Nation

Intégration régionale

Le CESE expose sa vision d’une offre de formation africaine d’excellence

Brahim Mokhliss Brahim Mokhliss,

Le Conseil économique, social et environnemental a organisé, vendredi dernier à Rabat, un atelier d’échange dans le cadre d’une étude de préparation portant sur l’intégration régionale du Maroc en Afrique. C’est la Commission permanente chargée des affaires économiques et des projets stratégiques qui se charge de cette étude.

«Un enseignement supérieur de qualité au service du développement de l’Afrique». Tel est le thème choisi par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) pour l’atelier organisé vendredi dernier à Rabat dans le cadre d’une autosaisine visant la réalisation d’une étude sur «L’intégration régionale du Maroc en Afrique». Cette étude a pour but de formuler des propositions de construction d’une offre de formation d’excellence africaine et de proposer des leviers pertinents dans ce sens.

Ainsi, ce premier atelier organisé au siège du CESE a été piloté par la «Commission permanente chargée des affaires économiques et des projets stratégiques», qui est chargée de la réalisation de cette étude. Cette rencontre a eu pour objectif général de «contribuer à l’élaboration d’une vision globale et cohérente pour la construction d’une offre de formation africaine d’excellence régionalisée reconnue. Une vision qui prend comme orientation principale l’émergence d’une élite africaine, formée localement, et le renforcement de l’intégration économique régionale en raison de leurs contributions pour soutenir une croissance économique inclusive portée par l’innovation et pour créer des espaces de culture, de paix et de sécurité en Afrique», a souligné le président de la Commission permanente, Ahmed Rahhou.
En mettant en avant les défis à mener dans ce sens, M. Rahhou a insisté sur le fait que le continent qui a la proportion de jeunesse la plus importante au monde manque de ressources humaines qualifiées. Selon lui, la hausse du nombre d’étudiants pourrait constituer une aubaine. Comment ? «Ce serait possible si nous développions des stratégies communes pour offrir une formation supérieure de qualité, en adéquation avec les besoins des économies africaines», estime Ahmed Rahhou, qui a énuméré nombre d’idées allant dans ce sens. Il a ainsi évoqué la mise en place des mécanismes nécessaires pour la reconnaissance mutuelle du diplôme, pour la facilitation de la circulation des étudiants à l’échelle du continent, mais également les échanges avec le reste du monde.
M. Rahhou a également évoqué la création d’un statut régional pour les chercheurs africains et le renforcement du programme de bourses ou de financement adaptés. Il a souligné, dans le même ordre d’idées, l’importance de l’internationalisation des universités, de la qualité des programmes et du développement de la recherche et de l’innovation, précisant que «l’efficacité de ces mesures dépendra fortement de la capacité des pays d’Afrique à établir des partenariats fructueux et rationaliser les moyens nécessaires à l’émergence d’une formation d’excellence».
Les participants ont admis de leur côté que les problèmes auxquels l’enseignement supérieur est confronté dans la plupart des pays africains n’ont pas toujours un caractère local et que, de fait, ils appellent des solutions à l’échelle de la région ou du continent. Ainsi, ils ont souligné que la pertinence des stratégies régionales dépendra de la capacité des pays à développer et à gérer leurs propres offres en matière de formation et de recherche afin de s’approprier la formation de leurs élites, améliorer la mobilité intra-africaine et offrir de nouvelles perspectives à une jeunesse en quête d’un avenir meilleur sur le continent. Ces stratégies dépendent également des capacités à favoriser les complémentarités régionales et interrégionales nécessaires pour valoriser les compétences et les acquis en tenant compte des capacités technologiques et des initiatives existantes, des besoins en matière de développement économique, des niveaux de spécialisation et des atouts au niveau national et régional. 

Services

Météo

Casablanca 09 décembre 2019

65.66°F

18.7°C

Meteo Casablanca
  • 15.6°C
    cloudy
  • 14.3°C
    cloudy
  • 14.7°C
    cloudy
  • 13.4°C
    cloudy
  • 15.2°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 09 décembre 2019

  • As-sobh : 06:49
  • Al-chourouq : 08:20
  • Ad-dohr : 13:28
  • Al-asr : 16:04
  • Al-maghrib : 18:27
  • Al-ichae : 19:46

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : France 24
Le journal

10:30

Chaine : Ushuaïa TV
Ushuaïa nature

09:25

Chaine : Nat Geo Wild
Au coeur du zoo S01E03

10:10

Chaine : Bein Sports News
WOMEN SHOW - NEWS 2019

10:30

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 09 décembre 2019

65.66°F

18.7°C

Meteo Casablanca
  • 15.6°C
    cloudy
  • 14.3°C
    cloudy
  • 14.7°C
    cloudy
  • 13.4°C
    cloudy
  • 15.2°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 09 décembre 2019

  • As-sobh : 06:49
  • Al-chourouq : 08:20
  • Ad-dohr : 13:28
  • Al-asr : 16:04
  • Al-maghrib : 18:27
  • Al-ichae : 19:46

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.22 %

-0.22 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : France 24
Le journal

10:30

Chaine : Ushuaïa TV
Ushuaïa nature

09:25

Chaine : Nat Geo Wild
Au coeur du zoo S01E03

10:10

Chaine : Bein Sports News
WOMEN SHOW - NEWS 2019

10:30

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X