Régions

Eljadida

Attention! quand des routes s'effondrent...

author 0 LE MATIN

Attention! quand des routes s'effondrent...

De l'entrée d'Eljadida via Marrakech, les automobilistes et les cyclistes doivent être sur leurs gardes, car ils risquent d'être engloutis avec leurs voitures ou motos sous l'effet de la chaussée qui s'affaisse et s'effondre à cause de l'incurie entourant l'exécution des travaux.

Sous les parties effondrées, se trouve une canalisation d'assainissement qui a été dernièrement installée et renouvelée coûtant des millions et des millions de DH. Après cet incident spectaculaire du mois de Ramadan (affaissement d'une grande partie de la route à Sidi Yahia), on peut se demander si on est capable de réaliser une route qui résiste plus d'un an sans se dégrader. C'est une question que les Jdidis se posent depuis des dizaines d'années. Parfois, en examinant visuellement un revêtement fraîchement posé, on peut affirmer que des fissures et des trous apparaîtront dès les premières intempéries. Mais comment font-ils dans les pays voisins ? Nos ingénieurs n'ignorent-ils pas les techniques et les matériaux employés en Espagne, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas ? Il serait temps qu'ils se renseignent…

Ainsi, tous les beaux discours, toutes les stratégies en termes de réhabilitation et de restructuration de la ville ne résistent pas au moment de vérité dès que les premières précipitations s'abattent sur la capitale des Doukkala. Quelques dizaines de millimètres de pluie ont suffi à provoquer l'irréparable pour mettre à nu la précarité des infrastructures et des équipements publics. Canalisations détériorées ou bouchées, routes qui s'affaissent ou se crevassent, circulation totalement bloquée.On va dire que le réseau routier souffre du fait que les camions-remorques, surtout ceux qui transportent de la ferraille, abîment à eux seuls le réseau routier.C'est vrai, ils sont 10 fois plus lourds que les autos et ils sont toujours sur les routes sillonnant tranquillement toute la ville. Sans parler du fait qu'ils sont trop souvent impliqués dans la plupart des accidents mortels. Mais cela ne veut pas dire que ces routes sont faites dans les normes!

On va certainement encore dire que cette partie de la route de Marrakech est argileuse ou c'est la faute du remblai (masse de terre apportée pour élever un terrain ou combler un creux). De ce fait, cet argumentaire spécieux selon lequel c'est l'argile ou le remblai et non le gros-œuvre qui se serait effondré comme château de cartes ne semble pas tenir… la route.

Que les sols soient sablonneux et particulièrement érosifs dans cette partie de la place de France et Sidi Yahia, on veut bien, mais c'est précisément pour cela qu'il faut faire des infrastructures en conséquence. Seulement, on ne peut opposer de tels arguments aux plus dupes pour les convaincre que ces routes s'effondrent à cause des remblais et non de la mauvaise exécution du bitumage. Allez leur expliquer toutes ces subtilités architecturales. Mais où sont les études du laboratoire ? On l'a compris, si «cette catastrophe», qui se répète encore une nouvelle fois, provoque tant d'émotion, c'est certes parce que l'ouvrage n'a pas été longtemps réceptionné, mais aussi et surtout parce qu'il y a eu irrégularité.

Inutile donc de se ruiner en de vaines justifications ou de chercher des boucs émissaires. C'est vrai qu'on a dernièrement procédé au «replâtrage» de la partie endommagée et même de quelques trottoirs. Mais, cette action de «replâtrage» n'est en vérité qu'une politique «de la morve sur le maquillage». Cela n'est en fait donc qu'un signe supplémentaire de l'exaspération, voire de la colère de citoyens-contribuables qui en ont marre, sols sablonneux et érosifs ou pas, de ces routes, de ces trottoirs qui se dégradent sans qu'on ne les ait jamais empruntées. Et ça, les journalistes honnêtes n'y sont pour rien.

Qui n'évoque pas à El Jadida cette avenue Annassre qu'on voulait inaugurer lors de la dernière visite royale et qui a été lessivée alors même que l'entreprise qui l'a bitumée n'avait pas encore rangé ses bulldozers et qu'on est aujourd'hui obligé de replâtrer à coup de millions ? Ces pièces à coller goudronnées seront toujours la trace visible de l'incurie qui a entouré cette affaire. À ce sujet, si l'on doit se féliciter de ce que nous a révélé «cette catastrophe», comme vérité indéniable, c'est que bon nombre d'établissements, d'entreprises, de services techniques, de bureaux de contrôle, de laboratoires et de bureaux d'études adjudicataires des marchés, se soient appliqués à la mauvaise exécution de leurs contrats respectifs.

Les faits, têtus comme ils sont, démontrent que la plupart ont malheureusement fait montre d'un professionnalisme approximatif, voire douteux qui se traduit par plusieurs carences.En vérité, il faut incriminer ces contrôleurs qui ferment les yeux pour pouvoir ériger leur propre bunker avec les dessous de table, des responsables politico-administratifs spécialistes d'un bakchich presque réglementaire... tel serait en effet les usages dans ce temple de l'opacité. C'est pourquoi il faut procéder à un audit pour situer la responsabilité de la RADEEJ, l'entreprise, du laboratoire, du bureau d'études, du bureau de contrôle, des services techniques concernés et de l'administration afin que les mesures urgentes soient prises pour incriminer ceux qui sont derrière ce micmac.
----------------------------------------------------------

Manque des équipements publics

Au rythme où se dégradent les routes bitumées de la capitale des Doukkala, nous risquons fort de nous retrouver sans goudron sur certains axes. Partout «les poules ont construit leurs nids» et la ponte ne va pas tarder ; les consommateurs – surtout les automobilistes, qui en sont les premières victimes – s'en plaignent chaque jour, eux qui font toutes les acrobaties pour éviter ces trous. Un tour dans la capitale des Doukkanous permet de constater le désastre. Prenez l'axe El Jadida-Sidi Bouzid; celui qui va vers l'Université, celui qui est près de Label'Vie, celui qui est derrière le CPR; ou de ACIMA jusqu'à la maison Renault ; place El Hansali, avenue Zektouni, El Khattabi et d'autres encore : rien ne va. Il n'y a que des nids-de-poule replâtrés. Des routes qui n'ont même pas un an d'âge. Pourquoi se sont-elles si vite dégradées ? Parce que la qualité du goudron était douteuse? Parce que le travail était bâclé ? Parce que les bureaux de contrôle ont fermé les yeux ? Il y a très certainement de tout cela.
Ces routes et ces trottoirs ont englouti des milliards et étaient censés durer des lustres. Il eût fallu, pour cela, s'appliquer à les bien concevoir et réaliser. C'est-à-dire, à les confier à de véritables compétences.

Services

Météo

Casablanca 05 mars 2019

64°F

18°C

Meteo Casablanca
  • 21 ºC
    mostlycloudy
  • 13 ºC
    nt_cloudy
  • 19 ºC
    chancerain
  • 11 ºC
    nt_partlycloudy
  • 18 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 24 mars 2019

  • As-sobh : 06:00
  • Al-chourouq : 07:26
  • Ad-dohr : 13:42
  • Al-asr : 17:06
  • Al-maghrib : 19:50
  • Al-ichae : 21:04

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
We Bare Bears

10:50

Chaine : TF1
Téléfoot

11:00

Chaine : France 2
Messe

11:00

Chaine : Euronews
Euronews Week-End

11:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 05 mars 2019

64°F

18°C

Meteo Casablanca
  • 21 ºC
    mostlycloudy
  • 13 ºC
    nt_cloudy
  • 19 ºC
    chancerain
  • 11 ºC
    nt_partlycloudy
  • 18 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 24 mars 2019

  • As-sobh : 06:00
  • Al-chourouq : 07:26
  • Ad-dohr : 13:42
  • Al-asr : 17:06
  • Al-maghrib : 19:50
  • Al-ichae : 21:04

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-1.62 %

-1.68 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
We Bare Bears

10:50

Chaine : TF1
Téléfoot

11:00

Chaine : France 2
Messe

11:00

Chaine : Euronews
Euronews Week-End

11:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X