Nation

COM 2019

L’Afrique, une priorité, un devoir et une responsabilité pour le Maroc

LE MATIN

L’Afrique, une priorité, un devoir et une responsabilité pour le Maroc

L’Afrique, son développement, son émergence, son émancipation, sa stabilité et l’épanouissement de sa jeunesse constituent une priorité, un devoir et une responsabilité pour le Maroc, a souligné, mercredi à Marrakech, le secrétaire général du ministère de l’Économie et des finances, Zouhair Chorfi.

«Cette conviction anime la politique de coopération du Maroc, sous les Hautes Orientations de S.M. le Roi Mohammed VI, qui depuis Son intronisation, n’a eu de cesse de faire de la coopération avec Ses pairs africains un axe majeur de la politique étrangère du Royaume», a dit M. Chorfi lors de la séance inaugurale de la 38e réunion du comité d’experts de la 52e Conférence des ministres africains des Finances, de la Planification et du Développement économique (COM 2019) de la Commission économique pour l’Afrique (CEA). C’est également au nom de cette conviction que le Maroc s’est proposé pour accueillir la COM 2019 du 20 au 26 mars courant sous le thème «La politique budgétaire, le commerce et le secteur privé à l’ère du numérique : Une stratégie pour l’Afrique», a-t-il poursuivi.

Cette conférence se tient cette année dans un contexte global marqué par la persistance de risques et d’aléas pesant sur la vigueur de la croissance de l’activité économique à terme dans plusieurs régions du monde en raison, notamment, des fortes fluctuations des cours de l’énergie et des matières premières, de la recrudescence des tensions qui secouent le système commercial multilatéral ainsi que de l’instabilité géopolitique et sécuritaire, a précisé M. Chorfi. Ces enjeux au niveau international n’épargnent, certes, pas l’Afrique, qui a fait le choix de l’ouverture et d’un repositionnement solide sur l’échiquier mondial, a-t-il expliqué, estimant que le potentiel et les opportunités dont dispose le continent pour évoluer et émerger en tant que pôle incontournable de croissance et de développement demeurent, toutefois, importants. «Il s’agit essentiellement de la forte vitalité démographique qui caractérise notre continent, aujourd’hui disposant de la population la plus jeune au monde, ce qui constitue une force et un capital à fructifier», a précisé le secrétaire général.
Parallèlement, il a noté que la thématique de cette année trouve toute sa pertinence dans ce contexte, eu égard à la nature des défis de développement économique et social auxquels les pays africains font face et au rôle que peut jouer l’économie numérique pour relever ces défis, à travers notamment le renforcement de la mobilisation des ressources nationales et l’accroissement de la compétitivité, en tirant le plein parti des outils de la technologie numérique.
Le secrétaire général a, par ailleurs, relevé que «l’avenir de l’Afrique repose sur notre capacité à forger de nouvelles formes de réponses solidaires, selon un engagement concret de tous les partenaires et des actions novatrices en faveur de notre continent, notamment à travers l’échange de nos expériences respectives». De même, la forte intégration de l’économie numérique peut stimuler la compétitivité et mettre à niveau les capacités productives du secteur privé africain, à même d’ouvrir de nouvelles perspectives au commerce et à l’entrepreneuriat et offrir de nouveaux moyens d’accéder aux marchés étrangers et de renforcer l’intégration dans les chaînes de valeur mondiales, a-t-il ajouté.

Dans ce cadre, «il sied de reconnaître que depuis l’avènement d’Internet, les entreprises se doivent de s’adapter aux nouvelles exigences du marché. Il s’agit ainsi d’une nécessité pour assurer la pérennité des activités économiques à travers notre continent», a dit M. Chorfi, faisant savoir que les nouvelles technologies numériques peuvent également diminuer les coûts liés au commerce à travers l’amélioration des performances logistiques, la facilitation de l’accès à de nouveaux marchés et la réduction du temps nécessaire pour accomplir les procédures douanières dont les coûts entravent encore le commerce, en particulier celui des produits manufacturés. Selon lui, les opportunités offertes par le numérique sont certes énormes, mais ne sont pas exemptes de défis à relever, en particulier les risques liés à la fracture numérique, aux cyberattaques des entreprises, au piratage et à l’accès à des données confidentielles et sensibles, pour garantir leur meilleur usage. Ainsi, «nos décideurs sont davantage appelés à disposer de fondamentaux solides, aussi bien en matière d’infrastructures, d’arsenal juridique et réglementaire, de capacités techniques et humaines que de moyens financiers pour réaliser les investissements nécessaires à l’optimisation de l’utilisation des outils numériques afin d’en faire un vrai catalyseur de la transformation de notre cher continent», a-t-il soutenu.
De son côté, la secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe, a estimé que l’Afrique dispose d’un potentiel prometteur et des facteurs nécessaires pour faire face à l’évolution rapide des technologies, citant l’exemple du Maroc qui a pris plusieurs mesures afin d’adapter son économie à cette évolution. Elle a, à cet effet, fait remarquer que l’économie numérique peut garantir aux pays africains une croissance inclusive, appelant à s’inspirer des pays leaders en la matière. Au volet des politiques fiscales, Mme Songwe a relevé que les systèmes électroniques de déclarations fiscales et de paiements permettraient d’élargir l’assiette fiscale et de faire baisser les coûts liés à la collecte des impôts et des taxes.
Pour sa part, le président du Bureau du comité d’experts sortant, Elsadig Bakheit Elfaki Abdalla, a souligné l’importance des nouvelles technologies, notamment la numérisation, dans le développement et l’accompagnement du continent africain. L’usage de ces technologies s’avère nécessaire pour garantir un développement économique et social de l’Afrique, a-t-il noté.
Cette réunion du comité d’experts, qui se tient jusqu’au 22 mars, est l’occasion de débattre de plusieurs sujets, notamment l’évolution de la situation économique et sociale en Afrique et l’évaluation des progrès de l’intégration régionale du continent. Créée en 1958, la CEA est l’une des cinq commissions régionales du Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations unies. Elle a pour mandat d’appuyer le développement économique et social de ses États membres, d’encourager l’intégration régionale et de promouvoir la coopération internationale pour le développement de l’Afrique. 

Services

Météo

Casablanca 19 octobre 2019

66.74°F

19.3°C

Meteo Casablanca
  • 18.8°C
    cloudy
  • 18.7°C
    cloudy
  • 18.7°C
    cloudy
  • 16.8°C
    cloudy
  • 15.4°C
    rain

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 19 octobre 2019

  • As-sobh : 06:10
  • Al-chourouq : 07:35
  • Ad-dohr : 13:21
  • Al-asr : 16:26
  • Al-maghrib : 18:56
  • Al-ichae : 20:10

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD8
Virtus Bologna vs Morabanc Andorra - Euro Cup Basketball 2019/20

10:30

Chaine : France 24
DEMAIN A LA UNE 1ère Partie (4)

11:15

Chaine : Bein Sports HD12
Sydney Sixers vs Brisbane Heat - Women's Big Bash League

09:05

Chaine : C8
Les animaux de la 8

09:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 19 octobre 2019

66.74°F

19.3°C

Meteo Casablanca
  • 18.8°C
    cloudy
  • 18.7°C
    cloudy
  • 18.7°C
    cloudy
  • 16.8°C
    cloudy
  • 15.4°C
    rain

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 19 octobre 2019

  • As-sobh : 06:10
  • Al-chourouq : 07:35
  • Ad-dohr : 13:21
  • Al-asr : 16:26
  • Al-maghrib : 18:56
  • Al-ichae : 20:10

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.53 %

+0.54 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD8
Virtus Bologna vs Morabanc Andorra - Euro Cup Basketball 2019/20

10:30

Chaine : France 24
DEMAIN A LA UNE 1ère Partie (4)

11:15

Chaine : Bein Sports HD12
Sydney Sixers vs Brisbane Heat - Women's Big Bash League

09:05

Chaine : C8
Les animaux de la 8

09:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X