L’activité portuaire globale a atteint un volume de 65,8 millions de tonnes à fin juin 2017, marquant une hausse de 10,1% par rapport à la même période de l’année précédente, selon les derniers chiffres de l’Agence nationale des ports (ANP). «Cette augmentation s’explique notamment par l’évolution positive de 6,2% du trafic domestique (Import-Export), dont le volume s’est chiffré à 48,7 millions de tonnes, ainsi que par le net rebond de 23,2% de l’activité de transbordement, dont une augmentation de 10,9% pour les conteneurs avec un volume de 1,48 million EVP (équivalent vingt pieds)», explique l’ANP. L’activité des ports gérés par l’ANP a enregistré, pour sa part, une hausse de 6,6%. Une augmentation tirée par le fort rebond de 25,6% des exportations, grâce notamment au dynamisme de l’activité phosphatière qui «confirme la tendance positive observée depuis le début de l’année des ventes à l’étranger du phosphate et dérivés.

Cette activité a ainsi été marquée par une hausse de 28,4% des exportations d’engrais, un raffermissement de 42,3% des exportations du phosphate et une progression de 11,1% du trafic de l’acide phosphorique», détaille l’ANP. L’activité globale des conteneurs s’est chiffrée, quant à elle, à 2,16 millions EVP au premier semestre 2017, en hausse de 8,3% par rapport à la même période de l’année écoulée. Cette activité s’est chiffrée pour les flux import/export à 683.399 EVP (+3,1%), dont 73.885 ont transité par le port de Tanger Med. En tonnage, cette activité a atteint un volume de 6,6 millions de tonnes, en progression de 6,5% par rapport à la même période de 2016. Au niveau des ports gérés par l’ANP, le trafic des conteneurs a atteint un volume de 609.514 EVP, marquant ainsi une hausse de 2,2% par rapport à la même période de l’année passée.

Cette hausse a été essentiellement tirée par la progression de 3,4% des exportations, dont le volume s’est chiffré à 308.041 EVP. En tonnage, cette activité a enregistré au niveau des ports gérés par l’ANP, un volume global d’environ 6 millions de tonnes, en progression de 6,8%, répartie entre +10% à l’export et +4,8% à l’import. La hausse du tonnage à l’export s’explique par la tendance à la conteneurisation de certains produits traditionnellement exportés en vrac ou en conventionnel, notamment les minerais (gypse, barytine...). La structure des conteneurs à l’export à fin juin 2017, est composée à hauteur de 40% de conteneurs pleins contre environ 39,2% durant la même période de l’année dernière et 31% seulement en 2010. Par ailleurs, le trafic des passagers ayant transité par les ports marocains, à fin juin 2017, a atteint 1.506.408 passagers, dont 96.186 croisiéristes, soit une régression de 3%. L’activité des croisières en particulier a marqué un repli de 36,4% par rapport à la même période de l’année précédente.