Conférenciers professionnels

L’AFCP nomme son premier ambassadeur au Maroc

Nabila Bakkass ,LE MATIN
10 Septembre 2017
Conferenciers-professionnels-b.jpg L’AFCP a mis en place un collège d’intervenants professionnels formés et surtout adaptés aux spécificités de la culture marocaine.

Philippe Gombault, conférencier professionnel, vient d’être nommé par l’Association française des conférenciers professionnels (AFCP) premier ambassadeur au Maroc. Le but étant de répondre aux besoins des entreprises marocaines et mettre à leur disposition les services de conférenciers professionnels qualifiés.

L’AFCP, spécialisée dans la promotion de l’activité de conférencier en France et la mise en avant des expertises de ses adhérents, vient de nommer son premier ambassadeur au Maroc. Il s’agit de Philippe Gombault, conférencier professionnel et membre de l’AFCP. Passionné par les outils psychométriques et la prise de parole en public, M. Gombault est, depuis 2015, master distributeur d’IMX France, Grand Maghreb et Afrique francophone. Ainsi, dans le cadre de ses actions à l’AFCP, le nouvel ambassadeur sera amené, entre autres, à rencontrer toutes les institutions privées et publiques susceptibles de promouvoir l’association au Maroc. Le but étant «de permettre aux entreprises de bénéficier, en harmonie avec les problématiques spécifiées, des prestations de conférenciers professionnels sélectionnés et labellisés, véritable levier d’inspiration et d’aspiration pour les collaborateurs», explique à «Éco-Emploi», M. Gombault. Et d’ajouter que l’AFCP a mis en place un collège d’intervenants professionnels formés et surtout adaptés aux spécificités de la culture marocaine. Elle offrira aussi aux conférenciers marocains la possibilité de suivre son processus de sélection et de labellisation.

Il convient aussi de souligner que M. Gombaut poursuit ses efforts pour la promotion de l’outil IMX au Maroc. Dans ce sens, une collaboration vient d’être signée entre l’institut international IMX et la Faculté des sciences d’El Jadida visant, entre autres, le lancement d’un nouvel axe de formation et de recherche sur l’Axiologie au Maroc. Il s’agit d’une science mathématique basée sur les algorithmes qui identifient objectivement comment notre cerveau analyse et interprète nos expériences. À travers cette discipline, «les étudiants de la faculté seront formés aux langages de l’évaluation comportementale et de l’évaluation des systèmes de valeurs», explique-t-il. Ils seront aussi formés à l’évaluation de ce qu’on appelle les compétences transversales ou les aptitudes intrinsèques d’une personne et qui leur permettront de réussir dans leurs missions professionnelles. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
20 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés