Culture

Festival de Cannes : un rire en morne plaine

LE MATIN

Festival de Cannes : un rire en morne plaine

Premiers éclats de rire de la sélection cannoise 2003 : le québécois Denys Arcand et ses Invasions barbares. Un mélodrame tendrement emmailloté dans de piquants dialogues critiques qui dénoncent la déchéance de la civilisation occidentale sous dominations

Il aura fallu attendre Les invasions barbares du Québécois Denys Arcand pour voir jaillir les premiers vrais éclats de rire du festival.
Le sujet n’était pourtant pas drôle : Rémy (Rémy Girad), universitaire quinquagénaire, doit quitter ses attributions pour question de santé. Il est hospitalisé : l’affaire est mauvaise. Louise (Dorothée Berryman), son ex-femme et la mère de ses enfants, appelle immédiatement à son chevet leur fils Sébastien (Stéphane Rousseau), affairiste à Londres. Lequel hésite : les échanges avec le paternel se sont considérablement raréfiés ces dernières années. Pour Rémy, qui se définit comme un « socialiste voluptueux », Sébastien n’est qu’un « capitaliste puritain » qui n’a pas dû lire un livre de toute sa vie. Ambiance. N’écoutant que son amour filial, principalement pour sa mère, Sébastien embarque finalement pour Montréal avec Gaëlle, sa fiancée. Mais à son arrivée, il trouve son père mal installé, mal soigné et bien seul. Rémy a beau défendre «J’ai voté pour la nationalisation des hôpitaux, je suis prêt à en assumer les conséquences », Sébastien estime qu’il mérite mieux. Comme « l’argent n’est pas un problème », il remue ciel et terre pour offrir à son père des derniers instants de rêve. Il commence par démarcher l’hôpital pour faire préparer une chambre-salon particulière. Puis il retrouve par téléphone tous les anciens amis de fac de Rémy dispersés aux quatre coins du globe. Et lorsqu’ils sont tous enfin près du malade, Sébastien le puritain s’aventure dans les bas-fonds canadiens pour se procurer avec un air très «homme du monde» l’héroïne qui adoucira les souffrances de son père.
Déclin occidental
«Noël au scanner, Pâques au cimetière » annonce Rémy. Pas lugubre, lucide. Et morbide par audace. Son histoire triste, Denys Arcand a pris le parti de la raconter en mélangeant cynisme cinglant et humour tendre. Au cœur du scénario : un esprit critique généralisé irriguant en permanence les conversations de quelques intellectuels hédonistes aux idéaux délavés. Sont pris pour cibles l’impérialisme américain, la civilisation occidentale, les guerres de religion, la suprématie des monnaies sur les livres… En 1987, Denys Arcand avait signé Le déclin de l’empire romain. Après des années de silence et comme secoué par le 11 septembre, il a réuni tous ses anciens personnages pour leur faire dresser un nouveau bilan.
Les sujets fusent avec une énergie de théâtre de boulevard terriblement efficace pour le rythme et assez peu crédible au chevet d’un malade. Mais Denys Arcand ne sacralise pas la maladie. Ses «barbares » rassemblent aussi bien cancer, drogue, et armée meurtrière que défenseurs de la société marchande. Rémy serait donc, symboliquement, moins envahi par son cancer que celui du monde.
Un compte en banque détesté mais providentiel, une junkie comme infirmière, un flic comme dealer, une bonne sœur comme psy familial, des syndicalistes gangsters : toutes les astuces du film tiennent surtout parce qu’elles sont bien écrites et bien jouées. «J’aime les dialogues» affirme Denys Arcand. Effectivement. Au risque de paraître bavard, mais pour le plus grand plaisir du spectateur. Car il fait mouche souvent. Sauf qu’à vouloir tout dire, il a tendance à tout faire brûler : informations comme utopies. Sur le bûcher des intelligences, il ne sauve que la chaleur humaine. Parents, enfants, amis rassemblés devant la mort : le réalisateur parvient à mettre en scène tous leurs regards et leurs embrassades avec pudeur. Ce qui préserve les émotions des affres de l’emphase et rend tout ce petit monde juste et attachant. Les invasions barbares reste un mélodrame mais bien plus tire-sourires que tire-larmes. Cela vaut-il une Palme ?
Les invasions barbares, film franco-canadien de Denys Arcand, avec Rémy Girad, Stéphane Rousseau, Dorothée Berryman, Marie-Josée Croze, Marina Hands, Louise Portal, Dominique Michel, Johanne Marie Tremblay, Pierre Curzi, Yves Jacques.

Services

Météo

Casablanca 21 octobre 2019

57.2°F

14°C

Meteo Casablanca
  • 17.4°C
    mostlycloudy
  • 15.1°C
    nt_unknown
  • 16.1°C
    mostlycloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 17.4°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 21 octobre 2019

  • As-sobh : 06:12
  • Al-chourouq : 07:37
  • Ad-dohr : 13:20
  • Al-asr : 16:24
  • Al-maghrib : 18:54
  • Al-ichae : 20:08

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Animaux
Au secours des animaux S01E09

18:50

Chaine : C8
TPMP Darka !

18:30

Chaine : Bein Sports HD15
NFL J07: EAGLES COWBOYS

18:00

Chaine : Bein Sports HD8
Tennis ATP 500 Basel 2019 -D1M1

18:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 21 octobre 2019

57.2°F

14°C

Meteo Casablanca
  • 17.4°C
    mostlycloudy
  • 15.1°C
    nt_unknown
  • 16.1°C
    mostlycloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 17.4°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 21 octobre 2019

  • As-sobh : 06:12
  • Al-chourouq : 07:37
  • Ad-dohr : 13:20
  • Al-asr : 16:24
  • Al-maghrib : 18:54
  • Al-ichae : 20:08

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.33 %

-0.33 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Animaux
Au secours des animaux S01E09

18:50

Chaine : C8
TPMP Darka !

18:30

Chaine : Bein Sports HD15
NFL J07: EAGLES COWBOYS

18:00

Chaine : Bein Sports HD8
Tennis ATP 500 Basel 2019 -D1M1

18:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X