À l’occasion du mois du Ramadan, l’Association Bahri vient de lancer le Bahri Ramadan Camp qui vise à soutenir les enfants issus de milieux défavorisés. En effet, ce projet social, écolo et sportif, qui s’étend du 1er au 25 juin sur la plage de Aïn Diab (Porte 13), vient en aide à trois associations caritatives œuvrant en faveur d’enfants de milieu défavorisé. Il permettra à ces derniers de bénéficier d’une activité sportive et d’initiation à l’écologie et de profiter d’un ftour. «Le Ramadan est un mois de recueillement où les Marocains ont le devoir de réfléchir à la façon de développer des qualités humaines telles que la compassion et l’humilité. C'est un mois où nous prenons soin de notre corps, de notre planète et des personnes dans le besoin. En nous basant sur ces principes, nous avons décidé de lancer le Bahri Ramadan Camp qui vise à aider les enfants démunis», indique l’association dans un communiqué.

Le communiqué ajoute que «chaque participant va bénéficier d’un nettoyage de plage en binôme avec un enfant issu d’un milieu défavorisé durant 30 minutes et un cours d’une heure de surf, de yoga ou de CrossFit au choix. Par ailleurs, chaque participant va offrir à son binôme un atelier pédago-logique autour de la sensibilisation environnementale, un ftour et une activité sportive, et ce moyennant une cotisation de 250 DH». D’après l’association, le Bahri Ramadan Camp va permettre à chaque participant de soutenir les enfants de 3 différentes associations casablancaises qui s’occupent d’enfants orphelins, de leur éducation et leur insertion dans la société. Il s’agit de l’association Ajial Aïn Diab, l’association Kouba et l’association Al Hilal.