Volvo Cars place l’électrification au cœur de ses futures activités. En effet, le constructeur automobile suédois vient d’annoncer qu’à compter de 2019, tous ses véhicules embarqueront un moteur électrique.
Cette déclaration officialise une décision stratégique de premier plan, en faveur de l’électrification. Elle révèle aussi, plus d’un siècle après l’invention du moteur à combustion interne, que l’électrification s’apprête à ouvrir un nouveau chapitre dans l’histoire de l’industrie automobile.

«Nous le devons au client», a indiqué Hakan Samuelsson, président et CEO de Volvo Cars. «La demande en véhicules électrifiés ne cesse d’augmenter et nous mettons un point d’honneur à satisfaire les besoins actuels et futurs de nos clients. D’ici peu, quel que soit le modèle de Volvo que vous choisirez, il pourra être électrifié», a-t-il expliqué.
Volvo Cars lancera une offre de modèles électrifiés couvrant l’ensemble de sa gamme qui s’étendra des véhicules semi-hybrides aux modèles 100% électriques, en passant par les versions hybrides rechargeables. Le constructeur suédois annonce le lancement de cinq modèles 100% électriques entre 2019 et 2021, dont trois seront des Volvo et deux seront des modèles haute performance électrifiés construits par Polestar, la branche performance de Volvo Cars. À ces cinq modèles viendront s’ajouter les déclinaisons hybride rechargeable et semi-hybride 48 volts, en versions essence et diesel, de tous les modèles, ce qui fera de la gamme Volvo l’une des plus étoffées du marché en matière de véhicules électrifiés.

Il n’y aura donc plus, sous peu, de Volvo sans moteur électrique. En effet, les modèles à combustion pure seront progressivement retirés du marché pour être remplacés par des modèles à combustion avec options d’électrification. «Cette annonce marque la fin des véhicules uniquement alimentés par moteur à combustion», s’est félicité Samuelsson. Et d’ajouter : «Volvo Cars n’a pas caché son ambition de vendre un million de véhicules électrifiés d’ici à 2025. Ce n’était pas une déclaration à la légère. Voilà comment nous comptons nous y prendre». L’annonce met en lumière l’engagement du constructeur scandinave en faveur de la réduction de son empreinte environnementale et de villes du futur plus propres. Le constructeur déploie des efforts considérables pour réduire les émissions de carbone de ses produits comme de ses activités. Il prévoit d’ailleurs d’atteindre la neutralité climatique de ses opérations en 2025.