Exploration gazière

Faute de partenaires, Gulfsands se retire de la Tunisie

,LE MATIN
16 Juillet 2017

Gulfsands quitte la Tunisie. La compagnie britannique d’exploration pétrolière et gazière, qui opère également au Maroc, en Syrie et en Colombie, a vu son contrat arriver à terme dans ce pays «qui ne correspond plus à sa stratégie actuelle», indique Gulfsands. Son rapport annuel 2016  précise que le groupe «a annulé cet actif au 31 décembre 2016 et qu’il prévoyait des coûts potentiels liés aux problèmes contractuels en suspens». La sortie officielle de ce pays sera entérinée incessamment. Au Maroc, sa licence d’exploration gazière de Moulay Bouchta, dans la région de Fès, détenue par Gulfsands Petroleum Morocco, est techniquement arrivée à expiration le 20 juin. La compagnie envisage de prolonger cette licence, sous réserve de trouver un partenaire pour l’aider à faire avancer le projet. Bien qu’elle n'y soit pas encore parvenue, Gulfsands reste optimiste. «Un dialogue actif avec l’Office national des hydrocarbures et des mines» est en cours. La compagnie opère également dans la région du Gharb. Le puits Lalla Yetou (LTU-1), en particulier, a livré des résultats positifs, selon la compagnie. Le forage du puits a été réalisé avec succès sur une profondeur de 1.182 mètres», annonce la compagnie anglaise. Les travaux ont révélé une réserve de gaz dont l’estimation de production s’élève à «6,6 millions de pieds cubes par jour», soutient Gulfsands.      

 A.M.  





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
25 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés