«Ce Forum m’offre, aujourd’hui, l’opportunité de mettre en perspective la logique, la légitimité et le fondement même de la vision du Souverain pour l’Afrique. Une perspective qui s’inscrit dans une approche marocaine, ancrée dans notre réalité et notre histoire. Une approche qui est fondée sur des ambitions légitimes que le Maroc souhaite réaliser sur le long terme, car notre pays a des perspectives résolument africaines, séquencées dans l’espace et le temps (…) Les jeunes Africains – hommes et femmes – sont une source de créativité, d’innovation et de changements positifs, dès qu’un environnement apaisé leur permet de participer pleinement à la dynamique de développement économique. Pour cela, il s’agira de focaliser nos actions sur le développement de l’éducation, la création d’entreprises et le financement de projets au profit des jeunes (…) Il est impératif pour l’Afrique de prendre en charge ses propres défis, en faisant valoir son développement multidimensionnel et répondre aux aspirations socio-économiques auxquelles aspirent légitimement ses populations (…) Une mondialisation fondée sur une croissance économique partagée, une atténuation des disparités sociales et un renforcement du développement humain, telle est l'ambition du Souverain pour l'Afrique. La vision est claire, la volonté est partagée et les moyens existants. La construction africaine, fondée sur cette vision Sud-Sud prônée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, n'est plus une simple aspiration, c'est aujourd'hui un impératif en voie de concrétisation.»