Ligue arabe

Le Maroc met en avant l’importance de l'Accord de Skhirat pour la paix en Libye

,LE MATIN
11 Janvier 2017
Ligue-arabe.jpg

L’ambassadeur du Maroc au Caire et délégué permanent du Royaume auprès de la Ligue arabe, Ahmed Tazi, a qualifié, mardi, de «grand acquis historique» l’accord de paix auquel sont parvenues les parties libyennes dans la ville de Skhirat en décembre 2015. S’exprimant lors d’une réunion de concertation des délégués permanents des pays arabes auprès de l’organisation panarabe, axée sur la Libye, le diplomate marocain a loué la pertinence de l’Accord de Skhirat, en tant qu’acquis historique remarquable, auquel sont parvenus les frères libyens après d’intenses efforts, et d’énormes concessions, sous l’égide des Nations unies. Et de faire observer que toute tentative de dépassement ou de remise en cause de cet accord serait «une perte de temps et un retour en arrière», se disant en faveur de tous les efforts visant à apporter une plus-value et à traduire cet accord dans les faits». M. Tazi a estimé, dans ce sillage, que pour une mise en application effective de l’Accord de Skhirat, il y a lieu d’encourager l’accompagnement de l’édification et la consolidation des capacités de l’État libyen, et son appui en vue de recouvrer la paix, de lutter contre le terrorisme et d’asseoir les bases d’un développement durable via le placement de l’individu au cœur de tout intérêt. Il s’agit aussi d’œuvrer en vue de permettre une parfaite intégration de la Libye dans ses espaces, maghrébin, arabe, africain et euro-méditerranéen, a préconisé M. Tazi.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
26 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés