Culture

Entretien avec Mounir Dehane, artiste peintre

LE MATIN

Né en 1978 à Kénitra, Mounir Dehane, licencié en linguistiques, est un professeur et artiste peintre autodidacte. Il a participé à des expositions collectives depuis 2010. Son travail sur la composition, la construction, la structure et la matière laisse parler son émotion tout en gardant sa propre identité.

Comment votre aventure artistique a-t-elle commencé ?
L'aventure artistique a commencé depuis l'enfance, des gribouillages sur papier, la fabrication des objets manuels à la maison par des chutes de bois ou des métaux, etc. En 2006, ce travail est devenu sérieux, cette recherche a démarré figurative au début, j'ai peint des ruelles, des paysages, influencé par le patrimoine marocain puis j'ai passé à une période abstraite depuis 2010 où je me sentais plus libre et plus expressif... J'ai réalisé des peintures sur toiles, sur différents formats ce qui m'a permis de participer à des expositions ici et ailleurs...

Quelles sont vos influences et inspirations artistiques ?
Depuis mes premiers tableaux, c'était les paysages de Chemaia, petite ville où j'ai grandi, Marrakech où j'ai étudié aussi... Cette ville ocre et ses ruelles, ses nuits magiques, ses bazars et cette ambiance énigmatique, puis Kénitra ma ville d'origine, Salé et Rabat ville de lumière, la richesse culturelle dans la médina, les tissus, les épices, ces couleurs chaudes, l'Oudaya, cette casbah qui nous émerveille tous par son silence, son bleu et son odeur... j'ai voyagé beaucoup, rencontré beaucoup de monde de différentes cultures, cela m'a inspiré, m'a motivé pour créer, m'a aidé à enrichir ma palette... J’ai vu les gens dans les quartiers populaires, leurs vies, la simplicité, la générosité et la sincérité.
Les grands maîtres marocains aussi m’ont inspiré feu Nabili, feu Kacimi. Je me demandais souvent comment à travers leurs compositions et signes, graphisme, etc. arrivent-ils à toucher nos âmes et cœurs, l'artiste Nicolas De stael aussi m'a toujours attiré par les formes géométriques et ses couches superposées...

Un événement en 2014 a marqué mon expérience, un prix, une médaille de bronze de l'académie de sciences arts lettres de Paris, cela m'a vraiment honoré, on était quarte artistes marocains. Un autre événement en 2020, une de mes œuvres a été exposée au musée Mohammed VI d'art contemporain de Rabat, avec d'autres artistes de la nouvelle et de l’ancienne génération marocaine... Ce fut un énorme plaisir vraiment... Je tiens à remercier la fondation nationale des musées et le ministère de la Culture marocaine ainsi que les deux jurys pour leur attention et professionnalisme pour le bien de l’art et des artistes au Maroc.

Quelles sont les différentes techniques que vous utilisez ?

Je peins sur plusieurs supports, le papier, du carton, toile ou bois... Avec de l'huile, l'acrylique, à la spatule ou pinceau, des fois par la main, généralement technique mixte, je me laisse m’emballer, m'évader vers d’autres horizons, seule l'émotion me guide et illumine ma passion.

Je réalise une peinture des opposés, des contraires, mais aussi dans la forme, des symétries qui cherchent à se réunir. Une peinture de réconciliation. C'est ainsi qu'elle reste une peinture pleine d'espoir qui réunit ce qui est morcelé, au départ.
Je cherche l’équilibre, par des jeux de traces et du graphisme.

Quels messages véhiculez-vous à travers vos expositions ?

Je peins la joie, l'optimisme, des thèmes reposants et relaxants... rien que ces ondes positives peuvent changer ce monde si fou et violent, dernièrement, il n’est pas évident pour la plupart de gérer ce que nous vivons, depuis le Covid, ce changement climatique, la nature influence directement l'être humain, ce dernier ne doit pas déprimer, notre joie est à l'intérieur de nous, il faut avoir la volonté et la capacité de la faire sortir, pour résister et vivre la vie que nous souhaitons tous dans la paix et l'espoir.

Préparez-vous bientôt à une nouvelle exposition ?
Bientôt je participe à une exposition en France avec d'autres artistes internationaux sous le thème : une fleur en hiver qui aura lieu le 25 novembre 2022 à Blois. J'aurai aussi d'autres expositions permanentes à Casablanca et Marrakech... La recherche en peinture continue pour moi, c'est une recherche de soi et un pur bonheur.

Services

Météo

Casablanca 29 novembre 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 29 novembre 2022

  • As-sobh : 06:42
  • Al-chourouq : 08:12
  • Ad-dohr : 13:24
  • Al-asr : 16:04
  • Al-maghrib : 18:27
  • Al-ichae : 19:45

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
Coache-Moi si tu peux

22:00

Chaine : TMC
Muriel Robin - Et pof !

21:25

Chaine : NRJ 12
o Code Mercury

21:10

Chaine : Euronews
Euronews Soir

22:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 29 novembre 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 29 novembre 2022

  • As-sobh : 06:42
  • Al-chourouq : 08:12
  • Ad-dohr : 13:24
  • Al-asr : 16:04
  • Al-maghrib : 18:27
  • Al-ichae : 19:45

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
Coache-Moi si tu peux

22:00

Chaine : TMC
Muriel Robin - Et pof !

21:25

Chaine : NRJ 12
o Code Mercury

21:10

Chaine : Euronews
Euronews Soir

22:00

Tous les programmes TV >

Restez informés de l'actualité en continu