Société

Entretien avec Abdelkrim Benatiq, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration

«Nous considérons que la mobilisation des compétences marocaines du monde est l’un des piliers de notre stratégie et un des leviers du développement économique et social du Royaume»

Souad Badri Souad Badri, LE MATIN

«Nous considérons que la mobilisation des compétences marocaines du monde est l’un des piliers de notre stratégie et un des leviers du développement économique et social du Royaume»

Le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, confirme, dans cet entretien accordé au «Matin», que l’opération «Marhaba» constitue un modèle au niveau international. Dans ce cadre, il rappelle que les résultats prometteurs de cette opération sont obtenus grâce à la mobilisation effective de tous les intervenants. Le ministre revient également sur les réalisations accomplies par son département et qui répondent aux orientations stratégiques pour la mise en œuvre d’une politique de proximité. Le point.

Le Matin : Comment se déroule la campagne Marhaba 2019 et quelles sont les nouveautés apportées ?
Abdelkrim Benatiq :
Comme vous le savez, l’opération de Transit «Marhaba» est une action de grande envergure, qui constitue un modèle au niveau international, en termes de moyens mobilisés et de dispositions prises, pour que le déroulement et la gestion d’un flux de plus de 2,8 millions de personnes, dans les deux sens, se passent dans les meilleures conditions de transit. Cette grande opération, qui a démarré le 5 juin 2019 sous la Présidence effective de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, reflète l’importance accordée aux Marocains du monde et démontre l’attachement très fort de nos concitoyens vivant à l’étranger à la mère patrie, le Royaume du Maroc. Ces liens sont manifestement démontrés par leur retour massif au pays pendant la saison estivale et leur participation aux festivités nationales et aux activités organisées pendant cette saison. En effet, depuis le lancement officiel de l’opération, et à la date du mercredi 31 juillet 2019, près de 1.786,470 citoyens MRE ont regagné le pays par les points d’entrée aériens et maritimes, soit une augmentation de 11,07% par rapport à la même période de l’année dernière.
Les résultats prometteurs de l’opération sont obtenus grâce à la mobilisation effective de tous les intervenants et à leur tête la Fondation Mohammed V pour la solidarité, qui mobilise des moyens humains et logistiques importants pour l’accueil, l’assistance et l’accompagnement des MRE durant cette opération. En effet, cette opération comporte un volet organisationnel très important, par lequel la commission nationale de transit, présidée par le ministère de l’Intérieur, coordonne son travail tout le long de l’année, dans un esprit de partenariat et d’engagement, pour préparer et évaluer le dispositif mis en place par tous les intervenants. Des réunions de coordination sont organisées avant l’opération, pour finaliser le dispositif organisationnel à mettre en place, mais aussi après l’achèvement de l’opération, pour faire une évaluation globale de son déroulement. Dans ce sens, outre la réunion d’évaluation tenue en octobre dernier avec la partie espagnole, deux réunions ont été tenues afin de préparer l’opération de 2019. La première au niveau national le 16 mai 2019 et la seconde avec les Espagnols dans le cadre de la commission mixte de transit organisée le 20 mai 2019 à Madrid. Ces mécanismes de coopération et de concertation mis en place avec les Espagnols, dans un esprit d’engagement et de parfaite collaboration, permettent de développer un dispositif qui repose sur trois composantes essentielles, à savoir la fluidité, la sûreté et la sécurité et enfin la proximité et l’assistance aux MRE.
En termes de fluidité, un accent particulier est mis sur le transport maritime qui constitue un axe central de transport des MRE durant le transit à l’arrivée et au retour du Maroc. Il représente près de 43,1% des flux transitant vers le Royaume. Les principales dispositions prises au titre de l’année 2019 au niveau maritime concernent essentiellement la mise en place d’un plan de flotte constitué de 28 navires exploités par 9 compagnies maritimes et desservant 11 lignes maritimes. En outre, d’importants efforts financiers ont été mobilisés pour les équipements et les réaménagements portuaires, auxquels une enveloppe financière globale de 65 millions de dirhams a été consacrée. Pour cette année, une aire de repos à l’extérieur du port de Tanger Méditerranée a été aménagée par les autorités locales, en partenariat avec l’autorité portuaire de Tanger Méditerranée, pour faire face aux flux importants de voyageurs, notamment durant la période de pic. Cet espace d’accueil de 63.000 m² permettra de recevoir 1.071 voitures et 248 autocars, contribuant ainsi à mieux gérer la circulation avant l’arrivée dans l’enceinte du port.
Au niveau aérien, la Compagnie nationale Royal Air Maroc dispose d’une flotte aérienne assez récente, avec un âge moyen de 8 ans par appareil et environ 60 avions opérant dans les 20 aéroports du Royaume. La politique de libéralisation du transport aérien «Open Sky» a contribué au développement des voyages par voie aérienne. Le nombre de passagers ayant emprunté la Royal Air Maroc au cours de l’année 2016 a atteint environ 6,7 millions de passagers, soit une augmentation de 10% par rapport à 2015. Au niveau du transport routier, les dispositions prises pour le renforcement de cet axe qui constitue 15,7% de l’ensemble des flux transitant vers le Maroc durant l’opération concernent l’élaboration d’un guide sur les entreprises de transport routier officiellement agréées et l’autorisation de 80 sociétés pour l’exploitation de 183 lignes de transport terrestre au titre de l’opération de cette année.
En termes de sécurité, outre les dispositions de sécurité prises au niveau maritime et terrestre, cet axe a connu le renforcement des moyens humains et matériels, à travers les postes-frontières dotés de matériels de détection électronique et de scanners, ainsi que les ressources humaines. Plus de 5.000 agents d’autorité sont mobilisés durant la saison estivale d’été dans toutes les frontières d’entrée au Royaume, soit une augmentation de 40% par rapport à période habituelle de l’année, composées des agents de la Sûreté nationale, de la Douane, de la Gendarmerie Royale, des Forces auxiliaires et de la Protection civile. Au niveau de l’accompagnement et de l’assistance sociale, La Fondation Mohammed V pour la solidarité, qui joue un rôle central dans l’opération, mobilise au titre de cette année 1.232 participants, dont 800 assistantes sociales, 291 médecins, infirmiers et ambulanciers et 141 vacataires.

Vous avez lancé le démarrage d’une grande tournée de 300 représentations théâtrales au profit des MRE, quels en sont les objectifs ?
Nous venons de lancer un ambitieux programme de tournées théâtrales au profit des MRE. Plus de 300 spectacles qui seront présentés dans les pays d’accueil de la communauté marocaine. Des pièces aussi bien en arabe qu’en amazigh. Le but étant non seulement de renforcer les liens des Marocains du monde avec leur pays d’origine, le Maroc, mais également de promouvoir la culture marocaine auprès des sociétés des pays d’accueil. Le théâtre est une composante importante de l’offre culturelle que nous déployons au profit des MRE. La cérémonie qui a eu lieu, à cet effet, le 25 juillet 19 à Skhirate, a été présidée par Monsieur le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani. Y ont également pris part Monsieur le ministre de la Culture et de la communication ainsi que le recteur de l’Institut Royal de la culture amazighe. Bien sûr, cette rencontre a été marquée par la participation de plus de 230 artistes qui seront à l’œuvre lors de ces tournées durant l’exercice 2019-2020.

Quel est le bilan des universités de jeunes réalisées et quels sont les projets futurs ?
C’est un bilan très positif. Il s’agit de l’un des programmes phares du ministère. Il vise les jeunes MRE de 18 à 25 ans. Nous avons accueilli, lors de cette 11e édition de l’université d’été, pendant une semaine, plus de cent jeunes MRE provenant d’une quinzaine de pays étrangers. Tous sont nés à l’étranger et poursuivent des études supérieures. Pour plusieurs d’entre eux, c’était là leur première visite au Maroc ! L’idée de ce programme est de rapprocher les nouvelles générations de l’immigration marocaine de ses sources, de ses racines. Ils ont eu l’occasion de participer à des conférences et des débats sur le modèle marocain de tolérance et de dialogue interreligieux, l’intégrité territoriale du Royaume ainsi que sur ses grands chantiers de développement. Ils ont également eu l’occasion d’effectuer plusieurs visites de terrain. Je tiens à rappeler que cette université d’été est le fruit d’un partenariat réussi avec l’Université Abdelmalek Essaadi de Tétouan et le Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. Il est certain que nous cherchons perpétuellement à développer encore plus ce genre de programmes qui visent les jeunes. Nous cherchons à établir de nouveaux partenariats avec de nouvelles universités marocaines.

Où en êtes-vous aujourd’hui dans l’initiative de votre ministère pour renforcer l’arsenal d’accompagnement des Marocains du monde, le guichet unique mobile, et comment évaluez-vous cette expérience à ce jour ?
Le «guichet unique mobile au service des Marocains résidant à l’étranger» s’inscrit dans la politique de proximité que nous avons mise en place pour répondre aux besoins des Marocains du monde, notamment en ce qui concerne l’amélioration des services administratifs et juridiques mis à leur disposition. Il est conçu conformément aux orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, qui insiste sur la nécessité d’œuvrer au renforcement des relations entre les Marocains du monde et la mère patrie et à l’amélioration de leurs conditions, ainsi qu’à la préservation de leurs droits et leurs intérêts.
Ce programme vise à rapprocher les prestations de nos citoyens vivant à l’étranger, à améliorer et simplifier les procédures, et surtout à les informer des programmes existants qui leur sont destinés. Jusqu’à maintenant, trois étapes du guichet unique mobile ont été organisées : la première a été organisée en mai 2019 auprès de 11 villes qui abritent les consulats du Royaume en Espagne, suivie de l’Italie, en juin 2019. Par la suite, une troisième étape du guichet unique mobile a connue un grand succès du 12 au 14 juillet 2019 en Belgique, respectivement à Bruxelles, à Liège et Anvers, et ce en coordination avec notre ambassade à Bruxelles.
Cette démarche innovante, qui rentre dans le cadre des nombreux programmes mis en place par le ministère au profit des MRE, permet de faciliter la proximité et l’accès aux services administratifs en faveur des MRE, ainsi que d’être à leur écoute, en les orientant et les conseillant sur les différentes problématiques auxquelles ils sont confrontés. Elle permet également d’examiner les différents sujets et les questions abordées par les Marocains du monde avec les services compétents des secteurs concernés durant ces rencontres, représentés par les départements de la Justice, les services de l’état civil du ministère de l’Intérieur, de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, de l’Équipement, du transport, de la logistique, et de l’eau, du Conseil supérieur de l’autorité judiciaire, de la Direction générale de l’Administration des douanes et des impôts indirects, de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie, de la Direction générale des impôts, de la Caisse nationale de sécurité sociale, de la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite, de la Caisse centrale de garantie et de l’Institut Royal de la culture amazighe.
Ce programme, qui a touché jusqu’à maintenant 21 villes abritant les consulats du Maroc en Espagne, en Italie et en Belgique lors des trois premières étapes (11 en Espagne, 7 en Italie et 3 en Belgique), a été fortement apprécié par les MRE, qui se sont présentés massivement à la rencontre des représentants des administrations et organismes participants, pour présenter leurs requêtes et les questions qui les préoccupent, et s’informer par la même occasion au sujet des services les concernant.
Nous pouvons affirmer que le concept du guichet unique a connu un franc succès par la mobilisation très forte de nos concitoyens vivant dans ces pays, ainsi que par l’adhésion parfaite des représentants des administrations et des institutions marocaines impliquées dans le programme. Ces dernières sont délibérément engagées dans le programme, en mobilisant leurs cadres et responsables, aux côtés des représentants du ministère afin de recevoir, écouter et répondre aux questions et préoccupations des MRE, notamment sur les volets administratif, juridique, culturel, social et économique.

Quel bilan faites-vous des actions de mobilisation des compétences ?
Nous considérons que la mobilisation des compétences marocaines du monde est l’un des piliers de notre stratégie et un des leviers du développement économique et social du Royaume. Cette mobilisation vise la mise à contribution des compétences marocaines du monde en les incitant à s’organiser en réseaux et en les engageant dans des projets de partenariat avec les parties prenantes au Maroc et dans les pays de résidence. En termes de bilan, il est important de rappeler que nous avons lancé en juillet 2017 la 13e Région dédiée aux Entrepreneurs marocains du monde (MeM by CGEM) en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Il s’agit d’un espace d’échange entre ces entrepreneurs et leurs homologues au Maroc qui vise également à encourager les investisseurs marocains du monde à s’implanter au Maroc.
Nous avons également organisé plus de 7 rencontres rassemblant des experts marocains d’Allemagne (Tanger, octobre 2017), des Émirats arabes unis (Rabat, mars 2018), des États-Unis (Marrakech, avril 2018), les femmes-chefs d’entreprises (Marrakech, mars 2018), les avocats marocains du monde (Rabat, avril 2016, Agadir, novembre 2017, et Marrakech, février 2019), les experts marocains de France en nouvelles technologies (Rabat, juillet 2018), les experts marocains du Canada en aéronautique (Rabat, novembre 2018), ainsi que le Forum maroco-belge (Rabat, mars 2019).
Ainsi, près de 1.000 compétences marocaines résidant à l’étranger ont ainsi été mobilisées. Cela s’est concrétisé par des implantations en cours d’entreprises, des semaines de formation au profit des étudiants marocains, des actions de sensibilisation pour les enfants, des caravanes médicales et de nombreux projets de co-développement en région. Ces compétences sont aujourd’hui fédérées autour de nos médias sociaux puisque plus de 140.000 Marocains résidant à l’étranger suivent notre page Facebook qui les informe en temps réel des actions réalisées.

Quelle est votre vision du rôle de la société civile des MRE aujourd’hui ?
Comme vous le savez, les Marocains du monde sont organisés sous forme d’associations ou de réseaux en vue de faciliter l’intégration de ses adhérents dans les pays d’accueil et de contribuer à améliorer leur situation sociale, éducative et culturelle. On compte plusieurs milliers d’associations œuvrant en faveur des MRE, installées dans les pays d’accueil et actives dans divers secteurs, notamment culturel, sportif, éducatif et entrepreneurial. Ces associations représentent un vrai relais de proximité essentiel et un trait d’union entre la société d’accueil, les Marocains du monde (MDM) eux-mêmes et leur pays d’origine, le Maroc. Ce tissu associatif des associations des MDM est considéré comme un outil d’accompagnement et l’interface indispensable pour connaître les dysfonctionnements et trouver les solutions aux problèmes rencontrés par les Marocains résidant à l’étranger.
Ces associations jouent un rôle incontournable dans l’identification des solutions aux défis de la communauté marocaine, compte tenu de leur proximité avec ses membres. Sur ce point, le ministère délégué chargé des MRE a mis en avant l’importance de la coordination des actions entre les différentes parties prenantes de ce dossier, opérant aussi bien à l’étranger qu’à l’intérieur du pays. En effet, la mise en place de l’approche participative et le renforcement de la coordination restent primordiaux pour l’instauration d’un partenariat efficace et efficient.
Nous avons ainsi plaidé en faveur de nouveaux mécanismes et canaux de communication et de gestion permettant d’assurer une interaction continue autour des questions d’actualité. De même, afin d’améliorer la qualité et l’efficacité de l’intervention de ces associations et de contribuer à la structuration du tissu associatif des MDM à l’étranger, nous avons mis en place un programme de renforcement des capacités des associations visant notamment le développement des capacités des acteurs associatifs en matière d’ingénierie de projets, le transfert de compétence et la capitalisation des expériences réussies.

Sur quoi portera le prochain Forum de la société civile et quand aura-t-il lieu ?
Afin de capitaliser sur l’expérience vécue en matière du partenariat avec les associations des MDM, de contribuer au débat sur les actions menées par le ministère en faveur des MDM et les attentes de cette population, et d’identifier les grandes orientations stratégiques en faveur de diverses cibles des MDM, et partant l’expérience et le savoir-faire développés par de nombreuses associations de MDM, nous avons veillé à l’organisation régulière de Forums de la société civile des Marocains qui constitue un cadre de partage d’expériences et de concertation avec les associations. Ainsi, et suite à l’organisation des deux éditions du Forum de la société civile des Marocains du monde tenues respectivement le 10 mai 2014 à Skhirate et le 2 août 2017 à Rabat, qui ont permis l’identification de nombreuses recommandations et propositions, nous comptons organiser une grande rencontre de concertation des associations de la société civile des Marocains du monde au cours du quatrième trimestre 2019. Ce Forum sera l’occasion de partager le nouveau modèle de partenariat qui est en cours de refonte et qui fournira l’opportunité de mener une réflexion collective et discuter des moyens appropriés en vue d’assurer l’adéquation des dispositifs d’accompagnement des MDM. De même, à l’issue de ce forum, une charte sera mise en place entre le ministère et ces associations fixant les priorités, les engagements de chacun et le programme d’action pour les prochaines années. 

Services

Météo

Casablanca 16 septembre 2019

67.46°F

19.7°C

Meteo Casablanca
  • 22.2°C
    mostlycloudy
  • 21.9°C
    cloudy
  • 21.8°C
    mostlycloudy
  • 20.9°C
    mostlycloudy
  • 21.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 16 septembre 2019

  • As-sobh : 05:45
  • Al-chourouq : 07:11
  • Ad-dohr : 13:30
  • Al-asr : 16:56
  • Al-maghrib : 19:40
  • Al-ichae : 20:54

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD11
Liverpool v Newcastle - EPL Mini Match 2019/2020

14:00

Chaine : France 24
FOCUS (11)

14:15

Chaine : Bein Sports HD10
Olympic Sports - Athletics the middle distance runners

14:00

Chaine : Bein Sports HD3
Mallorca vs Athletic Bilbao - Spanish La Liga 2019/2020 Week 4

12:52

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 16 septembre 2019

67.46°F

19.7°C

Meteo Casablanca
  • 22.2°C
    mostlycloudy
  • 21.9°C
    cloudy
  • 21.8°C
    mostlycloudy
  • 20.9°C
    mostlycloudy
  • 21.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 16 septembre 2019

  • As-sobh : 05:45
  • Al-chourouq : 07:11
  • Ad-dohr : 13:30
  • Al-asr : 16:56
  • Al-maghrib : 19:40
  • Al-ichae : 20:54

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.49 %

-0.5 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD11
Liverpool v Newcastle - EPL Mini Match 2019/2020

14:00

Chaine : France 24
FOCUS (11)

14:15

Chaine : Bein Sports HD10
Olympic Sports - Athletics the middle distance runners

14:00

Chaine : Bein Sports HD3
Mallorca vs Athletic Bilbao - Spanish La Liga 2019/2020 Week 4

12:52

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X