Monde

Aide économique

L'Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Koweït accordent une aide de 2,5 milliards de dollars à la Jordanie

author S.B., LE MATIN

Omar al-Razzaz, le Premier ministre qui doit former un nouveau gouvernement.

L'Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Koweït ont accordé une aide de 2,5 milliards de dollars à la Jordanie, qui fait face à une crise économique et sociale, a annoncé lundi l'agence de presse saoudienne. "A la lumière des liens fraternels étroits, il a été acté que les trois pays fourniront une aide économique à la Jordanie d'un montant total de 2,5 milliards de dollars", a indiqué l'agence SPA. Ce soutien financier comprend un acompte versé à la Banque centrale de Jordanie, une garantie de la Banque mondiale, un soutien budgétaire sur cinq ans et le financement de projets de développement, a ajouté SPA.

La Jordanie a été récemment secouée pendant une semaine par des manifestations contre la hausse de prix et un projet de loi fiscale qui ont conduit à la démission du Premier ministre. Pour calmer la rue, son successeur, qui doit encore former un gouvernement, a décidé de retirer le projet de loi controversé. L'économie jordanienne connaît une période difficile avec une "faible perspective de croissance en 2018", selon les prévisions de la Banque mondiale.

Dimanche dernier, l’Union européenne (UE) a annoncé sa décision de mobiliser 20 millions d'euros pour financer des projets sociaux en Jordanie. Cette annonce est intervenue à l’occasion de la visite à Amman de la chef de la diplomatie de l’UE, Federica Mogherini. Mme Mogherini qui a signé l’accord financier relatif à cette nouvelle aide, a souligné la détermination de l’UE à continuer à soutenir la Jordanie, un pays qui a un rôle "vital" dans la région.

Services

S'inscrire à la Newsletter