Bon premier semestre pour Volkswagen. À fin juin, le Groupe a livré près de 5,2 millions de véhicules (+0,8%), dont 920.700 sur le mois de juin (+4,2%). «Le mois de juin a été très bon pour le Groupe et toutes les marques ont enregistré une hausse de leurs livraisons par rapport à l’an dernier», a souligné Fred Kappler, en charge des Ventes du Groupe. «La croissance stable sur les marchés clés nous rend optimistes pour la deuxième partie de l’année», a-t-il ajouté.

En Europe, les livraisons du Groupe continuent de progresser avec 411.700 véhicules livrés en juin (+3,1%). Au premier semestre, une croissance de 3,5% a été enregistrée. Une dynamique positive en Europe centrale et de l’Est est à signaler avec une hausse des livraisons de 13,2% par rapport à l’an dernier, soit 67.000 véhicules vendus. Cette croissance a été soutenue par la Russie (+14,8%), la République tchèque et la Pologne. Alors que les livraisons en Europe de l’Ouest ont également progressé (+1,4%), une baisse de 2,3% a été enregistrée sur le marché domestique allemand en juin, soit moins que la chute du marché VP.

Dans la région nord-américaine, le Groupe a enregistré une croissance significative en juin (+9,1%) avec 83.900 véhicules livrés. Le Canada et les États-Unis (+9,8%) ont été les principaux moteurs de cette croissance. Depuis le début de l’année, 461.400 véhicules ont été livrés dans cette région, soit une hausse de 3,9%. En Amérique du Sud, la croissance se poursuit avec 248.300 véhicules livrés au premier semestre (+11,4%), dont 43.700 (+21,7%) sur le mois de juin. Une progression des livraisons a également été enregistrée au Brésil en juin (+12,4%).