Le groupe Orange a réalisé un chiffre d’affaires de 20,27 milliards d'euros au premier semestre, en hausse de 1,1% sur un. Une progression grâce au dynamisme du deuxième trimestre marqué par «le développement continu de la convergence et du très haut débit en Europe et le rebond du mobile en Afrique et Moyen-Orient», précise le groupe dans un communiqué. Les offres convergentes grand public en France et dans la zone Europe poursuivent, de leur côté, leur «forte» croissance, avec 9,8 millions de clients au 30 juin 2017, soit une augmentation de 11,5% sur un an, selon l’opérateur français.

En Afrique et Moyen-Orient, les ventes nettes mobiles sont en amélioration «très significative» pour le deuxième trimestre consécutif, avec 3,9 millions au deuxième trimestre 2017 après 2,7 millions au premier trimestre.
L'Ebitda ajusté du groupe progresse de 2,2% à 5,97 milliards d’euros au premier semestre. En revanche, le résultat net tombe à 830 millions d'euros, contre 3,32 milliards au premier semestre 2016. La baisse de 2,49 milliards d'euros entre les deux semestres est principalement liée à «l'effet d’une cession en janvier 2016, portant sur un montant de 2,249 milliards d'euros», explique le groupe.

Ce dernier confirme pour l'exercice 2017 un Ebitda ajusté supérieur à celui réalisé en 2016 à base comparable. Il sera porté par «la forte dynamique commerciale que soutiennent les investissements et la poursuite des efforts de transformation de la structure de coûts», détaille la multinationale.