Emploi

Point de vue : Pr Radouane Mrabet, président de l’Université Mohammed V-Souissi

«La bonne gouvernance signifie la mise en œuvre d’une politique d’établissement et non pas des politiques d’établissement»

author LE MATIN

«La bonne gouvernance signifie la mise en œuvre d’une politique d’établissement et non pas des politiques d’établissement»

«Bien gouverner l’université marocaine est devenu aujourd’hui un impératif dans un monde en perpétuelle évolution et devant une demande sociétale de plus en plus exigeante et pressante. Aujourd’hui, le président d’une université est réellement un manager et doit devenir un leader. Il doit répondre aux défis tout en faisant avancer son université.

Les défis sont l’amélioration continue, progressive et soutenue de la qualité de la formation, de la recherche scientifique et de l’innovation. Le président de l’université est appelé à moderniser les fonctions administratives aptes à améliorer les processus de décision et de coordination ; ceci afin de mettre en œuvre une politique d’établissement, pour mutualiser les moyens et pour répondre aux besoins. En effet, le développement de l’université dépend en grande partie du président, de ses motivations profondes à mettre en œuvre le projet d’université, de son pragmatisme, de son savoir-faire et de son savoir-être.

Il doit avoir la capacité de convaincre, de communiquer et aussi d’écouter tous les acteurs de l’université et tous ses partenaires. Le président doit s’entourer d’une équipe qui participe aux décisions, qui travaille pour le changement dans la discipline, qui s’investit sur le terrain et qui fait avancer les chantiers de la réforme universitaire. La bonne gestion signifie également la mise en place d’une gestion moderne des ressources humaines, d’une gestion financière efficace et une promotion de l’image de l’université :
• La gestion des ressources humaines doit être basée sur la motivation, l’encouragement du mérite, l’évaluation, la formation continue, la contractualisation, et l’action sociale et culturelle.
• La gestion financière doit rationaliser et optimiser les moyens financiers existants et surtout doit pouvoir générer des rentrées d’argent.
• Une politique de communication adéquate doit donner une image attrayante de l’université et de ses composantes.
Enfin, la bonne gouvernance signifie la mise en œuvre d’une politique d’établissement et non pas des politiques d’établissements. L’université doit être gérée comme une et une seule entité constituée de composantes qui devront travailler ensemble avec les mêmes objectifs
principaux».

Services

S'inscrire à la Newsletter