Culture

Concert au Théâtre national Mohammed V

Un beau voyage avec Juan Carmona dans la tradition flamenca imprégnée de divers genres musicaux

Ouafaa Bennani Ouafaa Bennani,

Après les concerts de Fès, Meknès, Oujda, Tétouan et Tanger, c’est le public de la capitale qui avait rendez-vous, jeudi dernier au Théâtre national Mohammed V, avec le maestro de la guitare Juan Carmona. Et ce dans le cadre de sa tournée, dans dix villes du Royaume, qu’organise l’Institut français du Maroc à l’occasion de la sortie de son nouvel album «Zyriab 6.7». Un concert qui restera, sans aucun doute, dans les mémoires de tous ceux qui y ont assisté.

Ce n’est pas la première fois que ce génie de la guitare se produit dans cette prestigieuse salle de la capitale. Et à chaque fois, c’est le succès qui l’attend grâce à son jeu exceptionnel qui mène les spectateurs dans un voyage de mélodies universelles, tout en restant fidèle à la tradition flamenca. En amoureux des rencontres, Carmona est considéré comme un vrai chercheur qui communique, à travers les sons de sa guitare, tous les sujets qui l’interpellent, à savoir la tendresse, l’accueil et la liberté, mais également l’exil, le partage et l’errance. Lui qui erre avec sa guitare dans les sons des quatre coins du monde crée toujours la surprise dans ses concerts.

Cette fois-ci, pour la tournée de son nouvel Album «Zyriab 6.7», il était accompagné d’un bassiste, d’un percussionniste, d’un guitariste et d’un flûtiste-clavier. Tous de grands musiciens qui jouent en véritable harmonie avec Juan Carmona. Ce soir-là, ils ont rendu un fervent hommage au musicien de génie et inventeur de la musique arabo-andalouse, Zyriab. «J’ai nommé mon album “Zyriab 6.7”, qui est la distance (6.743 km) entre le village kurde de Mossoul (Irak) où il est né et Cordoue (Espagne) où il est mort et où il a créé le premier Conservatoire. C’est lui qui a ajouté une cinquième corde au luth arabe. Mais il était aussi géographe, poète, astronome, restaurateur et linguiste. C’est un grand monsieur à qui j’ai voulu rendre hommage. Et chaque fois que je vais dans le pays où il est passé, j’invite un musicien très connu. Par exemple au Maroc, j’ai invité Rachid Zeroual, au Liban Brahim Maalouf, en Palestine le trio Joubrane, en Irak Nasser Chemma», nous confie le virtuose Juan Carmona qui a toujours apprécié le dialogue avec autrui et les découvertes d’autres musiques et musiciens.

«J’ai eu la chance de jouer avec des musiciens de jazz, de la musique classique, orientale, indienne… j’aime beaucoup les rencontres, j’adore la musique orientale, la musique turque et bien d’autres. C’est vrai que ma musique est flamenca, mais elle est imprégnée de divers genres musicaux. Car je suis quelqu’un de très curieux et j’aime savoir comment fonctionnent les autres culturellement et socialement. C’est pareil dans ma musique, je ne peux pas me contenter de ma seule vision. J’ai eu la chance de voyager un peu partout dans le monde et de découvrir plusieurs cultures, notamment en Chine, Russie, Australie, Amérique… et j’ai aussi joué dans des endroits lointains, comme la Sibérie, Hawaï… Ce qui me permet de monter des projets différents les uns des autres. Mais le plus souvent, je tourne avec ce Quartet de musiciens que vous avez vu aujourd’hui», souligne Juan Carmona. 

-------------------------------------

Parcours

 

Originaire d’Andalousie, né à Lyon, Juan Carmona commence la guitare à l’âge de 10 ans. Sa soif d’apprendre et son désir de partage l’amènent à ce qu’il est aujourd’hui : l’une des plus belles guitares de la scène internationale. Fidèle à la tradition flamenca, bercé par les rencontres, l’artiste repousse les frontières musicales pour créer sa propre alchimie, comme en témoignent ses œuvres, telles «Orillas» et «Sinfonia Flamenca», aujourd’hui interprétées par les orchestres du monde entier. Ce qui lui a valu plusieurs distinctions et prix internationaux, dont le Grand Prix Charles Cros, le Latin Grammy Awards, le Grand Prix Paco de Lucia, le Grand Prix Ziryab des Virtuoses… puis des concerts à travers le monde.

 

Services

Météo

Casablanca 25 janvier 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 25 janvier 2022

  • As-sobh : 07:00
  • Al-chourouq : 08:28
  • Ad-dohr : 13:48
  • Al-asr : 16:35
  • Al-maghrib : 19:00
  • Al-ichae : 20:16

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD1
Sevilla FC vs RC Celta de Vigo - Spanish La Liga 2021/2022 Week 22

08:00

Chaine : Bein Sports HD8
The World is Our Stadium - Al Thumama Stadium

09:30

Chaine : Bein Sports HD15
Welcome to Qatar

09:30

Chaine : Bein Sports Global
Argentina vs Netherlands - 1978 - Historical Mini Match Final

09:30

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 25 janvier 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 25 janvier 2022

  • As-sobh : 07:00
  • Al-chourouq : 08:28
  • Ad-dohr : 13:48
  • Al-asr : 16:35
  • Al-maghrib : 19:00
  • Al-ichae : 20:16

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD1
Sevilla FC vs RC Celta de Vigo - Spanish La Liga 2021/2022 Week 22

08:00

Chaine : Bein Sports HD8
The World is Our Stadium - Al Thumama Stadium

09:30

Chaine : Bein Sports HD15
Welcome to Qatar

09:30

Chaine : Bein Sports Global
Argentina vs Netherlands - 1978 - Historical Mini Match Final

09:30

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X