Spectacle «Halka»

Le Groupe acrobatique de Tanger en tournée au Maroc

,LE MATIN
13 Septembre 2017
Spectacle-Halka.jpg Les acrobates explorent les contradictions d’un monde tiraillé entre sacré et profane, authenticité et emprunts.

Le Groupe acrobatique de Tanger présente son dernier spectacle «Halka» lors d’une tournée exceptionnelle à Agadir, Marrakech, Casablanca, Tanger et Oujda du 14 au 29 septembre. L'événement est organisé dans le cadre de la Saison culturelle France-Maroc 2017 de l’Institut français du Maroc, en partenariat avec la Fondation BMCI.

Coup de cœur de la rentrée de l’Institut français du Maroc, cette création collective, en association avec Abdel Senhadji du collectif français XY, met en scène tout l’art du cirque et invite le public à découvrir un dialogue chorégraphié qui combine prouesses acrobatiques, poésie, chants et percussions. Dans «Halka», les artistes questionnent avec leurs corps les mémoires d’un art qui a façonné leur rapport au monde. Leurs prouesses acrobatiques, puissantes et singulières, sont le fruit d’une union entre un héritage traditionnel et une écriture contemporaine. Leurs chorégraphies dialoguent avec la musique, composée de poésie déclamée, de cris, de chants et de percussions. Les artistes jouent avec des éléments d’apparence anodine pour partager avec le public leur histoire intime.

Les acrobates explorent les contradictions d’un monde tiraillé entre sacré et profane, authenticité et emprunts. Ils expriment aussi avec un humour sans limites cette liberté d’avoir pu franchir, à travers cet art, les frontières géographiques et culturelles. Durant une heure, le public est invité à abandonner ses repères et se laisser envoûter par l’énergie des corps de ces acrobates qui viennent défaire les rapports socioculturels. Leurs mouvements régénèrent, adoucissent les ego et font baisser les armes. Les individualités apparaissent, se libèrent, communient et se ressoudent à nouveau.

Un collectif authentique au succès grandissant L’acrobatie est un des joyaux du patrimoine culturel marocain.
C’est pour en faire connaître la richesse qu’a été fondé il y a dix ans le Groupe acrobatique de Tanger, collectif d’acrobates traditionnels. Dès son lancement en 2008, le Groupe a été soutenu par la Fondation BNP Paribas et la Fondation BMCI pour leur spectacle «Taoub» signé par Aurélien Bory et qu’ils ont pu présenter lors d’une tournée mondiale à succès. Deux spectacles ont suivi, «Chouf Ouchouf» mis en scène par le duo suisse Zimmermann & de Perrot et «Azimut», également mis en scène par Aurélien Bory. Le Groupe acrobatique de Tanger place la culture populaire au cœur de son projet, une culture militante et démocratique, accessible à tous. Questionner, conserver et valoriser l’acrobatie marocaine sont ses priorités. Les acrobates marocains appartiennent à la confrérie de Sidi Ahmed ou Moussa, ils apprennent leur art sur les places publiques des villes et villages ou sur la plage de Tanger auprès des aînés devenus maîtres. Avec «Halka», le Groupe acrobatique de Tanger a voulu revenir aux sources de la tradition. Il affronte les extraordinaires sujets du monde d’aujourd’hui et s’inscrit dans le sillage des recherches les plus innovantes du cirque contemporain. «Halka» a été chaleureusement applaudie pendant la Biennale de la danse de Lyon et la tournée du spectacle
en France et en Belgique. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
25 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés