Nation

Lutte contre l'extrémisme

Partenariat entre la Rabita Mohammadia des oulémas et la Ligue islamique mondiale pour renforcer les valeurs de modération

author LE MATIN

Partenariat entre la Rabita Mohammadia des oulémas et la Ligue islamique mondiale pour renforcer les valeurs de modération

Une convention de partenariat entre la Rabita Mohammadia des oulémas et la Ligue islamique mondiale a été signée lundi à Rabat, en vue de renforcer les valeurs de juste milieu et de modération et lutter contre l'extrémisme et le terrorisme. Cette coopération vise à jeter les bases d'un partenariat constructif entre les deux institutions pour diffuser un discours éclairé et imprégné de valeurs de modération et de juste milieu, dans l'ultime but de lutter contre le discours d'extrémisme et de terrorisme. Cette convention a pour objectif de réaliser des recherches scientifiques conjointes sur des sujets d’intérêt commun et de corriger les recherches et études avant leur publication.En vertu de ce partenariat, les deux parties s'engagent à organiser des colloques, des séminaires, des tables rondes et des ateliers sur le développement de leurs activités, ainsi qu'à échanger les informations et données, tout en respectant la propriété intellectuelle. Conformément à cet accord, les deux parties vont échanger les expertises dans le domaine des études et des recherches ainsi que dans le consulting en matière d'organisation et d'administration. «Cette convention vise à créer des synergies pour transmettre un Islam modéré et éclairé à toutes les communautés de la Oumma islamique, et ceci à travers l'immunisation et l'auto-immunité, par des programmes scolaires et les publications réalisées dans ce sens», a indiqué le secrétaire général de la Rabita Mohammedia des oulémas, Dr Ahmed Abbadi. «Pour atteindre cet objectif, nous allons nous concentrer sur les réaux sociaux qui deviennent désormais des plateformes de communication importantes, pour détecter ce qui est utile et ce qui est nuisible dans le discours religieux mené par les jeunes», a -t-il précisé dans une déclaration à la MAP. n
Pour sa part, le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, Cheikh Mohammed Al-Issa, a mis l'accent sur la nécessité de lutter contre le discours extrémiste à l'aide de la science à travers des plateformes scientifiques et intellectuelles et le renforcement de la coopération en la matière. Il a, dans ce sens, mis en exergue le rôle des oulémas marocains dans la théorisation et la fondation scientifique, particulièrement dans sa dimension modérée, contribuant ainsi à la consécration des valeurs de juste milieu et de modération et dans la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme, estimant que cette expérience doit être généralisée à d'autres pays du monde islamique.
Cette convention vient documenter les différents aspects de la coopération culturelle, scientifique et académique entre les deux institutions scientifiques à travers un partenariat efficace visant à diffuser le discours de la modération. À cet effet sera créée une commission conjointe pour assurer le suivi et la mise en place d'un programme d'exécution annuel fixant les projets et domaines de coopération entre les deux parties ainsi que les mécanismes de leur réalisation.

Services

S'inscrire à la Newsletter