Des projets de développement d’un coût global de plus de 84 millions de DH ont été lancés ou inaugurés à la province de Taounate, à l’occasion de la célébration du 62e anniversaire de la Fête de l’Indépendance. Ces projets à caractère socio-économique s’inscrivent dans le cadre de programmes publics, des collectivités locales et de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Ils portent sur le renforcement des infrastructures de base, les secteurs sociaux et autres services de proximité.

À la commune territoriale El Oulja, relevant du cercle de Kariat Ba Mohamed, il a été procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’une école communautaire, qui s’inscrit dans le cadre du programme de lutte contre les disparités territoriales et spatiales en milieu rural. Ce projet sera financé par le Conseil de la région de Fès-Meknès avec un coût global estimé à plus de 11,3 millions de DH. Édifiée sur superficie globale de 4.700 m², cette école comprend deux internats d’une capacité de 60 élèves chacun, 10 classes et autres dépendances. Les clés de sept bus de transport scolaire ont été remises aux communes de Kariat Ba Mohammed, Oulja, Laghouazi et Lbsabsa, financés par les programmes transversaux et de lutte contre la pauvreté en milieu rural de l’INDH pour un coût global de 2,84 millions de DH.

Il a aussi été procédé, à Taounate, au lancement des travaux d’aménagement d’une artère baptisée «Boulevard 16 Novembre», qui seront réalisés par le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville pour une enveloppe budgétaire estimée à 7 millions de DH. Ce projet, qui s’étend sur 1.700 m, porte sur le renforcement et l’élargissement des routes, la réfection des trottoirs et l’éclairage public. Par la même occasion, il a été procédé à la présentation du programme de mise à niveau urbaine de la ville de Taounate, qui sera réalisé par le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville pour un coût estimé à 63 millions de DH. Ce programme comprend deux projets de restructuration des quartiers sous-équipés sur une longueur de 9 km pour un coût global de 34 millions de DH, et deux autres projets d’aménagement routier reliant les quartiers sous-équipés sur 3 km pour une enveloppe budgétaire de 23 millions de DH, outre la mise à niveau de 9 places publiqus et d’espaces verts ainsi que la création de 5 stades de proximité avec un investissement de 3 millions de DH.