Botola Maroc Telecom D1, 18e journée

Le Difaâ à l’épreuve de l’Olympic Safi, le Wydad et le Raja à l’affût

,LE MATIN
15 Février 2017
Le-Difaa-a-lepreuve-de-lOlympic-Safi.jpg

La dix-huitième journée de la Botola Maroc Telecom D1 sera dominée par le derby des Abda-Doukkala au cours duquel le leader évoluera à domicile, alors que son dauphin, le Wydad, effectuera un périlleux déplacement à Tétouan. Le Raja, qui accueille le Chabab Khénifra, est également à l’affût.

Invaincu depuis la première journée, le Difaâ Hassani d’El Jadida dispute dimanche un match difficile face au voisin, l’Olympic Safi. Cette fois, le derby Abda-Doukkala sera plus médiatisé, car les Doukkalis, leaders du championnat, sont dans une forme éblouissante. Vainqueurs à Agadir, les coéquipiers de Zakaria Hadraf ont distancé le Wydad sur lequel ils comptent deux points d’avance. Ayant disputé 16 rencontres d’affilée sans défaite, les hommes d’Abderrahim Talib partent largement favoris. Mais ils ne devront pas pour autant prendre à la légère l’adversaire safiot. La dernière confrontation entre les deux équipes remonte à la demi-finale de la Coupe du Trône, qui s’est soldée par une qualification, contre toute attente, de l’OCS pour la finale. Sur sa lancée, le Raja Casablanca continue de grappiller les points, malgré tous les problèmes auxquels il est confronté. Avec deux victoires d’affilée lors de la phase retour, le club casablancais ne devrait pas avoir trop de difficultés à se défaire du Chabab Atlas Khénifra, qui a tenu en échec le WAC. Les Verts compteront sur leurs nouveaux buteurs Hilaire Momi et Youssef Anwar pour faire la différence. Mais il est certain que M’hammed Fakhir, en coach avisé, incitera ses joueurs à éviter tout excès de confiance. En effet, les Zayanis sont capables d’opposer une farouche résistance à leurs adversaires.

La Renaissance sportive de Berkane, en constant progrès et qui a enfilé quatre succès de suite, est en mesure d’engranger trois autres points en recevant l’OCK. Les Khouribguis, revigorés par leur éclatante victoire au détriment du Moghreb de Tétouan (4-1), ne se présenteront certainement pas en victimes expiatoires à Berkane. Contraint au nul à Khénifra et ayant perdu son fauteuil de leader, le Wydad sera en mission délicate à Saniet Rmel, où il se mesurera à une équipe tétouanaise en quête de rachat. Ayant trébuché deux fois successives, contre respectivement le KACM et l’OCK, les hommes de Sergio Lobera seront appelés à réagir pour redresser une situation qui commence à inquiéter sérieusement leurs fans.

En totale déconfiture, le KAC, lanterne rouge, devra impérativement obtenir un bon résultat contre le Hassania, s’il désire sortir de la situation désastreuse où il se trouve. Mais les Soussis, qui ont subi quatre défaites de rang, ne seront pas de faciles adversaires pour les Gharbaouis. Battu contre toute attente chez lui par la RSB, le KACM se déplace à Al Hoceïma où il aura à livrer une difficile rencontre face au Chabab Rif. Quatorzième au classement avec 17 points et un match en moins contre le FUS, le CRA visera la victoire pour sortir de la zone de danger.



Quand le DHJ baptise son trio d’attaquants

On connaissait la «BBC» (Bale-Benzema-Cristiano) et la «MSN» (Messi-Suarez-Neymar), mais le DHJ a eu l’ingénieuse idée de baptiser son trio d’attaquants «AHA». Composée de Walid Azaro, Zakaria Hadraf et Hamid Ahaddad, la ligne d’attaque jdidie a inscrit un total de 19 buts en 17 journées, soit environ 70% du total des réalisations du leader du championnat (27 buts), comme le vante le site officiel du club, qui précise que le capitaine mène le bal avec 8 buts, suivi d’Azaro (6 buts) et Aheddad (5 buts). Les aficionados doukkalis espèrent que «AHA» les mènera vers le premier titre de champion de leur histoire.

E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés