Casablanca

Casa Transport dévoile le programme de mobilité à l’horizon 2022

Abdelhakim Hamdane,LE MATIN
18 Mai 2017
Casa-Transport-.jpg

La mobilité dans la métropole était au centre d’une rencontre organisée, mercredi dernier, en marge de Smart City Expo Casablanca. Orchestrée à l’initiative de la Société de développement local (SDL) Casa Transport, la conférence avait pour ambition de présenter les grandes lignes du programme de mobilité à l’horizon 2022 pour la ville de Casablanca.

L’élaboration dudit programme a tenu compte de plusieurs spécificités propres à la métropole. En ce sens, 49% de la population de Casablanca-Settat habite dans la préfecture de Casablanca, le parc automobile casablancais enregistre une hausse annuelle de 3,5% (1,5 million de véhicules en 2014) et, enfin, l’augmentation des besoins en mobilité dans la métropole est estimée à 68%.
Ces chiffres en évolution constante et, surtout, fulgurante, ne laissent d’autres choix aux responsables de la mobilité que de renforcer les moyens de transport en commun, ainsi que d’anticiper quant à la forte densité future de la circulation.

Dans ce contexte, la mobilité dans la métropole a hérité, à court terme, d’un budget de 18 milliards de DH. Aussi, à l’horizon 2022, le réseau du tramway comprendra 4 lignes couvrant 78 km contre 31 km pour la seule ligne opérationnelle de nos jours. Casablanca sera sillonnée par 120 tramways contre 37 actuellement, en plus de l’aménagement de 120 stations (48 actuellement). De même, 5 nouveaux pôles d’échanges multimodaux viendront renforcer les 5 existants. Actuellement, le réseau du tramway comprend une seule station de correspondance (boulevard Abdelmoumen) et, dans 5 ans, elles seront au nombre de 8. Le nombre de parkings relais sera également porté à 15, le seul existant aujourd’hui étant situé à l’Oasis, à proximité de la gare ferroviaire. Parallèlement, 2 lignes de BHNS (bus à haut niveau de service) verront le jour et couvriront 24 km. La mise en place de ce réseau connecté, intermodal et intégré porte également sur 265 hectares d’aménagements urbains, contre 90 hectares lors de la réalisation de la première ligne de tramway. Casa Transport a aussi annoncé une diversification concernant les moyens de paiements des tickets. En effet, en plus des canaux classiques (revendeurs agréés et bornes au niveau des stations), les voyageurs pourront acheter leurs billets en ligne, payer par carte bancaire sans contact ou via smartphone.

Sur le plan de l’amélioration des accès de Casablanca et de l’infrastructure routière, 42 km de voiries sont en cours d’aménagement. Les différents chantiers, confiés à la SDL Casa Aménagement, incluent la mise à niveau, l’aménagement paysager et le réaménagement des chaussées, des trottoirs et des squares. Trémies, passages souterrains, pont à haubans (Sidi Maârouf), carrefours, etc., le plan en question inclut toutes sortes d’ouvrages en cours de réalisation, ou dont les travaux démarreront incessamment, et qui concernent les différents points névralgiques de la métropole. Le stationnement n’est pas en reste, puisque le plan englobe également la réalisation de parkings offrant plusieurs milliers de places. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
25 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés