Il y a deux mois, Sound Energy a décidé de racheter les intérêts d’Oil & Gas Investment Fund (OGIF) dans l’Oriental. Comme nous l’avions annoncé en juillet dernier, cette transaction était soumise à l’approbation du ministère de l'Énergie, des mines et du développement durable et du ministère de l’Économie et des finances. Hier, la compagnie d’exploration gazière a annoncé qu’elle avait obtenu «les approbations finales pour les zones de permis Anoual et Tendrara». Anoual est un nouveau permis dans la zone de reconnaissance Meridja, dans l’Oriental.

Cette nouvelle licence couvre une superficie de 8.863 km². Suite aux approbations obtenues, Sound Energy en détient 47,5%, le reste est réparti entre ses partenaires : Schlumbergr (27,5%) et l'Office national des hydrocarbures et des mines (25%). Le permis d'exploration d'Anoual aura une durée de 8 ans», indique la compagnie. La même configuration est observée dans les zones de reconnaissance Tendrara et Matarka. Cette dernière est également une nouvelle zone de reconnaissance couvrant 5.185 km². En contrepartie de la cession de ses intérêts à Sound Energy, OGIF recevra 272 millions d’actions qui seront spécialement émises à l’occasion. «Ces actions, représentant 27% du capital, seront émises à la Bourse de Londres», explique la compagnie.