Économie

EXCLUSIF - Risques de catastrophes

Le gouvernement négocie un prêt de 275 millions de dollars avec la Banque mondiale

author Moncef Ben Hayoun,

Le nouveau prêt sera le second du genre en 3 ans après les 200 millions de dollars accordés en 2016 par  de la Banque mondiale pour améliorer la préparation du Maroc aux catastrophes naturelles.

Le nouveau prêt sera le second du genre en 3 ans après les 200 millions de dollars accordés en 2016 par de la Banque mondiale pour améliorer la préparation du Maroc aux catastrophes naturelles.

Alors qu’il s’apprête à créer une «taxe de solidarité contre les événements catastrophiques», le gouvernement négocie avec la Banque mondiale un appui financier de 275 millions de dollars contre les chocs et les risques liés aux catastrophes. L’approbation de ce prêt par l’Institution de Bretton Woods est prévue en mai prochain.

Les risques de catastrophes sont, plus que jamais, un sujet d’actualité. Alors qu’il s’apprête à créer une «taxe de solidarité contre les événements catastrophiques», le gouvernement négocie avec la Banque mondiale un appui financier contre les chocs et les risques liés aux catastrophes. Selon une source officielle, un accord de principe a été donné par l’Institution de Bretton Woods pour accorder au gouvernement un prêt de 275 millions de dollars. Son approbation officielle par la Banque mondiale est prévue en mai prochain. Selon le dossier de prêt, dont le «Matin-Éco» détient copie, ces fonds seront destinés au renforcement de la capacité financière du pays à gérer l’impact négatif des catastrophes et des risques liés au climat ainsi que l’amélioration du cadre institutionnel de gestion de ces risques. Cela inclut l’amélioration de la gouvernance du Fonds de solidarité contre les événements catastrophiques (FSEC). Ce dernier sera alimenté, entre autres, par cette taxe parafiscale qui reste à approuver par le gouvernement. Rappelons que l’adoption du projet de décret n° 2.19.244 – portant la création de la taxe de solidarité contre les événements catastrophiques – a été reportée par le Conseil de gouvernement, réuni le 18 avril à Rabat. Cette taxe comprendrait une contribution des assurés, à travers les contrats d’assurance, et une participation annuelle des entreprises d’assurances et de réassurance destinée à couvrir les frais de gestion du FSEC. Ce fonds, a globalement, pour objectif d’indemniser partiellement les ménages non assurés contre les dommages corporels et la perte de résidence principale causés par des événements catastrophiques. Il couvrira 95% de la population marocaine, en particulier près de 5 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté (3,1 de dollars par jour). 
L’opérationnalisation de ce fonds s’impose. Selon le gouvernement, l’action du mouvement de solidarité improvisée dans l’urgence et la désorganisation ont montré leurs limites face aux évènements catastrophiques. Le Maroc doit, par conséquent, anticiper et organiser en amont la couverture et l’indemnisation des victimes frappées par ces fléaux, à travers un régime mixte d’indemnisation, combinant à la fois un système assurantiel au profit des personnes ayant souscrit un contrat d’assurance et un système allocataire en faveur des personnes physiques ne disposant d’aucune couverture. Selon la Banque mondiale, le Maroc est l’un des pays de la région MENA (Moyen-Orient/Afrique du Nord) les plus exposés aux risques liés aux catastrophes et au climat. Le pays subit une perte moyenne annuelle de plus de 800 millions de dollars (7,8 milliards de DH), soit 0,8% de son PIB, due aux catastrophes naturelles. De même, plus de 30% de la population marocaine et 33% de son PIB sont exposés à au moins deux aléas naturels : la sécheresse et les inondations. Ces dernières représentent la catastrophe la plus coûteuse de tous les aléas du pays, avec des pertes estimées à plus de 400 millions de dollars par an, contre 300 millions pour les sécheresses. Rappelons qu’en 2016, le Maroc avait bénéficié d’un financement de 200 millions de dollars de la Banque mondiale pour améliorer sa préparation aux catastrophes naturelles. 

Services

Météo

Casablanca 26 mai 2019

64°F

18°C

Meteo Casablanca
  • 21 ºC
    mostlycloudy
  • 13 ºC
    nt_cloudy
  • 19 ºC
    chancerain
  • 11 ºC
    nt_partlycloudy
  • 18 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 26 mai 2019

  • As-sobh : 03:37
  • Al-chourouq : 05:20
  • Ad-dohr : 12:33
  • Al-asr : 16:12
  • Al-maghrib : 19:37
  • Al-ichae : 21:05

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : C8
Les animaux de la 8

09:35

Chaine : Planète
American Pickers - Chasseurs de trésors S16E16

09:35

Chaine : Bein Sports HD7
France vs Saudi Arabia - Group E - FIFA U-20 World Cup - Poland 2019

09:30

Chaine : Euronews
Euronews Week-End

09:36

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 26 mai 2019

64°F

18°C

Meteo Casablanca
  • 21 ºC
    mostlycloudy
  • 13 ºC
    nt_cloudy
  • 19 ºC
    chancerain
  • 11 ºC
    nt_partlycloudy
  • 18 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 26 mai 2019

  • As-sobh : 03:37
  • Al-chourouq : 05:20
  • Ad-dohr : 12:33
  • Al-asr : 16:12
  • Al-maghrib : 19:37
  • Al-ichae : 21:05

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-1.51 %

-1.51 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : C8
Les animaux de la 8

09:35

Chaine : Planète
American Pickers - Chasseurs de trésors S16E16

09:35

Chaine : Bein Sports HD7
France vs Saudi Arabia - Group E - FIFA U-20 World Cup - Poland 2019

09:30

Chaine : Euronews
Euronews Week-End

09:36

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X