Nation

Plus de 9.370 plaintes déposées par les usagers en 2017, soit 10% de plus que l’année d’avant

Le Médiateur du Royaume affirme que certaines pratiques condamnables continuent de sévir dans l’Administration marocaine

author Abdelwahed Rmiche, LE MATIN

Le Médiateur du Royaume affirme que certaines pratiques condamnables continuent de sévir dans l’Administration marocaine

Dans le rapport qu’il vient de soumettre au Souverain, le Médiateur du Royaume, Abdelaziz Benzakour, affirme que «malgré les acquis engrangés, la cadence de promotion de la chose administrative n’a pas encore atteint l’objectif escompté». Des chiffres à l’appui, il souligne que les plaintes et doléances reçues en 2017 ont été au nombre de 9.378, soit plus de 10% par rapport à 2016.

Un peu plus d’un an après le discours du Trône 2017 où S.M. le Roi Mohammed VI avait vertement fustigé l’Administration et ses méthodes de travail, le Médiateur du Royaume vient d’enfoncer le clou. Dans le rapport qu’il vient de soumettre au Souverain, Abdelaziz Benzakour souligne que «malgré les acquis engrangés, la cadence de promotion de la chose administrative n’a pas encore atteint l’objectif escompté». Pire encore, «l’observation régulière de ce qui se passe au sein de l’administration marocaine, dans sa conception globale, indique que le vécu quotidien prouve de manière tangible que certains responsables administratifs ne se sont pas départis de leurs pratiques répréhensibles», ajoute-t-il, n’hésitant pas à dénoncer l’autoritarisme et la condescendance de certains préposés qui continuent de travailler au gré de leurs humeurs.

«Ces pratiques sont condamnables, car elles ne sont pas liées à des fautes ou à un manque de compréhension, mais parce qu’elles renvoient à l’autoritarisme, la condescendance de certains préposés qui continuent de travailler au gré de leurs humeurs, avec une bureaucratie inacceptable et des stéréotypes injustifiés.» Pour Abdelaziz Benzakour, les problématiques sont nombreuses et connues de tous puisqu’elles ont fait l’objet de moult recommandations et circulaires, et pourtant l’administration demeure «incapable d’en venir à bout, puisqu’elles refont surface de temps à autre, çà et là».
Le dernier rapport du Médiateur vient donc remuer le couteau dans la plaie et rappeler nombre de maux qui rongent l’Administration marocaine et qui ont été clairement identifiés et sévèrement fustigés par le Souverain dans son discours du Trône de 2017. En effet, S.M. le Roi avait souligné que «les fonctionnaires publics, pour la plupart d’entre eux, manquent de compétences et d’ambition et n’ont pas toujours des motivations liées au sens des responsabilités, liées à leur mission», précisant que «certains d’entre eux pratiquent l’absentéisme, se satisfaisant d’un traitement mensuel sûr, pour modique qu’il soit, ne manifestant aucune ardeur au travail et ne nourrissant 
aucune ambition professionnelle».
L’Administration est donc loin d’être au service des citoyens. Le nombre de plaintes déposées auprès de l’Institution du Médiateur est un indicateur explicite qui traduit la relation déséquilibrée et crispée entre les deux parties. D’ailleurs, l’année 2017 a connu une «augmentation notable» du nombre de plaintes et doléances adressées à cette Instance constitutionnelle. Le rapport qui vient d’être soumis au Souverain fait état de 9.378 plaintes, soit 10% en plus par rapport à 2016.
S’agissant de la répartition des plaintes selon la nature des plaignants – en ne considérant que les plaintes qui entrent dans les attributions de l'Institution du Médiateur –, le rapport fait ressortir une prédominance des personnes physiques avec un total de 80% des plaintes déposées (2.162), suivies par les groupes de personnes (345 plaintes, soit 12,7%) et enfin les personnes morales (206 plaintes, soit 7,6%). À noter que pour les personnes physiques, celles de sexe masculin représentent 75% des plaignants, contre 25% de sexe féminin.

Pour ce qui est de la répartition des plaintes en fonction de leur nature, il ressort du rapport la dominance de quatre types d’affaires. Au premier rang viennent sans surprise les affaires à caractère administratif (1.683 plaintes, soit 62% du total des plaintes du ressort de l'Institution, en progression de 22,9%). Il s’agit de doléances portant sur des décisions administratives jugées préjudiciables, de demandes de régularisation de la situation, ou de doléances en raison de la non-obtention d’attestations ou de documents administratifs, ou encore concernant un abus de pouvoir.
Les affaires à caractère foncier et immobilier quant à elles ont été au nombre de 476 (17% des plaintes), contre 407 l’année d’avant (+17%). Il s’agit globalement de plaintes liées à des demandes d’indemnisation pour expropriation, des demandes d’accès à des programmes d’habitat ou des doléances en rapport avec le non-respect de contrats administratifs. Viennent après les affaires à caractère financier, 309 plaintes, en progression de 20% par rapport à 2016. Dans 10% des cas, les plaignants dénoncent le non-payement des prestataires suite à l’exécution de marchés publics, alors que les contentieux fiscaux portent sur 1,4% des cas. Les autres affaires portées devant le Médiateur concernent la non-exécution des décisions judiciaires ou des demandes en rapport avec les droits de l’Homme (demande d’indemnisation, situation des prisonniers...).
Pour ce qui est des secteurs visés par les plaintes, le rapport indique que c’est le secteur de l’Intérieur et de l’Administration territoriale qui fait l’objet de plus de doléances (1.056 plaintes, soit 39%), suivi du ministère de l’Économie et des finances (439 plaintes) et du ministère de l’Éducation nationale (300 plaintes), de l’agriculture et de la pêche maritime (151 plaintes), de l’emploi et de l’insertion professionnelle (136)… 

Services

Météo

Casablanca 22 septembre 2018

82.2°F

27.9°C

Meteo Casablanca
  • 30 ºC
    clear
  • 20 ºC
    nt_clear
  • 31 ºC
    clear
  • 20 ºC
    nt_clear
  • 31 ºC
    clear

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 22 septembre 2018

  • As-sobh : 05:50
  • Al-chourouq : 07:15
  • Ad-dohr : 13:28
  • Al-asr : 16:50
  • Al-maghrib : 19:32
  • Al-ichae : 20:45

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.02 %

-0.01 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Disney Channel
Descendants 2

17:00

Chaine : BFM TV
7 jours BFM

18:00

Chaine : W9
Le pacte des sept grossesses (2/2)

18:10

Chaine : Bein Sports News
Sports.NET - NEWS

18:30

Tous les programmes TV >

Météo

Casablanca 22 septembre 2018

82.2°F

27.9°C

Meteo Casablanca
  • 30 ºC
    clear
  • 20 ºC
    nt_clear
  • 31 ºC
    clear
  • 20 ºC
    nt_clear
  • 31 ºC
    clear

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 22 septembre 2018

  • As-sobh : 05:50
  • Al-chourouq : 07:15
  • Ad-dohr : 13:28
  • Al-asr : 16:50
  • Al-maghrib : 19:32
  • Al-ichae : 20:45

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.02 %

-0.01 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Disney Channel
Descendants 2

17:00

Chaine : BFM TV
7 jours BFM

18:00

Chaine : W9
Le pacte des sept grossesses (2/2)

18:10

Chaine : Bein Sports News
Sports.NET - NEWS

18:30

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter