La Journée nationale de la lutte contre le cancer, célébrée mercredi, constitue une précieuse occasion pour rendre un vibrant hommage à l’engagement institutionnel de tous les jours de la Fondation Lalla Salma-Prévention et traitement des cancers dans les efforts de lutte contre le cancer et l’atténuation des souffrances des patients. La célébration de cette Journée à Marrakech, sous la présidence de S.A.R. la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma-Prévention et traitement des cancers, s’inscrit dans le cadre de la politique de la Fondation qui accorde un soutien médical, hospitalier et psychologique conséquent aux personnes atteintes de cette maladie. Cette célébration est une opportunité pour saluer le travail accompli par la Fondation pour l’amélioration de la prise en charge des patients, l’encouragement des actions de prévention et la mobilisation des moyens pour faire de la lutte contre le cancer une priorité de santé publique au Maroc, ainsi que le soutien très fort à la recherche scientifique et aux partenariats au Maroc et à l’international.
En un peu plus de dix années d’existence, la Fondation, créée en 2005 à l’initiative de S.A.R. la Princesse Lalla Salma, a déjà réussi à ériger la lutte contre le cancer comme une priorité de santé publique au Maroc et dans la région, ce qui a lui a valu la reconnaissance et la consécration de tous les organismes de santé dans le monde. S’appuyant sur l’expertise d’une équipe pluridisciplinaire composée de praticiens, de médecins, de chercheurs, d’universitaires et d’acteurs associatifs, la Fondation s’emploie à mettre en place un dispositif national de lutte contre le cancer qui bénéficie des meilleures pratiques dans le domaine, à travers une démarche innovante et participative.
Ainsi, sous l’impulsion de S.A.R. la Princesse Lalla Salma, le Maroc s’est doté d’un Plan national de prévention et de contrôle du cancer 2010-2019 qui a permis la construction, le réaménagement et l’équipement de neuf centres régionaux d’oncologie (Rabat, Casablanca, Al Hoceïma, Fès, Marrakech, Agadir, Oujda, Meknès et Tanger) et la construction et l’équipement de deux pôles d’onco-gynécologie à Rabat et Casablanca.
De même, deux services d’hémato-oncologie pédiatrique ont été créés à Rabat et Casablanca, outre la construction et l’équipement de trois services de chimiothérapie de proximité (Casablanca, Beni Mellal, Errachidia et Nador) pour des prestations de chimiothérapie en hôpital de jour. Ce programme a également permis l’augmentation du budget du ministère de la Santé alloué aux médicaments anticancéreux, et de faire bénéficier plus de 1,6 million de femmes du test de dépistage du cancer du sein et plus de 200.000 femmes du dépistage du cancer du col de l’utérus.
Reconnue d’utilité publique, la Fondation Lalla Salma-Prévention et traitement des cancers met le bien-être et le confort du patient au cœur de toutes ses préoccupations, au moyen d’une implication quotidienne et énergique de l’ensemble de ses partenaires, institutionnels ou privés, tous mobilisés pour relever le défi de la lutte contre le cancer au Maroc. Cette démarche, de l’avis unanime de tous les intervenants, a permis de changer complètement le panorama et l’approche vis-à-vis du cancer au Maroc, grâce au développement des infrastructures, de la prise en charge des malades et surtout du dépistage précoce qui a profité à plus d’un million de femmes marocaines âgées entre 40-69 ans vivant dans toutes les régions du Royaume, lesquelles sont désormais dotées de centres hospitaliers, qui prodiguent traitement et suivi.
«Soigner le cancer, guérir le cancer, est une école d'humilité et de détermination collective et solidaire. Pour chacun d'entre nous, cette grande cause peut désormais devenir un acte exceptionnel d'humanité et d'espoir partagé», avait affirmé S.A.R. la Princesse Lalla Salma en résumant des objectifs de la Fondation. Et comme l’a si bien relevé Son Altesse Royale, ce qui semblait hier encore impossible est en effet aujourd'hui en passe de se réaliser, grâce à l’engagement profond et de tous les jours de la Fondation Lalla Salma qui a réussi à faire changer le regard que porte la société sur le cancer et sur les personnes atteintes de cette maladie. Ces personnes savent maintenant, grâce au travail de la Fondation Lalla Salma et à l’implication de sa présidente, qu'elles ont de plus en plus de chances de gagner la bataille de la guérison.