La cérémonie de clôture du projet "Opération Al Wassit" organisée hier mardi à Rabat a été l’occasion de revenir sur les principales actions réalisée pour la promotion des droits des migrants au Maroc dans le cadre de ce projet. «Ce projet a instauré une dynamique d'accompagnement et de soutien des populations migrantes, notamment à travers un processus de renforcement des capacités des associations locales et de la population marocaine et migrante afin de faciliter l'intégration dans le tissu social marocain et l'accès aux différents services tels que l'éducation, les soins de santé, le logement et l'emploi, a déclaré, Erika Ramanzini, chargée du projet, formulant le souhait de voir la continuation des dynamiques engagées dans le cadre du projet, notamment en termes d’implication de la société civile dans l’accompagnement des migrants et le suivi de la mise en place de la SNIA, d’engagement des acteurs institutionnels pour surmonter les barrières détectées dans l’accès aux services et de promotion du vivre ensemble à travers la lutte contre la xénophobie et les stéréotypes.

Il est à rappeler que le projet a permis à 72 associations marocaines et de migrants de bénéficier d’un processus de renforcement de capacités et développement des compétences sur les thématiques liées à la migration. Par ailleurs, une campagne médiatique intitulée «Migrants : B7al b7al », a été lancée en juin 2017 dans le cadre du projet et menée sur la page Facebook B7al b7al. Cette initiative a permis de promouvoir auprès de plus de 400.000 personnes une perception positive des migrants à travers la déconstruction des préjugés et stéréotypes.