Wafa Assurance affiche une croissance rentable au premier semestre 2015. Le chiffre d’affaires a atteint plus de 3,42 milliards de DH, en progression de 6,4% par rapport à fin juin 2014, au moment où le marché de l’assurance a augmenté de 4,24% (chiffres provisoires), selon Ali Harraj. Le président-directeur général de la filiale assurance du groupe Attijariwafa bank s’exprimait le 8 septembre à Casablanca lors de la présentation des résultats semestriels. Selon lui, cette performance permet à la compagnie de confirmer sa place de leader du marché avec une part estimée à plus de 21,4%. Elle est tirée par le rythme soutenu de l’activité commerciale des branches Vie et Non-vie, en particulier la Vie grâce à la Bancassurance.

En effet, la branche Vie continue de progresser à une cadence soutenue après avoir enregistré un repli annuel de 6,7% en 2013 – en raison de l’activité Épargne qui a marqué le pas dans un contexte de liquidités tendu. Ainsi, après un rebond de 7,1% en 2014 (par rapport à 2013), la branche Vie affiche au premier semestre 2015 une croissance de 10,7% comparé à la même période de l’année dernière, atteignant plus de 1,58 milliard de DH. Ceci grâce principalement à la poursuite de la reprise de l’activité Épargne dont le chiffre d’affaires progresse de 13,5% à 1,174 milliard de DH. Pour ce qui est de la branche Non-Vie, elle enregistre une hausse de 3% à 1,836 milliard de DH, à la faveur notamment de l’activité Auto qui a bondi de 7%, dans un marché en stagnation à fin juin.

Selon le top management de Wafa Assurance, la sinistralité s'améliore aussi de 3,4 points à fin juin pour le Non-Vie, à 60,1%, principalement pour les activités Incendie et AT (accident du travail). La compagnie a ainsi réalisé un bénéfice net de 479 millions de DH, stable par rapport au premier semestre 2014. Il reflète notamment la hausse du résultat de l’activité Non-Vie (26,6% à 456 millions de DH) et celle Vie (6,7% à 215 millions de DH). La rentabilité de la compagnie est soutenue par ses fonds propres, qui se sont élevés à 4,58 milliards. Notons que par rapport aux exigences réglementaires, la marge de solvabilité est couverte 2,9 fois par les fonds propres. Soulignons, en outre, que les filiales de Wafa Assurance ont aussi enregistré de bons résultats. Wafa IMA Assistance, spécialisée dans l'assistance en assurance, affiche une hausse de 25% des primes acquises au Maroc et en Europe à 74, 2 millions de DH, dont 67,2 millions de DH (+21,7%) enregistrés sur le marché local. Son résultat net a atteint 4,5 millions de DH, en hausse de 5,7%.

Pour ce qui est d'Attijari Assurance, sa filiale tunisienne, elle affiche un chiffre d’affaires de 28,7 millions de dinars tunisiens (environ 145 millions de DH), en amélioration de 21,2%. Le résultat net se corrige et ressort à fin juin à l’équilibre (0,1 million de dinars, soit 0,5 million de DH). Wafa Assurance compte continuer à pousser ses pions en Afrique. Après la Tunisie, le Sénégal (la filiale Vie a démarré hier son activité rejoignant celle Non-Vie, opérationnelle depuis fin 2014) et le Cameroun, la filiale du groupe Attijariwafa bank envisage d’accélérer son développement en Côte d’Ivoire, au Gabon avant de cibler d’autres pays.