Culture

Studio des arts vivants

Des œuvres inédites soumises à l'appréciation des collectionneurs et amateurs d'art

author Nadia Ouiddar,

Des œuvres inédites soumises à l'appréciation des collectionneurs et amateurs d'art

La Marocaine des arts organise, les 14 et 15 avril, deux ventes aux enchères axées sur l’art moderne et contemporain et l'orientalisme.

X

Le 20 juillet 2018, la 3ème édition du Morocco Today Forum (MTF)

Inscrivez-vous pour suivre cet événement en LIVE !

La Marocaine des arts propose aux férus d'art deux événements pour explorer une centaine d’œuvres et objets d'art. Le rendez-vous est donné samedi et dimanche au Studio des arts vivants à Casablanca. Deux ventes aux enchères, suivant deux thématiques, soit deux occasions uniques pour les passionnés d’art d’acquérir des œuvres exceptionnelles.
La première vente aux enchères sera axée sur l’art moderne et contemporain. La Marocaine des arts a mis sur le devant de la scène les œuvres des artistes emblématiques marocains qui ont forgé l’histoire de la scène artistique locale comme Farid Belkahia. Trois de ses œuvres promettent d’animer l’engouement des collectionneurs : une pièce de la série «Processions», une main en henné sur peau et enfin une sculpture en cuivre et cuir. Parmi les pièces maitresses de cette vente aux enchères, seront également présentées des œuvres de Mohamed Melihi, de Hassan El Glaoui, d’Ahmed Cherkaoui et des pièces d’artistes tels que Mohamed Chebaâ, 
Mohamed Kacimi, Meki Megara, Rabi Abdelkébir et Miloud Labied. 

Parallèlement aux grands maitres marocains, La Marocaine des arts a sélectionné pour cette vente d’art moderne et contemporain des œuvres des figures majeures de la scène artistique internationale. Parmi ces grands noms figurent l’artiste espagnol Joan Miro, Hans Hartung et Antoni Tapies. 
Cette vacation présentera également deux œuvres de l’artiste Bernard Buffet, une encre sur carton datant de 1969 de Georges Mathieu, deux sculptures de l’artiste chinois Shen Hongbiao et des pièces de Laurence Jenkell, Bengt Lindstorm, Andy Warhol et Claudio Bravo. Le dimanche 15 avril, à 17 h 30, aura lieu la seconde vente aux enchères faisant la part belle à l’orientalisme. Cette vente sera l’occasion pour les particuliers de plonger au cœur d’un Orient rêvé, qui puise dans l’exotisme, la chaleur des couleurs et la puissance de la lumière. 
Les amateurs d’art et collectionneurs pourront découvrir les œuvres d’Édouard Edy Legrand, Henri Pontoy, José Cruz Herrera, Jacques Majorelle, Henri Émilien Rousseau, Jean-Gaston Mantel ou encore Alphonse-Léon  Germain-Thill. 


Questions à Arnaud Cornette de Saint Cyr, co-directeur général de la maison de vente aux enchères parisienne

«Les collectionneurs marocains sont actifs sur leur marché, mais aussi sur le marché international»

Que pensez-vous de la place du Maroc dans le marché de l’art ?
Le Maroc a pris une place déterminante dans le marché de l’art. La première raison tient bien entendu à la richesse de son patrimoine artistique et à l’importance de ses artistes. La scène artistique marocaine est à la fois ancienne et, aujourd’hui, particulièrement active. 
Les collectionneurs marocains sont actifs sur leur marché, mais aussi sur le marché international, avec une prédilection pour la Seconde école de Paris et les grands abstraits, dont des artistes comme Gharbaoui ou Cherkaoui furent des compagnons de route.

Quelles sont les spécificités des ventes aux enchères organisées par la Marocaine des arts ?
Une des spécificités importantes des ventes organisées par la Marocaine des arts est le très haut niveau de professionnalisme et de garanties offert. D’abord axées sur le marché marocain, ces ventes s’ouvrent de plus en plus sur les grands noms de l’art international, comme Miro, Hartung, Mathieu, répondant ainsi à une demande croissante de ses collectionneurs.

Quel est l’intérêt pour les collectionneurs d'assister aux ventes aux enchères prévues les 14 et 15 avril à Casablanca ?
Ces ventes offrent un très vaste panorama de la création artistique, des peintres orientalistes aux artistes marocains majeurs, en passant par les plus grands noms de l’abstraction. Toutes les œuvres ont été choisies avec soin, et estimées avec justesse et prudence. 
C’est donc une occasion unique pour enrichir, compléter ou même entamer sa collection. 

Services

S'inscrire à la Newsletter