Nation

À l’ère de la révolution numérique

Les experts débattent à Tanger du rôle des Conseils de presse dans la promotion de l’éthique journalistique

LE MATIN

«Refonte du journalisme : comment les systèmes d’éthique et de responsabilité des médias doivent-ils s’adapter», tel a été la thématique retenue pour la rencontre organisée du 29 au 30 par le Conseil national de la presse à l’occasion de la célébration de son premier anniversaire.

Partager les expériences et échanger autour des défis qui guettent les médias classiques à l’ère du numérique et débattre du rôle des Conseils de presse dans un système de responsabilité des médias, tels étaient les principaux axes des débats engagés dans le cadre de la rencontre organisée les 29 et 30 novembre par le Conseil national de la presse à l’occasion de la célébration du premier anniversaire de sa création.
Placée sous le thème «La refonte du journalisme : comment les systèmes d’éthique et de responsabilité des médias doivent-ils s’adapter», cette rencontre, organisée à Bayt Assahafa à Tanger, a réuni des représentants de 11 pays. Des experts venus d’Europe, d’Afrique et de l’Amérique du Nord ont débattu de l’avenir d’une profession actuellement tiraillée, d’un côté, par le devoir de fournir une information vérifiée et juste respectant l’éthique et la déontologie et, de l’autre, par la nécessité d’informer à temps pour relever le défi de l’instantanéité imposé par l’avènement de la presse numérique.
Les intervenants se sont ainsi accordés sur l’importance du respect de «la charte d’honneur» ou ce qu’on appelle «le code d’éthique et de déontologie». Ils ont également souligné l’intérêt du respect des règles du journalisme et de l’éthique. «Le journaliste doit être conscient qu’il exerce un métier sacré et doit opérer comme s’il était lié par un pacte d’honneur avec son lectorat. Il est ainsi appelé à se tenir à un code de conduite, à protéger ses sources et à assumer la responsabilité de ce qu’il produit», note Mike Jempson, représentant du Conseil de la presse de Grande-Bretagne.
Meriem Oudghiri, membre du Conseil national de la presse marocain, rappelle à cet égard que le respect de la déontologie demeure un souci majeur de la presse responsable, mais aussi du Conseil national de la profession, qui s’est doté en juillet dernier d’une charte de déontologie. Ce document, le premier du genre, élaboré par le Conseil et publié le 26 juillet dernier au Bulletin officiel, devra encadrer la pratique du métier au Maroc. «À ces mesures s’ajoute le souci de vulgariser les bases du journalisme au public afin que ce dernier puisse distinguer les supports sérieux et se prémunir contre la prolifération des informations de tous bords», estime Caroline Locher, représentante du Conseil national du Canada. Mais que faire alors lorsque des dépassements sont observés ?
Si des pays ont opté pour le choix de l’auto régulation du métier, d’autres ont confié cette mission aux Conseils de presse. Des organismes dont le champ d’intervention et les prérogatives et missions varient pourtant largement d’un pays à l’autre et demeure le fruit de l’évolution du métier et du contexte et de la culture de chaque pays, comme l’explique Michael Foley, représentant du Conseil de presse irlandais.
En effet, si en Irlande par exemple le Conseil de la presse (dont l’architecture s’inspire largement du modèle scandinave) n’intervient qu’au cas où «l’ombudsman» (le Médiateur) ne parviendrait pas à une conciliation entre le plaignant et le journaliste/éditeur, au Maroc, le Conseil national de presse dispose de larges prérogatives, notamment le pouvoir coercitif. D’ailleurs, bien que le Conseil ne soit pas «totalement opérationnel» à cause de la non-publication encore de son règlement intérieur au Bulletin officiel, Mme Oudghiri révèle qu’une dizaine de plaintes auraient déjà été reçues par cet organisme, portant sur des délits de presse comme la diffamation, le droit de réponse, l’injure et l’atteinte à la vie privée.
Au Canada, le Conseil de presse québécois prend la forme d’une ONG. Certes, cet organe exerce un leadership déontologique sur les médias et traite les plaintes du public, mais les sanctions demeurent purement morales. «Elles consistent en l’émission d’un avis public par une commission d’appel sur certains aspects liés au non-respect de la déontologie. Mais le Conseil ne dispose d’aucune autorité coercitive et n’est rattaché à aucune loi. Car au Canada, les professionnels ont opté pour le choix de l’autorégulation des médias. Par conséquent, le Conseil peut également être poursuivi par les éditeurs pour les avis qu’il émet. Néanmoins, cela ne porte pas pour autant atteinte à son impartialité», note Caroline Locher, présidente du Conseil de presse du Québec.
En définitive, si l’on devait relever le leitmotiv des interventions des conférenciers, ce serait sans conteste l’importance de l’indépendance et l’impartialité de l’organisme de régulation. Dans ce sens, Mme Ouadghiri rappelle que le Conseil national de presse marocain peut se prévaloir, de par sa composition pluraliste, d’un équilibre des pouvoirs, de toutes les garanties de son impartialité et son indépendance de toute influence.

---------------------------------------------------------------------

Questions à Younes Moujahid, président du Conseil national de la presse

le défi majeur est de respecter l’éthique et la déontologie pour pouvoir garder la confiance du public

La presse écrite doit accélérer sa mutation pour se mettre au diapason des changements apportés par la révolution numérique, tout en respectant les règles déontologiques et le droit du lecteur à une information crédible.

Comment la presse écrite peut-elle s’adapter aux changements que connaît actuellement le secteur ?
Ce débat est très large. Toute la presse à travers le monde est confrontée aux changements que connaît actuellement le secteur et qui sont le fruit d’une montée rapide des réseaux sociaux et du journalisme électronique. Les professionnels, les éditeurs et les acteurs de la société civile débattent des meilleures pratiques à partager pour que la presse puisse accompagner cette mutation que connaît le secteur. Cet événement s’inscrit justement dans ce sillage. Nous souhaitons à travers cette rencontre mettre l’accent sur l’importance de la préservation de la déontologie et de l’éthique lors de la pratique du journalisme. Notre objectif également est de jeter la lumière sur le rôle que peuvent jouer les Conseils de la presse ou les institutions similaires pour accompagner les médias dans cette adaptation.

Comment la presse écrite peut-elle préserver ses acquis tout en effectuant sa mue ?
Il n’existe pas de recette magique. Les journaux et les médias traditionnels (radios et télévision) sont tous appelés aujourd’hui à s’adapter à cette révolution numérique. L’enjeu aujourd’hui est de savoir préserver le patrimoine que ces médias ont pu cumuler tout au long de plusieurs décennies tout en s’adaptant aux exigences de l’ère du numérique. J’estime que le défi majeur pour les médias traditionnels actuellement est de garder le même standard de qualité dans la production de l’information. Ce standard doit respecter l’éthique et la déontologie pour pouvoir garder la confiance du public et le fidéliser.

Quel rôle peut jouer le Conseil de la presse dans ce sens ?
Le Conseil dispose de plusieurs missions. Il promeut l’auto-gouvernance du secteur en toute indépendance sur des bases démocratiques et veille au respect des règles déontologique. Il défend en outre la liberté de la presse et contribue à la production des lois relatives au secteur. Il délivre également les cartes de presse et mène des missions d’arbitrage et de médiation. En effet, fruit d’un long processus de débats et de négociations, le Conseil entend aujourd’hui réguler le secteur en vue de garantir au citoyen l’accès à une information juste, tout en promouvant les bonnes pratiques journalistiques. Le Conseil assure également les missions de médiation et d’arbitrage et dispose du pouvoir coercitif qui lui a été accordé par la loi. Le Conseil veille également à la défense des droits de l’Homme, s’enquiert de la situation des journalistes et publie chaque année un rapport de synthèse sur la situation du paysage médiatique qui intègre des recommandations pour promouvoir la situation des médias et des journalistes. Ceci sans parler de ses missions de formation. 

-----------------------------------------------------------------------

Le secrétaire général de la Fédération internationale des journalistes

L’enjeu pour la presse écrite est de proposer une information de qualité pour contrer les dérives des réseaux sociaux et de la presse numérique

C’est un secret de polichinelle, la presse écrite est confrontée depuis une dizaine d’années à une crise qui l’oblige à repenser son modèle industriel et économique. En effet, la presse quotidienne d’information générale subit une diminution de ses ventes et de ses recettes publicitaires, englouties par les géants du numérique les GAFA (google, Facebook…).
Les défis à relever par la presse traditionnelle ne sauraient toutefois se réduire à la seule dimension économique. En effet, dans un entretien à bâton rompu avec «le Matin», Anthony Bellanger, secrétaire général de la Fédération internationale des journalistes, estime que l’enjeu majeur aujourd’hui pour la presse écrite est non seulement de réinventer son modèle économique, mais aussi de s’imposer en tant que média «responsable» proposant des informations «justes, crédibles et vérifiées» pour lutter contre le phénomène «des fausses informations». Car face à une course effrénée à l’audience, opérée par les réseaux sociaux et certains supports électroniques, et l’instantanéité imposée par les nouvelles technologies, une nouvelle tendance est apparue, celle de la diffusion d’informations non vérifiées, ce qui a eu pour conséquence la prolifération des «fake news», «des intoxes» et des informations non vérifiées. Pour faire face à cette situation, M. Bellanger met l’accent sur l’importance du respect des règles basiques du journalisme, à savoir la vérification de l’information et le respect des règles d’éthique et de déontologie prévues notamment dans la Charte d’éthique mondiale des journalistes, adoptée le 12 juin 2019, et qui fixe les droits et devoirs des journalistes. Le secrétaire général de la Fédération internationale des journalistes estime également nécessaire de doter le journaliste de la bonne formation et des moyens matériels et financiers nécessaires pour le protéger et le prémunir contre toute influence. «La Charte d’éthique mondiale considère que le journalisme est une profession dont l’exercice demande du temps et des moyens et suppose une sécurité morale et matérielle, indispensables à son indépendance», note-t-il. Pour contrer un modèle économique basé sur la course au click et la monétisation du lectorat par les annonceurs, la presse écrite est appelée, estime M. Bellanger, à se démarquer en proposant une information de qualité afin de fidéliser son lectorat et renforcer la confiance existant entre le support et ses lecteurs, ce qui contribuera à préserver le rôle basique de la presse, celui d’informer.

DNES à Tanger Yousra Amrani

Services

Météo

Casablanca 21 janvier 2020

57.2°F

14°C

Meteo Casablanca
  • 13.7°C
    cloudy
  • 13.8°C
    nt_unknown
  • 11.2°C
    rain
  • 10°C
    nt_unknown
  • 11.8°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 21 janvier 2020

  • As-sobh : 07:01
  • Al-chourouq : 08:29
  • Ad-dohr : 13:47
  • Al-asr : 16:32
  • Al-maghrib : 18:56
  • Al-ichae : 20:13

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports News
Briefs @14:00 2019

12:00

Chaine : Euronews
Euronews Now

12:00

Chaine : Nat Geo Wild
L'incroyable Dr Pol épisode 12

11:35

Chaine : Cartoon Network
Le monde incroyable de Gumball

12:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 21 janvier 2020

57.2°F

14°C

Meteo Casablanca
  • 13.7°C
    cloudy
  • 13.8°C
    nt_unknown
  • 11.2°C
    rain
  • 10°C
    nt_unknown
  • 11.8°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 21 janvier 2020

  • As-sobh : 07:01
  • Al-chourouq : 08:29
  • Ad-dohr : 13:47
  • Al-asr : 16:32
  • Al-maghrib : 18:56
  • Al-ichae : 20:13

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.06 %

+0.06 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports News
Briefs @14:00 2019

12:00

Chaine : Euronews
Euronews Now

12:00

Chaine : Nat Geo Wild
L'incroyable Dr Pol épisode 12

11:35

Chaine : Cartoon Network
Le monde incroyable de Gumball

12:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X