Pays-Bas

L'Europe soulagée après la victoire des Libéraux

,LE MATIN
16 Mars 2017

Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a consolidé sa victoire avec son parti crédité de 33 sièges, devant les vingt sièges de son rival d'extrême droite, Geert Wilders. François Hollande et Angela Merkel ont salué cette victoire qui fait barrage à l'extrême droite.

Les dirigeants européens se montraient soulagés jeudi au lendemain de la victoire aux législatives aux Pays-Bas du Premier ministre libéral Mark Rutte, malgré la remontée de l'extrême droite qui prend la deuxième place. «Un vote pour l'Europe, contre les extrémistes», a commenté sur Twitter Margaritis Schinas, porte-parole du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Attendu comme un baromètre de la montée du populisme en Europe, année de grands scrutins à travers le continent, le score du député controversé Geert Wilders est bien loin derrière les 36 sièges crédités dans les sondages il y a quelques mois, mais aussi derrière son record de 24 sièges en 2010. En tête avec 33 sièges crédités, le Premier ministre, Mark Rutte, a salué une victoire contre ce qu'il appelle «le populisme de mauvais aloi». Le Parti pour la liberté (PVV) de Geert Wilders, qui aurait pu enregistrer son meilleur résultat depuis sa création en 2006, a remporté 20 sièges selon des résultats compilés par l'agence de presse néerlandaise ANP, sur la base de 97% des voix. Même si l'élu peroxydé s'est dit prêt à gouverner «si cela est possible», il est peu probable que Mark Rutte s'allie avec lui, plusieurs partis, dont le sien ayant exclu de collaborer avec le PVV. «Les valeurs d'ouverture, de respect de l'autre et de foi en l'avenir de l'Europe sont la seule véritable réponse aux pulsions nationalistes et de repli sur soi qui secouent le monde», a estimé le Chef de l'État français, François Hollande. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés