Économie

Exploitation minière

Regain d'intérêt pour les grands fonds marins

author LE MATIN

Les spécialistes parlent de la probable grande abondance de concrétions rocheuses qui reposent sur le lit océanique de différents métaux comme le manganèse, le fer, le nickel...

Les spécialistes parlent de la probable grande abondance de concrétions rocheuses qui reposent sur le lit océanique de différents métaux comme le manganèse, le fer, le nickel...

Le risque d'épuisement de métaux dans les prochaines décennies suscite un intérêt grandissant pour l'exploitation minière des grands fonds marins. Cette perspective soulève aussi des craintes quant à l'impact environnemental de ces activités.

La croissance démographique et l'accélération des innovations technologiques ont fait doubler en 40 ans la quantité de minerais extraits dans le monde, ce qui conduira à des pénuries de certains métaux stratégiques, pointe un récent rapport du Programme des Nations unies pour l'environnement. «Si le développement économique dans le monde se poursuit au rythme actuel, les réserves minières actuelles pourraient ne pas suffire pour faire face à la demande même avec le recyclage», a relevé Thomas Graedel, professeur d'écologie industrielle à l'Université de Yale (États-Unis). Face à ces incertitudes et ces craintes, Graedel a souligné l'importance potentielle des ressources minières des fonds marins tout en relevant les risques environnementaux.

Outre le cuivre, il s'agit du cobalt, du fer, du manganèse, du platine, du nickel, de l'or ou des terres rares, qui se situent généralement à des profondeurs variant de quelques centaines à plusieurs milliers de mètres. Mais «les estimations actuelles des réserves sous-marines de ces minerais sont encore incertaines», a indiqué le professeur Mark Hannington, directeur du Groupe pour les ressources marines au Centre GEOMAR-Helmmholtz à Kiel en Allemagne. Ce dernier estime à partir des observations faites jusqu'à présent que les cheminées hydrothermales résultant de l'activité volcanique pourraient contenir de 600 à mille millions de tonnes de minerais dont 30 millions de tonnes de cuivre et de zinc. À ce jour, 27 pays ont conclu des contrats pour explorer ces ressources avec l'Autorité internationale des fonds marins, l'organisation onusienne qui contrôle l'exploration et l'exploitation de cet espace situé au-delà des juridictions nationales.

Services

Météo

Casablanca 26 septembre 2018

82.9°F

28.3°C

Meteo Casablanca
  • 29 ºC
    partlycloudy
  • 21 ºC
    nt_clear
  • 30 ºC
    clear
  • 21 ºC
    nt_clear
  • 30 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 26 septembre 2018

  • As-sobh : 05:53
  • Al-chourouq : 07:18
  • Ad-dohr : 13:27
  • Al-asr : 16:47
  • Al-maghrib : 19:26
  • Al-ichae : 20:40

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.81 %

+0.82 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Euronews
Euronews Now

16:15

Chaine : Ushuaïa TV
A l'épreuve d'une tribu

15:50

Chaine : Al Aoula
Noujoum Al Aoula

15:20

Chaine : TF1
Lieutenant nounou

15:35

Tous les programmes TV >

Météo

Casablanca 26 septembre 2018

82.9°F

28.3°C

Meteo Casablanca
  • 29 ºC
    partlycloudy
  • 21 ºC
    nt_clear
  • 30 ºC
    clear
  • 21 ºC
    nt_clear
  • 30 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 26 septembre 2018

  • As-sobh : 05:53
  • Al-chourouq : 07:18
  • Ad-dohr : 13:27
  • Al-asr : 16:47
  • Al-maghrib : 19:26
  • Al-ichae : 20:40

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.81 %

+0.82 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Euronews
Euronews Now

16:15

Chaine : Ushuaïa TV
A l'épreuve d'une tribu

15:50

Chaine : Al Aoula
Noujoum Al Aoula

15:20

Chaine : TF1
Lieutenant nounou

15:35

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter