Régions

Casablanca

Rencontre autour du Congrès mondial sur la santé au travail prévu à Marrakech

author LE MATIN

«Le 34e Congrès mondial sur la santé au travail (ICOH), prévu en 2024 à Marrakech, constitue une occasion propice permettant de mettre en avant le rôle du Maroc dans le développement de ce secteur sur le plan national et continental», a affirmé, à Casablanca, le Pr Abdeljalil Kholti, président de «Moroccan Occupational Health Association» (MOHA).
Porté par la MOHA, en partenariat avec la Faculté de médecine et de pharmacie de l'Université Hassan II de Casablanca, le dossier de candidature marocaine reflétait, outre les efforts déployés par l’équipe marocaine, plusieurs volets ayant permis la qualification du Royaume pour abriter cette manifestation mondiale, a-t-il indiqué.
Pour sa part, le doyen de la Faculté de médecine de Casablanca, Mustapha Aboumaârouf a fait savoir que le Maroc est appelé, au cours des six prochaines années, à doubler d’efforts en termes de formation des cadres, notamment les médecins spécialistes.
De son côté, le président de l’Université Hassan II de Casablanca, Driss Manssouri, a appelé à la conjugaison des efforts de tous les acteurs concernés afin de garantir la réussite de cette manifestation organisée par la Commission internationale de la santé au travail (CIST), notant que la Faculté, en partenariat avec les départements ministériels concernés, œuvre dans le sens du renforcement du nombre des formateurs qui ne dépasse pas trois au niveau national. 
Au terme du 32e Congrès, tenu la semaine dernière à Dublin, le Maroc a été élu par les membres de la CIST pour abriter cet événement avec 207 voix, devant le Canada (128 voix), l’Inde (110 voix) et la Thaïlande (94 voix).
La ville de Marrakech succèdera ainsi à Melbourne (Australie) dans l'organisation de cet événement de référence dans ce domaine, qui se tient tous les 3 ans et attire près de 3.000 visiteurs issus de plus de 100 pays. 

Services

S'inscrire à la Newsletter