Le segment des SUV compacts s’enrichit avec un nouveau-né. Il s’agit du Volkswagen T-Roc, dont la commercialisation à l’international démarre en ce mois de novembre. 
Issu d’univers automobiles différents, le T-Roc est un visage qui se distingue dans la masse. En effet, ce véhicule cinq portes à traction ou à transmission intégrale (transmission intégrale incluant de série le système 4Motion Active Control) allie la prestance d’un SUV et l’agilité d’une voiture compacte sportive. Il est autant à l’aise en milieu urbain que sur les trajets longs.

À l’extérieur, les dimensions séduisantes s’accompagnent d’un design moderne décliné en onze teintes de carrosserie, quatre teintes de toit sur la finition Lounge avec option Pack Design (coloris noir disponible individuellement à partir de la finition Lounge) et de nombreuses combinaisons de couleurs possibles.
À l’intérieur, avant-gardisme et fonctionnalité vont de pair, avec cinq places, un coffre de 445 litres, quatre ambiances intérieures différentes sur finition Lounge (avec l’option «Pack Design) et un poste de conduite bien digitalisé et interconnecté.

Le T-Roc est le premier SUV de sa catégorie à embarquer des instruments digitaux en option avec l’Active Info Display de nouvelle génération. Associé aux systèmes d’infodivertissement, il trace un axe d’affichage et de commande entièrement digital, auquel la nouvelle matrice interconnectée de «Volkswagen Car-Net» s’intègre bien, avec ses applications et ses services en ligne mobiles.
Les précommandes du nouveau SUV se sont ouvertes en septembre dernier avec deux moteurs essence TSI de 115 ch et 190 ch, ainsi qu’un moteur diesel TDI de 150 ch. Ils seront suivis ultérieurement par deux autres TDI et par un TSI. Ces six moteurs sont tous à injection directe et à suralimentation turbo. Le prix de base du T-Roc 1.0 TSI de 115 ch en traction s’élève à 21.990 euros. Il inclut le système de surveillance périmétrique «Front Assist» avec fonction de freinage d’urgence en ville et détection des piétons, le freinage anti-collisions multiples et l’assistant de maintien de voie «Lane Assist». 
Les réglages des systèmes d’aide à la conduite, de confort et d’infodivertissement peuvent être mémorisés grâce à une fonction de personnalisation de série, puis être chargés via la clé de contact pour être adaptés à chaque conducteur. 

Un compact qui voit grand 
Le T-Roc sera présent sur la quasi-totalité des marchés importants du monde. En Europe, le nouveau SUV sera produit dans l’usine portugaise de Setubal, près de Lisbonne. «Près de 80% des SUV compacts sont actuellement vendus en Europe et en Chine, même si le Brésil, l’Inde, la Russie et les États-Unis sont de plus en plus importants pour cette catégorie. Nous estimons que le volume annuel de ces SUV compacts va passer d’environ 6,4 millions d’unités actuellement à quelque 10,6 millions dans les dix prochaines années», indique Jurgen Stackmann, membre du directoire, en charge des ventes, du marketing et de l’après-vente.

Si ces SUV ont tant de succès, c’est parce qu’ils réunissent plusieurs ingrédients : des dimensions extérieures compactes pour une allure extrêmement dynamique, ainsi qu’un haut niveau de fonctionnalité et une position assise surélevée. 
Dans le cas du T-Roc, les sièges sont situés à 572 mm au-dessus de la route pour le conducteur et le passager avant et à 618 mm pour les passagers arrière. Le nouveau modèle est ainsi conçu pour répondre idéalement aux besoins des conducteurs qui circulent souvent en milieu urbain. 

Le T-Roc s’adresse par exemple aux célibataires ayant des activités diverses, aux familles qui apprécient sa flexibilité et aux couples dont les enfants ont déjà quitté le domicile familial. Tous ces publics visés ont en commun de rechercher un SUV compatible avec l’environnement urbain qui procure à chaque kilomètre du plaisir et dont le design repose sur un style affirmé. Le T-Roc remplit ces critères par son confort, sa position assise surélevée, sa sécurité, son habitacle flexible, sa fiabilité et son ADN stylistique unique.