Nation

Évaluation du système éducatif

Déficits d’apprentissage : équipement des écoles, niveau socio-économique des élèves et préscolaire, trois facteurs déterminants

Hicham Oukerzaz Hicham Oukerzaz,

L’évaluation des acquis des élèves à la fin des dernières années du primaire et du secondaire collégial met au jour une faiblesse notoire chez une bonne partie d’entre eux. La combinaison de facteurs intra-scolaires et extra-scolaires altère les performances des élèves, notamment en termes de compétences linguistiques, mathématiques et scientifiques.

L’évaluation des acquis des élèves en sixième année du primaire et en troisième année du secondaire collégial (années charnières de l’enseignement fondamental) révèle des déficits d’apprentissage dans les différents cycles et niveaux scolaires, tant en milieu urbain que rural. Le travail mené par l’Instance nationale d’évaluation du système d’éducation, de formation et de recherche scientifique (INE) pointe un ensemble de facteurs qui plombent le système éducatif et fragilisent la capacité des élèves à assimiler les programmes scolaires.

Déficits consécutifs à l’association de facteurs intra-scolaires et extra-scolaires
Le contexte socio-éducatif et les aspects liés à l’environnement scolaire concourent à expliquer ce faible rendement des élèves, tel que cela ressort du rapport de l’INE. Ainsi, relève le rapport, le rendement scolaire ne repose pas uniquement sur des facteurs intra-scolaires, mais aussi sur d’autres déterminants extra-scolaires, notamment l’infrastructure de base, le numérique, le niveau socio-économique des élèves, le passage par le préscolaire ou les profils des enseignants et des directeurs d’établissements.
En matière d’infrastructures de base, par exemple, le rapport indique que 15% des élèves de sixième année du primaire et 7% des élèves de troisième année du secondaire fréquentent des écoles sans accès à l’eau potable. De même, 14% de ces élèves vont dans des écoles primaires sans latrines ni toilettes. Les données du rapport révèlent également que 16% des élèves en sixième année du primaire et 20% de ceux en troisième année du secondaire collégial fréquentent des établissements scolaires non raccordés au réseau d’électricité.

Cette situation se répercute fatalement sur le temps d’apprentissage (obligation de s’arrêter avant la tombée de la nuit et/ou de commencer les cours du matin plus tard) et sur l’utilisation des outils pédagogiques fonctionnant à l’électricité. Le milieu social des élèves affecte également leurs résultats. Selon le rapport, près d’un tiers des élèves vivent dans des logements insalubres. Ce rapport met en lumière d’autres éléments tels que le fait de se rendre à l’école à pied, la longueur des trajets ou les enseignants travaillant dans des zones difficiles d’accès.

Le document soulève également la question du climat scolaire, lequel renvoie à la qualité des relations entre les différents acteurs (entre les élèves, entre les élèves et les enseignants, entre les enseignants eux-mêmes ainsi qu’entre les enseignants et le personnel administratif). De même, le rapport aborde la perception de ces acteurs sur la sécurité, l’ordre et la tranquillité en milieu scolaire, la perception qu’ont les élèves de la légitimité et de l’équité des règles disciplinaires, de leur application et de la façon dont ils sont traités et évalués, les perceptions des acteurs vis-à-vis du dévouement de l’école quant à la réussite des élèves, de la qualité de l’éducation qui y est dispensée, et de l’intérêt que représente l’école pour les élèves qui la fréquentent et la fierté d’y appartenir.
En matière de pratiques éducatives efficaces, le rapport fait état d’un certain nombre de points, impactant le rendement des élèves. Ils se rapportent notamment au temps d’enseignement effectif, au soutien aux élèves en difficulté, aux activités parascolaires, à la participation des élèves à la vie scolaire, à la collaboration entre l’école et les parents et entre l’école et la communauté. Ces déficiences généralisées des acquis des élèves s’expliquent également, selon le rapport, par la transgression des règles scolaires. L’indiscipline scolaire, la violence physique ou verbale, les comportements transgressifs et le harcèlement en milieu scolaire sont autant de facteurs qui pèsent lourdement sur le rendement des élèves.

Compétences linguistiques, mathématiques et scientifiques : pauvres élèves !
Les niveaux des acquis des élèves en langues montrent qu’un nombre important ne disposent pas des compétences linguistiques de base nécessaires pour suivre le programme de la langue arabe de la sixième année du primaire et la troisième année du secondaire collégial. Selon les données exposées par le rapport concernant la langue arabe, 31% des élèves n’ont acquis que moins de 42% du programme prescrit en sixième année du primaire, et 46% des élèves ont assimilé moins de 36% de celui de la troisième année du collège. Le problème est encore plus accentué concernant la langue française. Dans cette matière, 41% des élèves du primaire n’ont point acquis durant les années du primaire les ressources nécessaires pour suivre les cours de français en fin de sixième année du primaire. Seuls 12% des écoliers et 11% des collégiens ont assimilé tout le programme prescrit.

Et ce n’est pas tout. Les résultats du PNEA 2019 montrent qu’on assiste à une faiblesse généralisée des acquis des élèves en mathématiques et en sciences. Comme exposé dans le rapport, les données révèlent que 48% des élèves ont assimilé moins de 23% du programme des mathématiques prescrit en sixième année du primaire et que seuls 27% en ont assimilé plus de 88%. Au niveau de la troisième année du secondaire collégial, 44% des élèves ont assimilé moins de 23% du programme des mathématiques prescrit, et seuls 12% en ont assimilé plus de 85%. Le rapport établit qu’en général, les résultats en mathématiques et en sciences sont faibles, et ce dans les écoles comme dans les collèges, et que ni les élèves des zones urbaines ni ceux des zones rurales ne sont dotés des acquis nécessaires en ces matières.

Déficit aggravé par la pandémie
L’enquête PNEA-2019 s’est déroulée en mai 2019. Les résultats présentés dans le rapport reflètent la situation des écoles et des collèges de la fin de l’année scolaire 2019. En mars 2020, le système éducatif subit de plein fouet l’effet de la pandémie Covid-19. «On ne peut donc que prévoir que les déficits que reflète l’étude pour une “année normale” vont être amplifiés», lit-on dans le rapport. Bien que des décisions et des efforts fussent déployés pour assurer le remplacement de l’enseignement présentiel par l’apprentissage à distance, le résultat de cet effort était insuffisant pour compenser entièrement, pour les élèves, l’enseignement régulier en classe. En outre, le système n’a pas été préparé pour l’enseignement à distance, qui demande une maîtrise de l’activité de la part des enseignants, avec des modes pédagogiques appropriés et l’acquisition des compétences du tutorat numérique auxquels ils n’étaient pas initiés. Même dans des cas où les enseignants se sont mobilisés pour assurer les cours à travers ce mode d’enseignement, une part importante des enfants dans le milieu rural et les zones défavorisées ont décroché, par manque de moyens matériels, de connexion et d’aide, car le niveau d’instruction de leurs parents ne permet pas de remplacer l’enseignant. Les restrictions sanitaires imposées par la Covid-19 ont fait qu’une tranche importante des élèves, en milieu urbain et rural, s’est éloignée de la scolarité pendant la période du confinement. L’éloignement va se prolonger avec la période des vacances scolaires. Ce qui entraîne une distanciation temporelle prolongée, de six mois, voire plus, de leur contact avec l’éducation.

Quelles solutions ?
Pour remédier aux déficits et et relever les défis auxquels est confrontée l’éducation de base, le PNEA-2019 formule un certain nombre de recommandations, notamment :
• La généralisation du préscolaire : le rôle du préscolaire est déterminant quant aux résultats et à la réussite des élèves tout au long de l’enseignement fondamental. Aujourd’hui, seulement la moitié des élèves de la sixième année de l’école primaire et un tiers de ceux de la troisième année de l’école secondaire ont fréquenté une école maternelle avant de commencer leur scolarité, indique le rapport.
• La réhabilitation de l’infrastructure : l’indigence de beaucoup d’écoles et de collèges en termes d’infrastructure a un effet négatif sur les apprentissages des élèves, et par conséquent affaiblit le rendement du système éducatif dans son ensemble, note le rapport qui souligne que les écoles du milieu rural méritent une attention particulière en termes d’infrastructure.
• Le développement des écoles communautaires : les résultats du PNEA-2019, qui a ciblé 49 écoles communautaires avec 1.447 élèves, montrent que les élèves de ces écoles performent relativement mieux que les élèves des écoles rurales en langues. Cet atout relatif doit être renforcé par la réhabilitation de ces écoles en renforçant leurs capacités infrastructurelles, organisationnelles et éducatives, souligne le rapport. 

 

 

Services

Météo

Casablanca 29 janvier 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 29 janvier 2022

  • As-sobh : 06:58
  • Al-chourouq : 08:25
  • Ad-dohr : 13:49
  • Al-asr : 16:38
  • Al-maghrib : 19:04
  • Al-ichae : 20:20

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD5
Thanasi Kokkinakis (AUS) / Nick Kyrgios (AUS) vs Matthew Ebden (AUS) /Max Purcell (AUS) - Australian

12:00

Chaine : TV5
Le grand JT des territoires

12:02

Chaine : Canal+
Le cercle

11:53

Chaine : Bein Sports HD17

00:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 29 janvier 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 29 janvier 2022

  • As-sobh : 06:58
  • Al-chourouq : 08:25
  • Ad-dohr : 13:49
  • Al-asr : 16:38
  • Al-maghrib : 19:04
  • Al-ichae : 20:20

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD5
Thanasi Kokkinakis (AUS) / Nick Kyrgios (AUS) vs Matthew Ebden (AUS) /Max Purcell (AUS) - Australian

12:00

Chaine : TV5
Le grand JT des territoires

12:02

Chaine : Canal+
Le cercle

11:53

Chaine : Bein Sports HD17

00:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X