Raja de Casablanca

Saïd Hasbane lâché par son bureau

Abderrahmane Ichi,LE MATIN
14 Juillet 2017
Said-Hasbane-.jpg

Coup de théâtre dans la crise du Raja. Saïd Hasbane, qui a refusé de démissionner de son poste, a été, semble-t-il, lâché par les membres de son bureau qui ont présenté leur démission. D’après nos informations, neuf membres sur 10 ont démissionné. Cette décision, si elle est effective, ouvre la voie à une assemblée extraordinaire élective.

Hasbane ne fait plus l’unanimité au Raja même parmi les siens. D’après nos informations, l’homme vient de perdre ses derniers soutiens, en l’occurrence les membres de son bureau qui ont démissionné de leur poste. La raison invoquée serait le rapprochement opéré entre Hasbane et l’ancien président Mohamed Boudrika sous l’impulsion de Rachid El Boussayeri. Ce rapprochement serait mal vu par les membres du bureau qui ont démissionné en guise de protestation. La démission du bureau entraîne automatiquement celle du président conformément aux statuts des associations.

En attendant la confirmation ou l'infirmation de ces informations, la situation au Raja de Casablanca est intenable. Le club est au bord de l’implosion. L’équipe première s’entraîne sur la plage puisque les joueurs ont refusé de reprendre les entraînements tant qu’ils ne seront pas payés.                                                        





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
25 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés