Royal Air Maroc

C’est parti pour la nouvelle ligne aérienne Casablanca-Essaouira !

Mounia Senhaji,LE MATIN
13 Septembre 2017

Les adeptes de la cité des alizées seront ravis. Royal Air Maroc (RAM) vient de reprendre officiellement du service sur la ligne aérienne Casablanca-Essaouira et il leur est désormais possible de franchir la distance séparant les deux villes en une heure. Le vol inaugural vers la cité balnéaire a été lancé mardi dernier, lors d'une cérémonie bercée par les rythmes de la musique gnaouie, organisée au départ et à l’accueil aux aéroports Mohammed V et Mogador, en présence des représentants de la compagnie et de plusieurs personnalités.

Ressuscitée en réponse aux appels des opérateurs économiques et touristiques d’Essaouira, cette liaison aérienne vient renforcer le réseau domestique de la compagnie qui compte déjà 21 liaisons reliant les différentes villes du Maroc, et permettra par la même occasion de connecter la ville d’Essaouira aux 90 destinations internationales du réseau RAM.
Les vols, opérés en ATR72 d’une capacité de 70 sièges, sont programmés trois fois par semaine, tous les mardis, vendredis et dimanches au départ de Casablanca et tous les lundis, mercredis et vendredis au départ d’Essaouira (voir les horaires en encadré). Le service est facturé à 800 DH pour un aller-retour en classe économique et le double en classe affaires.

Qu’il s’agisse d’un plan week-end ou d’un plus long séjour, de voyage de tourisme ou d’affaires ou encore le temps d’un festival, cette nouvelle desserte, fruit d’une convention signée avec la région Marrakech-Safi en juillet dernier, ouvre de nouvelles perspectives et représente une opportunité pour le rayonnement touristique de la ville d’Essaouira. La cité des alizés, qui regorge de potentiels, peut se targuer d’être l’une des meilleures destinations touristiques du Maroc, grâce à ses atouts naturels et culturels. Avec ses festivals de musique, notamment son emblématique Festival Gnaoua qui bat tous les records d’affluence, son patrimoine historique qui invite à la découverte, son architecture particulière qui ne laisse pas indifférent, ses plages où les adeptes des sports de glisse trouvent leur bonheur… l’attrait de Mogador n’est certainement plus à démontrer.

En témoignent les chiffres de 2016 qui indiquent que pas moins de 200.000 touristes visitent la ville annuellement, enregistrant ainsi près de 420.000 nuitées. Selon la délégation provinciale du ministère du Tourisme à Essaouira, la cité, qui dispose de 140 établissements classés, toutes catégories confondues, d’une capacité de 6.000 lits, a connu, durant les quatre premiers mois de 2017, une hausse de 18% des nuitées déclarées par rapport à la même période de l’année 2016 et une progression de 15% des arrivées. Une hausse attribuable, selon la même source, aux bonnes performances enregistrées tant par les résidents (+18%) que par les non-résidents, notamment ceux issus de la France (+16%), le Royaume-Uni (+15%), l’Allemagne (+7%), les pays scandinaves (+43%), la Suisse (+25%) les Pays-Bas (+47), l’Italie (+19), l’Espagne (+13) et les États-Unis d’Amérique (+27). 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
25 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés