Culture

25e Festival de Fès des musiques sacrées du monde

Un concert mémorable de Marcel Khalife

author Ouafaa Bennani,

Le concert très attendu de cette 25e édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde est celui du chanteur Marcel Khalife. Un public nombreux s’est déplacé dans la soirée du dimanche 16 juin pour le voir.

Venus de toutes les régions du Maroc et même de l’étranger, ils étaient là pour ne pas rater l’occasion d’écouter et de chanter avec lui ses chansons mythiques, telles «Montasiba Al Kamati Amchi», «Ommi», «Ya Bahriyé», «Rita», «Jawaz Safar», qu’il a interprétées avec amour devant des milliers de spectateurs de Bab Al Makina. Ce site historique où lui-même revient pour la deuxième fois. «C’est la deuxième fois que je chante dans ce magnifique festival. Et je vous félicite parce que vous avez pu garder le charme et le poids culturel et spirituel de cet événement. Hier, nous étions en visite à la Médina de Fès et nous nous sommes baladés dans onze siècles de civilisations», souligne Marcel Khalife en début de concert. Le nombreux public a été vraiment gâté et n’a pas arrêté de l’acclamer et de l’applaudir à la fin de chacun de ses titres.
Une soirée mémorable qui s’ajoute au riche parcours de ce chanteur qui a fait vibrer plusieurs générations et dont les chansons ne prennent aucune ride. En plus de celles qu’il a jouées spécialement pour le festival des musiques sacrées, notamment «Tango li ouyoune habibati» (Tango pour les yeux de ma bien-aimée), «Qassida Rouhiya» (poésie spirituelle), puis le Requiem funéraire composé pour Beyrouth et qu’il chante, actuellement, pour toutes les capitales arabes. Une composition où excelle en jeu au piano son fils Rami, un grand virtuose. Tel père tel fils. 
«Je suis très ému de voir la popularité de mon père auprès du public marocain. Je suis fier de lui. Nous avons fait plusieurs projets ensemble. Il est très rigoureux dans le travail et il nous arrive d’avoir des débats houleux autour d’un point de vue que nous ne partageons pas. Mais j’ai énormément appris de lui», indique Rami Khalife, qui marche dans les pas de son papa. Celui qui a pu conquérir avec son art et son engagement les publics de différents peuples et civilisations.

En effet, Marcel Khalife, ce descendant d’une famille chrétienne maronite, ayant vécu parmi les pêcheurs, les paysans et les Tsiganes dans une ambiance tant musulmane que chrétienne, se dit, aujourd’hui, arabe, «palestinien en Palestine». Il a été reconnu «artiste de l’Unesco» pour son engagement en faveur du patrimoine musical. Très proche des poésies du Palestinien Mahmoud Darwich, Marcel Khalife revendique liberté et questionnements sur ses racines.
Dans ses concerts, il capte le public tant avec sa virtuosité au oud qu’avec ses chansons engagées qui épousent la dimension universelle. Ce qui fait de lui une star universelle, appartenant à toute la planète. Au Maroc, chacun de ses concerts est un véritable hymne à une musique profondément spirituelle et puissamment fédératrice. 


Questions à l’artiste Marcel Khalife

«Le Festival de Fès a su sauvegarder son niveau culturel et spirituel»

Vous êtes un habituel des festivals du Maroc. Que pensez-vous de celui des musiques sacrées de Fès ?
C’est vrai que j’ai fait pas mal de festivals au Maroc. Mais celui de Fès possède une empreinte bien particulière. Ce qui est beau est qu’il a sauvegardé son niveau culturel et spirituel. C’est très important, surtout en ce moment où nous vivons dans une dégradation totale de beaucoup de valeurs et principes. Et nous sommes très contents, moi et mon orchestre, de nous produire ici.

Quel programme avez-vous préparé pour votre public marocain qui vous aime beaucoup ?
Moi aussi d’ailleurs. Je vous assure que je suis toujours content de me produire dans les événements marocains. Le peuple marocain est très cher à mon cœur et j’entretiens avec lui de très bonnes relations. Pour le programme, il y a les chansons que tout le monde connaît et d’autres nouvelles. C’est un voyage musical avec des chansons spécialement créées pour le festival. Par exemple, un requiem, puisque c’est un festival de musique sacrée. Ce requiem funéraire a été composé pour Beyrouth et on va l’offrir à toutes les capitales du monde. Puis, une poésie qui s’appelle «La fin de la Nuit» et d’autres surprises.

Que représente pour vous le titre d’artiste engagé ?
Moi je pense que tous les gens sont engagés, chacun à sa manière et en rapport avec son métier et ses occupations. Car l’être humain, pour donner quelque chose de profond, doit être dans une situation de préoccupation, une problématique spéciale qui lui permet de créer et produire. Par exemple, moi je ne me base pas sur un problème pour créer. C’est la poésie qui se présente elle-même pour aller vers l’autre.

Comment un artiste, qui est arrivé à un certain niveau de célébrité, gère-t-il sa notoriété ?
Rester toujours modeste et humble est la devise d’un artiste. Il ne doit jamais croire à sa célébrité. Le plus important est de ne pas prendre la grosse tête. Je le dis souvent pour moi-même quand je termine une soirée réussie. Il faut continuer son voyage tout en créant et en cherchant davantage.

Quelles sont vos nouveautés en concerts et en créations musicales ?
Pour cet été, je vais faire l’ouverture du festival de Baalbek au Liban. Et puis je prépare un grand projet orchestral avec une chorale de 150 personnes sur scène. C’est un travail qui me prend beaucoup 
de temps. 

Services

Météo

Casablanca 16 juillet 2019

67.28°F

19.6°C

Meteo Casablanca
  • 21.5°C
    c03d
  • 21.6°C
    c03d
  • 21.8°C
    c03d
  • 21.8°C
    c02d
  • 22.5°C
    c02d

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 16 juillet 2019

  • As-sobh : 04:45
  • Al-chourouq : 06:29
  • Ad-dohr : 13:42
  • Al-asr : 17:21
  • Al-maghrib : 20:46
  • Al-ichae : 22:14

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD16
CA SE PASSE SUR BEIN SPORTS

23:45

Chaine : Bein Sports News
Briefs @02:00 2019

02:00

Chaine : Bein Sports HD5
Bundesliga Special 2018/2019 -Farewell Ribery and Robben

02:00

Chaine : TV5
Passe-moi les jumelles - Gaëtan et son boeuf

01:33

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 16 juillet 2019

67.28°F

19.6°C

Meteo Casablanca
  • 21.5°C
    c03d
  • 21.6°C
    c03d
  • 21.8°C
    c03d
  • 21.8°C
    c02d
  • 22.5°C
    c02d

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 16 juillet 2019

  • As-sobh : 04:45
  • Al-chourouq : 06:29
  • Ad-dohr : 13:42
  • Al-asr : 17:21
  • Al-maghrib : 20:46
  • Al-ichae : 22:14

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.19 %

-0.19 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD16
CA SE PASSE SUR BEIN SPORTS

23:45

Chaine : Bein Sports News
Briefs @02:00 2019

02:00

Chaine : Bein Sports HD5
Bundesliga Special 2018/2019 -Farewell Ribery and Robben

02:00

Chaine : TV5
Passe-moi les jumelles - Gaëtan et son boeuf

01:33

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X