Nation

Editorial

La crise et après ?

LE MATIN

Le livre que Jacques Attali, tout sa fcondit, a publi il y a quelques semaines, au titre quasi provocateur La crise et aprs? est dcidment devenu un livre ftiche. Les libraires marocains, peu habitus un tel engouement, sont harcels de demandes et de sollicitations. Ce qui dmontre le vieux principe que l'conomie c'est la raret, celle-ci justifiant l'intrt du produit et ventuellement la chert de celui-ci. Le livre tombe point nomm, opportunment parce que la crise financire et conomique mondiale continue d'alimenter un dbat intense, la fois dans les chaumires, les bureaux et les usines.

Or, les langues ne cessent de se dlier au Maroc sur la thmatique de la crise. D'aucuns ne semblent gure s'accommoder de l'absence de crise sur notre conomie, estimant que celle-ci reste si dpendante, si intgre et consubstantiellement au rseau international pour ne pas subir les retombes. D'autres en revanche, sacrifiant une rhtorique o transpire un optimisme de bon aloi, soutiennent que le Maroc rsiste aux bourrasques, du fait de son systme endogne qui a un effet protecteur.

C'est donc une vision manichenne qui est l'?uvre. Elle fait dferler des analyses antinomiques, d'autant plus opposes qu'il n'est pas ncessaire de l'adopter. Car les deux positions se trouvent en fin de compte justifies. Le Directeur des tudes et des prvisions financires (DEPF), Mohamed Chafiki, estime que les rformes que le Maroc a mises en ?uvre pendant les dernires annes nous ont prpars mieux rsister la crise conomique mondiale. Son optimisme est toutefois vite nuanc et tempr, parce qu'il affirme ensuite que l'impact est certes global, mais diffrenci. La rforme est ainsi le pilier, le socle de protection et de croissance. Cela dit, il rappelle deux lments essentiels ses yeux, sans lesquels il ne saurait y avoir de rforme: la confiance des oprateurs et la mission de l'Etat. Celui-ci, sans pour autant sacrifier cette image caricaturale de Lviathan propose par Thomas Hobbes, reste le seul rempart et, comme la crise actuelle en tmoigne, la seule forteresse inexpugnable contre les drives. Encore faut-il lui laisser les coudes franches pour rguler et restructurer.

La crise que le monde traverse de nos jours est une crise majeure, historique. Financire au dpart, elle est devenue conomique ensuite et aujourd'hui sociale. Elle frappe de plein fouet les programmes environnementaux et la confiance de toutes et de tous. Sans doute, est-elle la pire de l'histoire de l'humanit, parce que la tlvision et l'effet de contagion aidant, elle n'pargne aucun secteur.

Ils ont tort ceux qui, en Occident notamment, croient la limiter et la forclore des subprimes, aux drapages des marchs asiatiques et la bulle Internet. Comme si l'on s'attaquait ceux qui ont seuls profit du systme et comme si on pargnait le systme lui-mme, bas sur une dsastreuse course au profit et une logique du bnfice immdiat. L'Etat pourvoyeur a vu son rle critiqu et sa mission dmantele pendant des annes au profit des tenants du moins d'Etat et du libralisme tous vents. Aujourd'hui encore, ceux qui en appellent l'intervention de l'Etat pour une mme rgulation croient lui tracer les limites aussitt que la crise financire et conomique sera surmonte. L'Etat intervient, certes, mais devrait se retirer du champ de profit aprs la crise.

C'est ce que certains dcrivent comme une tentation de socialiser les pertes avant de privatiser les bnfices! Tout se passe comme si le systme financier, les marchs des capitaux continuaient bnficier d'une immunit toute preuve. Il ne faut tout de mme pas se tromper de mthodes. C'est sous un gouvernement de transition socialiste -celui de Abderrahmane El Youssoufi- que le plus gros des privatisations a t ralis dans notre pays, que le vent du libralisme dogmatique a souffl fort et profondment. C'est encore un ministre des Finances socialiste qui a pouss sur des chapeaux de roues le dveloppement des marchs et de la Bourse, donnant libre cours ce qu'on appelle la drgulation sauvage, quelques tripatouillages qui ont cot, on a beau le nier, leurs carrires certains responsables la tte de la Bourse et du CDVM. Si le march boursier marocain avait eu le malheur d'tre un peu plus significatif, autrement dit un peu plus gros en volume et fluide en transactions, nous n'en serions pas l, protgs, l'abri de la tempte parce que les spculateurs ? ceux-l mme qui ont retir leurs billets aprs le mini- scandale de septembre dernier ? n'ont jamais cess de rder autour de notre modeste Bourse.

On en vient au postulat suivant: la crise est internationale, ses retombes et la gestion de celles-ci ne sauraient, en revanche, n'tre que nationales. La confiance prserve des oprateurs, le langage ressass de cette mme confiance sont ncessaires mais peu suffisants pour nous faire pargner quelques consquences. Les secteurs du textile, de l'automobile, du tourisme et les transferts des MRE constituent aujourd'hui les handicaps majeurs qui, quelque part, montrent, en mme temps qu'une dpendance accentue, la fragilit de notre conomie. Si le secteur du btiment et de l'immobilier en Espagne connat sa plus grande rcession, mettant au chmage des dizaines de milliers de travailleurs, il ne faut gure oublier que parmi ces derniers, il existe des Marocains qui avaient l'habitude de transfrer une grande partie de leur argent leurs familles au Maroc.

La crise les empcherait-elle de continuer le faire? Le Comit de veille stratgique mis en place pour accompagner les entreprises est une option majeure. Cependant, il serait galement bien inspir se pencher sur le cas ?quand bien il ne serait pas imminent ni trs urgent? du statut de contributeur des travailleurs marocains l'tranger. L'Etat rgulateur et harmonisateur devrait donc reprendre ses droits et la rforme, en effet, tre son arme absolue. Rien ne remplacera une telle thique. Alors la crise serait mieux profile, mieux cible et combattue.

Services

Météo

Casablanca 12 juillet 2020

61.7°F

16.5°C

Meteo Casablanca
  • 28.1°C
    cloudy
  • 23.2°C
    mostlycloudy
  • 21.6°C
    mostlycloudy
  • 23.3°C
    cloudy
  • 25°C
    clear

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 12 juillet 2020

  • As-sobh : 04:42
  • Al-chourouq : 06:26
  • Ad-dohr : 13:41
  • Al-asr : 17:20
  • Al-maghrib : 20:47
  • Al-ichae : 22:17

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Arte
Meurtre au soleil

09:55

Chaine : Bein Sports News
Sports News (Hasad) - 2020

11:00

Chaine : Al Aoula
Nouara

10:40

Chaine : Planète
American Pickers - Chasseurs de trésors S12E05

10:45

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 12 juillet 2020

61.7°F

16.5°C

Meteo Casablanca
  • 28.1°C
    cloudy
  • 23.2°C
    mostlycloudy
  • 21.6°C
    mostlycloudy
  • 23.3°C
    cloudy
  • 25°C
    clear

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 12 juillet 2020

  • As-sobh : 04:42
  • Al-chourouq : 06:26
  • Ad-dohr : 13:41
  • Al-asr : 17:20
  • Al-maghrib : 20:47
  • Al-ichae : 22:17

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.69 %

-0.7 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Arte
Meurtre au soleil

09:55

Chaine : Bein Sports News
Sports News (Hasad) - 2020

11:00

Chaine : Al Aoula
Nouara

10:40

Chaine : Planète
American Pickers - Chasseurs de trésors S12E05

10:45

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X