La mise en service du marché de gros au poisson de Tamesna donnera une plus-value à la région en offrant un produit halieutique de grande qualité, a souligné le directeur régional de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), Youssef El Horr.
«Ce nouvel espace contribuera à l'amélioration et à l'organisation de l'opération de commercialisation des produits halieutiques en gros, tout en rapprochant le poisson de la population locale dans de bonnes conditions d'hygiène», a expliqué Youssef El Horr dans une déclaration à la MAP. C’était lors de l'ouverture officielle de ce marché aux poissons, dont l’inauguration a été effectuée, mardi dernier, par le wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Mhidia. Il a également fait savoir que les équipes relevant de la Direction régionale de l'ONSSA seront sur les lieux du marché tous les jours pour veiller sur la bonne qualité du poisson proposé aux habitants de la région.
De son côté, le responsable du marché, Kbiri El Ayachi, a indiqué que ce marché de gros, ouvert aux marchands et aux particuliers, contribuera à l'organisation et à l'amélioration de la vente des produits halieutiques au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra.
«Fruit d'un partenariat avec les communes de Rabat et de Sidi Yahia Zaer, ce marché a été construit sur une superficie de 2 hectares, dont près de 4.000 m² couverts, pour un investissement de 71 millions de DH, financé par le Millennium Challenge Corporation (MCC) dans le cadre de la coopération entre le Maroc et les États-Unis», a-t-il expliqué. Il a également estimé que ce marché contribuera durablement au renforcement de la dynamique socio-économique de la région et des activités liées aux produits halieutiques.
L'opérationnalisation de cette nouvelle infrastructure, qui permettra de contribuer à l'organisation du commerce en gros de poisson et d'assurer un approvisionnement régulier au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra, a aussi pour objectif de rapprocher le poisson de la population locale, et ce, dans le respect des normes les plus strictes en matière d'hygiène et de salubrité, a-t-il ajouté.
Selon l'Office national de la pêche, cette infrastructure s'inscrit dans la perspective de disposer d'un réseau de 10 marchés de gros au poisson à travers le Royaume. Le réseau en question couvre aujourd'hui les villes de Casablanca, Oujda, Marrakech, Béni Mellal, Meknès et Taza, et continuera à être renforcé par la mise en exploitation d’un marché à Inzegane et par l'achèvement de la construction de deux autres à Tétouan et à Tanger.