Le groupe BMCE Bank of Africa s’engage pour une finance durable au Maroc et à l’international. Pour tous les projets de la banque dépassant 10 millions de dollars, le groupe applique les principes de l’Équateur. Ce référentiel mondialement reconnu se base sur les 8 normes de performance de l’International Finance Corporation (IFC) et les directives générales et spécifiques en matière d’environnement, de santé et de sécurité de la Banque mondiale, souligne le groupe marocain dans son rapport 2016 de développement durable. En 2016, BMCE Bank of Africa a formé 74% de ses collaborateurs chargés d’affaires et de compte entreprise au programme Système de management environnemental et social (SEMS). L’objectif est de gérer les risques sociaux et environnementaux dans le cadre des projets montés par la banque.

Par ailleurs, celle-ci est active dans les financements verts à travers des offres bancaires environnementales innovantes. BMCE Cap Énergie est, à titre d’exemple, une ligne de crédit dédiée aux entreprises privées. Elle finance l’acquisition d’équipement et/ou la réalisation de projets d’investissement permettant soit de réduire la consommation énergétique, soit d'avoir recours à l’énergie renouvelable.

Le groupe bancaire peut, par ailleurs, se targuer d’être la première institution au Maroc à émettre des Green Bonds par appel public à l’épargne. Elle a lancé en 2016 un emprunt d’obligations vertes de 500 millions de DH afin de renforcer l’engagement citoyen du groupe dans le domaine de la préservation de l’environnement, financer des projets nationaux éco-responsables et soutenir les initiatives privées et publiques pour la préservation des ressources naturelles. Les résultats de cette émission ont été encourageants. Le taux de souscription s’est élevé à 826%. La demande a atteint un niveau de 4,13 milliards de DH.

Dans la même lignée, BMCE Bank of Africa a procédé début 2017, à Paris, aux côtés de près de 20 banques et investisseurs internationaux, au lancement des «Principes pour le financement à impact positif». Il s’agit d’un cadre international destiné aux acteurs du secteur financier leur permettant d’évaluer la dimension durable de leurs actifs. «En adhérant à ces principes, BMCE Bank of Africa renforce son positionnement en tant qu’acteur régional de référence précurseur dans la promotion d’une finance à impact positif. Un acte fort dans sa stratégie de financement à projets propres et à faible émission carbone», déclare le groupe.