Entre juillet et août, l'Union pour la Méditerranée (UpM), en collaboration avec plusieurs ministères et organisations locales travaillant avec des jeunes et des femmes, ont désigné les 180 candidates participant à la mise en œuvre du projet intitulé «Les compétences au service de la réussite : employabilité des femmes» promu par l'organisation américaine «AMIDEAST».

La formation de ces candidates (90 pour le Maroc et 90 pour la Jordanie) qui a débuté début septembre se poursuivra jusqu’à la fin décembre. À noter que d’autres pays rejoindront bientôt le Maroc et la Jordanie dans ce vaste programme. Il s’agit du Liban, de l'Égypte et de la Tunisie.

En détail, ce programme, cofinancé par le département flamand des Affaires étrangères et le ministère norvégien des Affaires étrangères, comprend au total 320 heures de formation étalées sur quatre mois autour de quatre unités d'enseignement : anglais sur le lieu de travail, compétences informatiques, compétences professionnelles et stratégies de recherche d'emploi, précise la même source. «Le contenu du projet fournit à de jeunes femmes défavorisées, et ayant terminé leurs études secondaires, les compétences nécessaires en communication et liées à l'emploi, pour s'intégrer sur le marché du travail au niveau local», souligne l'UpM. De plus, les participantes vont pouvoir développer leurs connaissances sur des thèmes concernant directement les femmes sur le lieu de travail, les stages et les offres d'emploi dans des entreprises locales, grâce à ce programme qui leur donne des ressources pour poursuivre leurs objectifs par la suite.