MTF

Discours d’ouverture de M. Mohammed Haitami, PDG du Groupe Le Matin – Directeur des publications

«Les défis qui sont les nôtres ne peuvent être relevés sans de profondes réformes de la gouvernance territoriale»

author LE MATIN

«Les défis qui sont les nôtres ne peuvent être relevés sans de profondes réformes de la gouvernance territoriale»

«Messieurs les conseillers de S.M. le Roi.
Monsieur le Chef du gouvernement.
Mesdames et Messieurs les Ministres
Monsieur le Wali, Messieurs les Gouverneurs,
Messieurs les Présidents des régions
Messieurs les Maires 
Excellences Messieurs et Mesdames les Ambassadrices et distingués membres du corps diplomatique

Honorables invités, chers partenaires
Honorable public qui suit cette conférence en streaming live sur le site dédié à cette conférence, sur les réseaux sociaux, sur les ondes de notre radio digitale et sur notre web TV.

Mesdames et Messieurs,
Il me plaît de vous accueillir et vous adresser mes sincères remerciements, pour avoir accepté notre invitation à participer à la 3e édition de la conférence internationale du Morocco Today Forum (MTF), organisée par le Groupe “Le Matin” sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi 
Mohammed VI, Que Dieu l’assiste, intitulée “Disparités régionales : Écosystème pour la concrétisation d’un développement harmonieux”.
L’accélération du plan de la régionalisation avancée, comme incité dans les discours et messages de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, nécessite l’engagement de toutes les forces de l’État et de la société civile.
Dans son Message Royal adressé aux participants au 2e Forum parlementaire des régions, le 16 novembre 2017, Sa Majesté le Roi Mohammed VI disait : je cite les paroles de Sa Majesté :
“Le chantier est colossal et exige l’implication d’une diversité d’acteurs et l’engagement des forces vives et du corps social tout entier. Il faudra, aux divers stades de la construction de cet édifice, un sens très élevé des responsabilités et un grand travail de mobilisation et de conviction. Il faudra aussi une grande persévérance et un grand sens du dialogue et de la communication pour que l’énorme potentiel qu’offre le cadre institutionnel et légal soit pleinement exploité et produise toutes ses retombées bénéfiques. 
C’est à l’aune de cette nouvelle pédagogie de responsabilité et de partage et à la lumière de ces relations d’un nouveau type que les élus territoriaux seront en mesure de porter la dynamique du changement, de relever les défis, de traduire les aspirations de leurs électeurs et d’apporter les bonnes réponses aux attentes des citoyens.” Fin de l’extrait du Message Royal
C’est cette Vision Royale pour le co-développement qui inspire les thématiques abordées chaque année au MTF. Il n’est point question d’improviser, de se précipiter ou de prendre un quelconque parti. Le MTF part plutôt des constats, apporte des éclairages et structure des recommandations. 
Le Morocco Today Forum a tenu compte des engagements pris lors de l'édition précédente en élaborant un livre document “Cap 2022 – Tous ensemble pour la promotion de l'entrepreneuriat social au Maroc” qui englobe les recommandations préconisées en matière d'entrepreneuriat social. Le livre définit les principaux axes d’orientation et propose les grandes lignes d’un code de l’entrepreneuriat social, compatible avec les réalités marocaines et les exigences du millénaire.
Il est consultable en ligne dans notre site. 

Excellences, Mesdames et Messieurs,
Nous sommes réunis aujourd'hui pour braquer les projecteurs sur la régionalisation, en mettant comme à l’accoutumée, le Maroc et l’Afrique au cœur de la mise en œuvre de solutions aux problématiques socio-économiques et aux attentes pressantes de populations désormais averties, connectées. 
Cette conférence se tient dans un contexte marqué par des bouleversements et des remises en cause de l’ordre mondial établi depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce serait une grossière erreur que de penser que cette situation inédite n’aura pas d’effets sur nos pays dits émergents ou en voie d’émergence. Les défis qui sont les nôtres ne peuvent être relevés sans de profondes réformes de la gouvernance territoriale. La régionalisation en est une importante composante.
L’Afrique qui reste un continent où la jeunesse est prépondérante, connaît les mêmes phénomènes des générations Y et Z : des générations impatientes, voulant des réponses concrètes et immédiates à des expressions de besoins légitimes. Pour ces générations, les discours d’antan ne sont plus audibles.
La régionalisation, effectivement, détient des points clés indispensables à l’émergence de nos économies : la bonne gouvernance, des administrations performantes, la déconcentration, la planification stratégique, le partenariat entre le secteur privé et le secteur public, l’impact direct sur les territoires et les populations...
Le modèle de gestion des territoires, basé sur une centralisation de la décision et une approche de la cité qui n’intègre pas la dimension régionale, a atteint ses limites. Le constat est visible. Les populations dans notre continent souffrent à plus ou moins grande échelle de problèmes de la mobilité, de la qualité de l’air, de la gestion des décharges, du logement indécent, de l’accès à l’eau et à l’électricité, de la faiblesse sinon la défaillance des services sociaux de base comme l’hôpital ou l’école.
Il est temps d’adapter les politiques sectorielles aux spécificités territoriales.
Il est temps de repenser le développement urbain et redéfinir le rôle moteur que doit jouer une métropole, dans un cadre 
régional.
Il est temps de renforcer l’offre de services publics dans les territoires ruraux et consolider les liens entre territoires urbains et ruraux.
Il est temps de consolider une gouvernance qui tienne compte des impératifs à long terme, notamment les aspects de durabilité, d’environnement et de gendérisation (respect du critère lié au genre), loin des petits calculs électoraux.
Dans un sondage récent (mars 2018), effectué par le CMC (Centre marocain de conjoncture) auprès d’un échantillon représentatif du tissu industriel marocain, 75,6% ont estimé que le développement régional et la réduction des inégalités doivent être la première priorité   du nouveau modèle de développement marocain. Les 2/3 soit 66,7% pensent que l’État a plutôt un rôle d’accompagnement et 50% un rôle de stratège. Enfin, la deuxième priorité citée par les industriels est l’accélération des réformes, notamment celles liées à la performance de l’administration et la décentralisation, la première préoccupation étant l’éducation et la formation.

Tout est dit ! 
Excellences, Mesdames et Messieurs,

En plus des 4 panels qui verront la participation d’éminentes personnalités :
1. “Régionalisation et dévolution des pouvoirs, entre compréhension du concept et mobilisation des acteurs” 
2. “Régionalisation et stratégie ascendante : quel apport pour le citoyen ?”
3. “Compétitivité, complémentarité des territoires et partage de la croissance : comment y arriver ?”
4. “La régionalisation en culture.”
Plusieurs temps forts sont prévus aujourd’hui :
Le livrable des travaux du workshop tenu la veille 19 juillet : Young thinkers workshop : de jeunes participants au nombre de sept, venus de plusieurs pays d’Europe et d’Afrique, ont planché toute une journée pour apporter des éléments de réponse à la relation et l’impact de la régionalisation avancée, sur les attentes et préoccupations des jeunes.
La restitution des travaux de l’African strategic Conclave modéré par l’Ambassadeur Fathallah Sijelmassi, qui a permis une riche rencontre entre les Maires de villes Africaines, des Ministres venus de pays africains amis et des Présidents de régions du Maroc avec la participation d’éminentes personnalités, notamment le DG de l’OCP Policy Center et le Senior Adviser responsable de la gouvernance et la reconstruction des États au sein des Nations unies, personnalités que je tiens à saluer pour leur engagement et leur contribution.
Ce conclave a fait une radiographie de la régionalisation et de ses atouts et émis une série de recommandations et actions, pour accélérer le processus de la régionalisation. Ces conclusions seront partagées avec l’assistance aujourd’hui même lors de la clôture. Lors de cette troisième édition, nous avons tenu à renouveler l’expérience du Hackathon avec la cérémonie de remise des prix. Autre nouveauté cette fois-ci : nous avons couplé la Hackathon à un Créathon dont la principale ambition était d’apporter des solutions applicatives afin de choisir la voie d’une régionalisation intelligente, basée sur une approche innovante qui concilie développement économique, politique et social et qui permettra l’intégration des technologies selon une approche plus globale de la “Smart Région”. 
Un grand merci est adressé à l’équipe dirigeante du “Groupe Le Matin” et à nos 80 collaborateurs sans compter les imprimeries du Matin, qui ont veillé avec conscience et abnégation sur l’organisation de cette troisième édition du MTF.  Last but not least, un hommage spécial est rendu au professeur Bouchra Rahmouni Benhida, directrice scientifique du MTF, qui nous accompagne depuis trois ans avec son savoir-faire académique et sa créativité intellectuelle pour faire du MTF un rendez-vous incontournable. 
Ce rendez-vous annuel n’aurait été possible sans le soutien de nos sponsors que je remercie vivement :
L’Office chérifien des phosphates – OCP
Poste Maroc
Al Barid Bank
BMCE Bank of Africa
Attijariwafa bank
L’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie
La Caisse de dépôt et de gestion – CDG
La Banque Centrale Populaire
L’office marocain de la propriété industrielle (OMPIC)
Le Groupe Anouar Invest
Coca-Cola
Casablanca Finance City – CFC
Ainsi que nos partenaires qui nous ont fait confiance depuis le départ du MTF 
La compagnie nationale Royal Air Maroc
Sté SMEIA – Véhicules Jaguar
Je remercie enfin nos fidèles prestataires qui nous accompagnent également depuis la première édition :
L’agence d’évènementiels KAM’s
L’Hôtel Hyatt Regency

En étant assuré que les débats et les échanges de cette journée seront d’une grande richesse, surtout d’une grande utilité, je déclare ouverte la troisième édition du Morocco Today Forum.» 

Services

Météo

Casablanca 15 novembre 2018

65.7°F

18.7°C

Meteo Casablanca
  • 15 ºC
    partlycloudy
  • 15 ºC
    nt_partlycloudy
  • 21 ºC
    partlycloudy
  • 13 ºC
    nt_clear
  • 23 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 15 novembre 2018

  • As-sobh : 06:31
  • Al-chourouq : 07:59
  • Ad-dohr : 13:20
  • Al-asr : 16:07
  • Al-maghrib : 18:32
  • Al-ichae : 19:49

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.39 %

+0.4 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : 2M Maroc
Info soir

20:15

Chaine : France 2
20 heures

20:00

Chaine : Canal+
L'info du vrai, le mag

19:55

Chaine : Médi1 TV
Edition Abidjan

20:00

Tous les programmes TV >

Météo

Casablanca 15 novembre 2018

65.7°F

18.7°C

Meteo Casablanca
  • 15 ºC
    partlycloudy
  • 15 ºC
    nt_partlycloudy
  • 21 ºC
    partlycloudy
  • 13 ºC
    nt_clear
  • 23 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 15 novembre 2018

  • As-sobh : 06:31
  • Al-chourouq : 07:59
  • Ad-dohr : 13:20
  • Al-asr : 16:07
  • Al-maghrib : 18:32
  • Al-ichae : 19:49

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.39 %

+0.4 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : 2M Maroc
Info soir

20:15

Chaine : France 2
20 heures

20:00

Chaine : Canal+
L'info du vrai, le mag

19:55

Chaine : Médi1 TV
Edition Abidjan

20:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X