Congrès sur la sécurité et la santé au travail

OIT appelle à une coalition mondiale

Najat Mouhssine,LE MATIN
10 Septembre 2017
Congres-sur-la-securite-et-la-sante-au-travail-b.jpg

Devant 3.500 participants à la cérémonie d’ouverture du XXIe Congrès mondial sur la sécurité et la santé au travail (SST), qui avait lieu à Singapour le 3 septembre, le directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT), Guy Ryder, a souligné qu’«il est clairement établi que certains problèmes de SST sont d’envergure mondiale et exigent des solutions à l’échelle mondiale».

Selon l’Organisation internationale de travail, «2,78 millions de travailleurs continuent de mourir chaque année d’accidents du travail et de maladies professionnelles et 2,4 millions de ces décès étant imputables aux seules maladies professionnelles». Le directeur général de l’Organisation internationale du travail a expliqué ce drame à l’absence d’investissements suffisants dans la sécurité et la santé au travail ayant un impact économique mondial qui équivaut environ au PIB cumulé des 130 pays les plus pauvres du monde.

Devant 3.500 participants à la cérémonie d’ouverture du XXIe Congrès mondial sur la sécurité et la santé au travail, qui avait lieu à Singapour le 3 septembre, M. Ryder a souligné qu’«il est clairement établi que certains problèmes de SST sont d’envergure mondiale et exigent des solutions à l’échelle mondiale». Il a, en outre, insisté sur la volonté de l’OIT de s’engager dans la formation d’une coalition mondiale avec des partenaires clés pour relever ces défis invitant, à cette occasion, les jeunes à travers le monde à s’impliquer dans ce débat. «Quarante millions de jeunes arrivent sur le marché du travail cette année et ils appartiennent à la génération la mieux éduquée que le monde ait jamais connue. Nous devons tirer avantage de ce dividende démographique et libérer le potentiel et la créativité de ces jeunes gens», a indiqué M. Ryder.

Pendant ce Congrès de quatre jours, l’OIT a participé à des symposiums et des sessions techniques sur la nécessité de disposer de données fiables sur la SST, l’amélioration de la SST dans les chaînes d’approvisionnement mondiales, la création de mécanismes pour l’échange de données, de connaissances et d’expertise en matière de SST à l’échelle mondiale, et sur l’élaboration de stratégies proactives pour le respect de la sécurité et la santé au travail au niveau national.

Ce congrès est un évènement triennal organisé conjointement par l’Organisation internationale du travail (OIT), l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS). Cette année, il est accueilli par le ministère de la Main-d’œuvre de Singapour. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
20 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés