Marché de change

La Banque de Chine lève ses exigences de réserves imposées pour certaines transactions sur le yuan

Mariem Tabih,LE MATIN
11 Septembre 2017
Marche-de-change-bn.jpg Le yuan cédait environ 0,3% face au dollar, hier à l'heure où nous mettions sous presse, sur le marché offshore. Ph. AFP

Les exigences de réserves imposées aux institutions financières chinoises ont été supprimées hier par la Banque populaire de Chine (BPC). Cette décision concerne certaines transactions sur le yuan, laissant entendre que Pékin s'efforce de freiner l'appréciation de sa monnaie pour soulager ses exportateurs, indique Reuters. Pour rappel, les institutions financières devaient jusqu'ici mettre de côté 20% du montant des «forwards» du mois précédent pour se prémunir du risque de change.

La banque centrale, dans une déclaration à l’agence de presse, a expliqué que ces décisions avaient été prises au vu de l'évolution récente des marchés, ajoutant que la vigueur du yuan face au dollar cette année reflétait l'amélioration de l’économie chinoise. «Les banques n'auront plus besoin de mettre de côté du RMB quand elles négocieront des contrats à terme pour leurs clients sur le marché offshore», explique Helena Huang, économiste chez ICBC Standard Bank, citée par Reuters. «Cette décision va réduire sensiblement le coût des activités de trading sur le yuan.» À noter que cette annonce reflète la volonté de Pékin d'assouplir les contraintes réglementaires sur le yuan, qui ne semble plus menacé de dépréciation après un récent rally, ajoute-t-elle. Vendredi, la monnaie chinoise avait atteint un plus haut de 21 mois face au billet vert. «En substance, c‘est une décision forte et positive de dérégulation sur le forex qui tombe au bon moment afin de revigorer le marché offshore du yuan», estime Helena Hang.         





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés