Exploration gazière

Eni sécurise un navire de forage pour sa licence de Rabat

Abdelhafid Marzak,LE MATIN
10 Septembre 2017
Exploration-gaziere-bn2.jpg Imaginé et construit par Samsung, Saipem 12.000 servira au forage du puits RD-1.

Le calendrier des travaux sur la licence d’exploration gazière Rabat Deep Shore semble respecter le planning initial. Eni, un des opérateurs de cette licence, avec 40% des intérêts, vient de sécuriser le Saipem 12.000, un navire de forage spécialisé. Plateforme dite de 6e génération, «le navire devrait arriver sur place le 1er trimestre de l’année prochaine», indique Chariot Oil, pétro-gazier basé à Londres détenant 10% des intérêts de la licence Rabat Deep Shore. Saipem 12.000 a été imaginé par Samsung et construit par sa division Samsung Heavy Industrie. Il servira au forage du puits RD-1, conformément au programme initial annoncé en février dernier par Chariot Oil (www.lematin.ma).

«Nous sommes ravis de constater la progression des opérations d'Eni à Rabat Deep Offshore», a déclaré Larry Bottomley, PDG de Chariot Oil. Pour rappel, la licence Rabat Deep Offshore est localisée à environ 30 km de la cote atlantique de la capitale administrative du pays. Elle présente une profondeur d’exploration allant de 150 à 3.500 mètres. Le puits RD-1 fait partie du prospect JP-1, d’une superficie de 200 km². 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés