Société

Violence à l'égard des enfants arabes

La lutte diffère d'un pays à l'autre

author 0 LE MATIN

La lutte diffère d'un pays à l'autre

Seuls cinq pays (Maroc, Tunisie, Egypte, Bahreïn et Mauritanie) ont pu soulever des garanties de réussite de leurs plans.

"L'enfant d'aujourd'hui est l'homme de demain, il reflète donc l'avenir du pays" : les pays arabes traitent-ils le sujet de la protection des enfants et la consolidation de leurs droits comme étant une priorité? Suite à la mise en œuvre d'une étude du secrétariat général des Nations unies, relative à la lutte contre la violence à l'égard des enfants, un rapport vient d'être présenté à l'occasion du 4e Congrès Arabe de Haut niveau des Droits de l'enfant, organisé les 20 et 21 décembre à Marrakech (www.lematin.ma).

Ce rapport énumère les problèmes et les priorités sur la réalité de la violence à l'égard des enfants dans le monde arabe. A ce propos, il démontre la persistance de plusieurs formes de violences, notamment le châtiment corporel, la violence psychologique, la discrimination, la négligence et les mauvais traitements, allant aux abus sexuels subis au foyer, l'humiliation à l'école, ou encore l'infanticide ou ce qu'on appelle crime d'honneur.

18 pays
Le rapport a été élaboré sur une base de données de 18 pays, dont 16 ont mis en place des plans nationaux indépendants très diversifiés concernant les stratégies adoptées pour la lutte contre la violence à l'égard des enfants. Il s'agit du Maroc, la Jordanie, les Emirats Arabes Unis, le Bahreïn, la Tunisie, l'Algérie, l'Arabie saoudite, la Syrie, l'Irak, Oman, le Qatar, le Koweït, le Liban, l'Egypte, la Mauritanie et le Yémen. «Bien que ces pays aient tous fait le maximum pour adopter les bons plans et stratégies afin de lutter contre la violence à l'égard des enfants, ils ne sont pas tous partis sur le même pied d'égalité au niveau de la clarté des objectifs de ces plans», selon le rapport.

En effet, seuls cinq pays ont pu soulever des garanties de réussite de leurs plans, dont le Maroc, la Tunisie, l'Egypte, le Bahreïn et la Mauritanie. Parmi ces principales garanties, on trouve la disponibilité d'un soutien politique et financier des dirigeants politiques et administratifs, le travail à travers des plans et des budgets des indicateurs clairs et précis, la collecte de fonds provenant de sources multiples, la disponibilité des informations, le suivi des cas à risque, le renforcement des capacités du personnel technique responsable et l'acquisition de compétences et la mobilisation des ressources ainsi que des efforts pour le processus de mise en œuvre et l'évaluation…

En ce qui concerne les institutions principales impliquées dans la planification et l'élaboration des politiques et des stratégies de protection des enfants, le rapport relève l'existence de deux types d'institutions. Le premier est concentré au sein d'une institution de coordination spécifique au développement politique et de planification pour la protection de l'enfance. Le second est l'organe de coordination entre plusieurs institutions. Les lois sont également différentes d'un pays à l'autre, même si elles essayent toutes d'aller dans le même sens en faisant des progrès remarquables au niveau de la pertinence des textes juridiques et des projets de loi. Et ce, en appliquant les normes pour la protection des enfants contre toutes formes de violence.

La violence persiste
Malgré tous les efforts déployés, plusieurs formes de violence à l'égard de l'enfance persistent encore et encore. Notamment, l'excision des filles. Une pratique disparue dans la grande majorité des pays, mais toujours présente dans certaines régions. Les taux varie d'une région à une autre selon la religion et la région elle-même. Le phénomène existe au Soudan où 89% des femmes mariées âgées entre 15 et 49 ans ont été victimes de mutilations génitales. Au Yémen, 25% des femmes sont concernées avec des différences entre les régions allant jusqu'à 96% dans les zones côtières.

Pour lutter contre le phénomène en Egypte, le gouvernement du pays a décidé d'inscrire cette question comme priorité dans son agenda national. En 2003, un programme national de lutte contre les mutilations génitales féminines a été mis sur pied et accapare à lui seul 40% du financement total du programme d'appui aux ONG.

Un autre type de violence, dont les filles sont les premières victimes, l'infanticide ou les crimes d'honneur. C'est aussi un des plus graves, puisqu'il s'agit de tuer la fille afin de laver l'honneur de la famille en cas de fornication. Mais selon le rapport, il n'existe pas d'informations relatives à cette forme de violence. Les mariages précoces sont également une forme de violence qui touche plutôt les filles. Malgré une tendance générale à la hausse de l'âge minimum du mariage fixé à 18 ans dans certains pays arabes, notamment le Maroc, la Jordanie, la Tunisie et Oman, à 18 ans pour les hommes et 16 ans pour les femmes au Qatar et 19 ans pour les deux sexes en Algérie, les mariages précoces demeurent largement répandus dans diverses régions. Au Soudan par exemple, aucune loi n'empêche le mariage d'un mineur. A ces types de violences susmentionnées s'ajoutent les châtiments corporels.

Dans ce cadre, plusieurs pays se sont mis d'accord sur un ensemble de lois qui interdisent les châtiments corporels dans les écoles. Sans oublier les abus sexuels. Le Maroc, la Jordanie, les Emirats Arabes Unis, la Libye, le Soudan, la Syrie, Oman, Qatar, le Liban et l'Egypte sont tous munis de textes juridiques interdisant la violence et la torture sexuelle. Tandis que les autres pays n'ont fourni aucune information à ce sujet. La Tunisie a, en plus d'une loi qui protège les enfants contre ce type de violence, un projet de loi qui prévoit une protection spéciale pour les enfants victimes de violences physiques et abus sexuels dans toutes les étapes de la recherche et le procès (traitement gratuit, réhabilitation psycho-sociale...)
En conclusion de ce rapport et comme d'habitude, le monde arabe a fait des progrès considérables dans la compréhension du problème de la violence contre les enfants et l'élaboration des stratégies et des mécanismes pour remédier à cette violence mais il y a encore du chemin à parcourir.

Recommandations

Lors de l'examen de la mise en œuvre des recommandations de l'étude réalisée par le Secrétariat général de l'Organisation des Nations unies pour arrêter la violence contre les enfants, les principes suivants ont été pris en compte :
- Une protection totale des enfants de toutes les formes de violence, d'exploitation et de négligence, que ce soit au sein de la famille; des écoles et autres établissements d'enseignement; des institutions de protection sociale et des installations pénitentiaires et correctionnelles; dans un lieu de travail ; à la rue...
- Adoption de l'approche fondée sur les droits, étant donné que ces derniers sont des droits inhérents et indivisibles, et que les principes fondamentaux de la Convention, en particulier l'intérêt de l'enfant, doivent être pris en compte dans les différents domaines.
- Adoption de l'approche qui se base sur la non-discrimination et de donner la priorité dans les programmes pour les plus vulnérables face à la violence.
- La coordination et le partenariat entre les différents acteurs des organisations internationales et régionales, agences gouvernementales, ONG, secteur privé, universités, syndicats, parlements et médias.

Services

Météo

Casablanca 17 février 2019

70°F

21°C

Meteo Casablanca
  • 12 ºC
    cloudy
  • 12 ºC
    nt_cloudy
  • 15 ºC
    rain
  • 8 ºC
    nt_chancerain
  • 18 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 18 février 2019

  • As-sobh : 06:43
  • Al-chourouq : 08:08
  • Ad-dohr : 13:50
  • Al-asr : 16:53
  • Al-maghrib : 19:22
  • Al-ichae : 20:36

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : TV5
TV5MONDE, le journal - LE JOURNAL DE TV5MONDE

03:30

Chaine : Al Aoula
Tinoubka (2 ep) - Rediffusion

03:10

Chaine : Bein Sports HD4
Eintracht Frankfurt vs Borussia Mönchengladbach - German Bundesliga 2018/2019 Week 22

03:30

Chaine : Disney Channel

00:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 17 février 2019

70°F

21°C

Meteo Casablanca
  • 12 ºC
    cloudy
  • 12 ºC
    nt_cloudy
  • 15 ºC
    rain
  • 8 ºC
    nt_chancerain
  • 18 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 18 février 2019

  • As-sobh : 06:43
  • Al-chourouq : 08:08
  • Ad-dohr : 13:50
  • Al-asr : 16:53
  • Al-maghrib : 19:22
  • Al-ichae : 20:36

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.6 %

-0.61 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : TV5
TV5MONDE, le journal - LE JOURNAL DE TV5MONDE

03:30

Chaine : Al Aoula
Tinoubka (2 ep) - Rediffusion

03:10

Chaine : Bein Sports HD4
Eintracht Frankfurt vs Borussia Mönchengladbach - German Bundesliga 2018/2019 Week 22

03:30

Chaine : Disney Channel

00:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X