Une délégation d'acteurs du marché boursier marocain était en visite, fin novembre à Lagos. Objectif : concrétiser le partenariat signé en décembre 2016 avec leurs homologues nigérians. Pendant deux jours, les deux parties (la délégation marocaine était composée de représentants de l’Autorité marocaine des marchés de capitaux (AMMC), de l’Association professionnelle de sociétés de Bourse (APSB), de la Bourse de Casablanca et de Maroclear) ont effectué un suivi des axes de coopération entre les deux places boursières. Les réunions ont porté sur l’échange d’informations, l’amélioration de la compréhension et de la connaissance des marchés de capitaux dans les deux pays, le partage d’expériences en matière de nouvelles cotations. Les experts se sont également penchés sur l’augmentation de la liquidité et du nombre d’investisseurs, ainsi que l’intégration des marchés financiers de la zone UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine). Dans le cadre de leur collaboration, les groupes de travail devront se réunir tous les 6 mois. Il s'agit ainsi de dresser l’état d’avancement des actions conjointement menées, à travers la mise en place de schémas opérationnels pour réaliser des transactions transfrontalières en toute sécurité pour les investisseurs et des actions de promotion de la double cotation auprès des émetteurs des deux pays. À rappeler que les mémorandums d’ententes signés en 2016 entre les deux parties visent à permettre aux investisseurs et aux brokers des deux pays d’investir dans les deux marchés boursiers et développer les closs-listings.