Nation

12e Sommet extraordinaire de l’Union africaine à Niamey

Nasser Bourita : L’opérationnalisation de la Zone de libre-échange continentale africaine s’inscrit parfaitement dans la vision de S.M. le Roi pour une Afrique intégrée et prospère

author 0 LE MATIN

Nasser Bourita : L’opérationnalisation de la Zone de libre-échange continentale africaine s’inscrit parfaitement dans la vision de S.M. le Roi pour une Afrique intégrée et prospère

La Zone de libre-échange est une opportunité pour mettre en mouvement les expériences, le savoir et le génie des Africains, et entrer de plain-pied dans la nouvelle économie, dans l’intérêt des générations futures, a affirmé Nasser Bourita dans une déclaration à la presse, en marge du 12e Sommet extraordinaire de l’Union africaine auquel il représente S.M. le Roi.

L’opérationnalisation de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) «s’inscrit parfaitement dans la vision de S.M. le Roi 
Mohammed VI pour une Afrique intégrée et prospère», a indiqué, dimanche à Niamey, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita. «Selon la vision de S.M. le Roi Mohammed VI, la création de la ZLECA, loin d’être une fin en soi, marque le début d’un dessein collectif plus vaste. Elle est l’expression d’un nouveau modèle de co-développement en Afrique, d’un modèle inclusif, solidaire et efficient, au service du citoyen africain», a ajouté M. Bourita dans une déclaration à la MAP, en marge du 12e Sommet extraordinaire de l’Union africaine auquel il représente S.M. le Roi.
La ZLECA devrait être, de ce fait, un catalyseur du «Made in Africa», ouvrant des perspectives importantes de développement des entreprises, y compris à l’international, et de création de pôles de croissance régionaux interconnectés, grâce, en particulier, à l’accroissement des échanges commerciaux et des investissements intra-africain, a ajouté le ministre. Pour M. Bourita, il est judicieux que cette aspiration portée par la création de la zone de libre-échange continentale africaine soit nourrie et accompagnée par des mesures concrètes.
D’abord, a-t-il expliqué, les stratégies nationales, régionales et continentales doivent concourir à promouvoir les PME/PMI, faciliter le commerce et encourager la numérisation de l’économie africaine afin de développer et de décloisonner le commerce intra-africain. De même, l’opérationnalisation de cette zone et son optimisation exigent de mobiliser des investissements importants pour répondre à la nécessité d’installer des voies de communication et des réseaux de transport performants, a poursuivi M. Bourita, déplorant que «le transport entre les pays africains demeure malheureusement coûteux, lent et contraignant».

Enfin, la ZLECA ne peut réussir sans s’appuyer, avec assurance, sur le socle des Communautés économiques régionales, auxquelles elle apportera de nouveaux débouchés et de nouvelles dynamiques d’interaction, a insisté le ministre. Expressément reconnues par l’Accord comme piliers de cette Zone de libre-échange, les Communautés économiques régionales (CER) sont un maillon essentiel dans le processus d’intégration économique, la réalisation des objectifs de développement durable sur le continent africain, ainsi que dans l’opérationnalisation de l’Agenda 2063. «Certaines de ces CER devraient être préparées à relever ce défi», a poursuivi M. Bourita.
La Zone de libre-échange, a-t-il estimé, est une opportunité pour mettre en mouvement les expériences, le savoir et le génie des Africains, et entrer de plain-pied dans la nouvelle économie, dans l’intérêt des générations futures. «Ce défi nous commande une volonté politique forte et solidaire, une synergie pour créer les conditions d’une harmonie des intérêts nationaux, au sein de l’intérêt africain supérieur commun», a conclu M. Bourita. Le Sommet de Niamey est exclusivement consacré au lancement de la phase opérationnelle de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), projet phare de l’Agenda 2063 de l’UA. 

Nasser Bourita : L’adhésion du Maroc à la ZLECA ne saurait être interprétée comme une reconnaissance d’une entité 
qui menace son intégrité territoriale

L’adhésion du Maroc à la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) ne saurait être interprétée comme une reconnaissance d’une situation, d’un fait ou d’une entité qui menace son intégrité territoriale et son unité nationale, a affirmé, dimanche à Niamey, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita. «Le Maroc a adhéré de manière forte à l’exercice d’établissement de la ZLECA, mais sa signature et sa ratification de cet accord ne sauraient être interprétées comme une reconnaissance d’une situation, d’un fait ou d’une entité qui ne reconnaît pas et qui menace son intégrité territoriale et son unité nationale», a déclaré M. Bourita à la presse au terme du 12e Sommet extraordinaire de l’Union africaine auquel il a représenté S.M. le Roi Mohammed VI. «Le Maroc agit selon une doctrine et des principes clairs lorsqu’il s’agit de faire la différence entre l’appartenance à une organisation et la reconnaissance des entités qui pourraient en faire partie, mais que le Maroc ne reconnaît pas», a-t-il ajouté. Dans cet exercice en particulier, «l’aberration est flagrante», a souligné le ministre, s’interrogeant comment une entité qui n’a pas de territoire pourrait appartenir à une zone de libre-échange ? «Si cette entité va faire du commerce à partir de Tindouf, ça va être du commerce interne dans un autre pays de l’Union africaine qui est l’Algérie», a poursuivi M. Bourita, se demandant : «Avec quelle monnaie cette entité va-t-elle le faire ? Si ce commerce a lieu, ce sera avec la monnaie algérienne». Aussi, s’est exclamé le ministre, «si les marchandises doivent passer par une douane, ça sera celle de l’Algérie, donc c’est ça l’aberration que le Maroc a tenu à soulever». Selon M. Bourita, cet état de fait est d’autant plus «aberrant» que les pierres angulaires de la ZLECA sont les communautés économiques régionales. «Cherchez parmi les membres de l’Union africaine qui est l’entité qui n’appartient à aucune communauté économique régionale et vous allez comprendre l’aberration», a conclu M. Bourita.

ZLECA : Ce qu’il faut retenir

Plusieurs instruments opérationnels de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) ont été officiellement lancés, dimanche à Niamey, au terme du 12e Sommet extraordinaire de l’Union africaine. Projet phare de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, la ZLECA fera de l’Afrique la plus grande zone commerciale du monde en termes de nombre de pays membres. En vertu de l’accord l’instituant, les pays signataires de la ZLECA s’engagent particulièrement à supprimer les droits sur 90% des biens et à éliminer les nombreux obstacles au niveau de 84.000 kilomètres de frontières africaines. L’accord ouvre la voie à la constitution d’un marché unique de 1,2 milliard de consommateurs et pourrait annuellement accroître le commerce intra-africain de 52,3%.
Il faut rappeler que l’Afrique pèse pour seulement 4% dans le commerce mondial. Éventuellement, le commerce intra-africain atteindra les 25% à l’horizon 2023, alors qu’il est estimé entre 15% et 18% aujourd’hui. Aussi, selon les projections, la ZLECA permettra à l’Afrique de générer un PIB de plus de 3.000 milliards de dollars et va contribuer à la création de 300.000 emplois directs et plus de 2 millions d’emplois indirects. Quant aux objectifs, la ZLECA vise à renforcer la compétitivité de l’industrie et des entreprises africaines par l’exploitation des possibilités d’économie d’échelle. Elle ambitionne de surmonter la dépendance à l’égard des exportations des produits primaires et promouvoir la transformation sociale et économique pour une croissance inclusive, une industrialisation et un développement durable, conformément à l’Agenda 2063. La zone entend également réaliser le potentiel de développement et accélérer la diversification sans cesse croissante et le dynamisme du commerce intra-africain. Le processus de la ZLECA comporte deux phases, la première portant sur les négociations relatives au commerce des marchandises, et au commerce des biens et services. L’accent sera aussi mis sur les règles et les procédures de règlement des différends. La deuxième phase des négociations concerne les investissements, la politique de la concurrence et la protection de la propriété intellectuelle.

Services

Météo

Casablanca 25 août 2019

69.26°F

20.7°C

Meteo Casablanca
  • 24°C
    clear
  • 25.1°C
    cloudy
  • 25.5°C
    cloudy
  • 22.7°C
    mostlycloudy
  • 21.6°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 25 août 2019

  • As-sobh : 05:26
  • Al-chourouq : 06:56
  • Ad-dohr : 13:38
  • Al-asr : 17:11
  • Al-maghrib : 20:09
  • Al-ichae : 21:27

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Euronews
Euronews Week-End

04:00

Chaine : France 2
Affaire conclue

03:25

Chaine : Bein Sports HD8
NBA Finals Review 2019

04:00

Chaine : Bein Sports Global
Vuelta Cycling - 2019 - Salinas de Torrevieja – Torrevieja**

04:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 25 août 2019

69.26°F

20.7°C

Meteo Casablanca
  • 24°C
    clear
  • 25.1°C
    cloudy
  • 25.5°C
    cloudy
  • 22.7°C
    mostlycloudy
  • 21.6°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 25 août 2019

  • As-sobh : 05:26
  • Al-chourouq : 06:56
  • Ad-dohr : 13:38
  • Al-asr : 17:11
  • Al-maghrib : 20:09
  • Al-ichae : 21:27

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.41 %

+0.42 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Euronews
Euronews Week-End

04:00

Chaine : France 2
Affaire conclue

03:25

Chaine : Bein Sports HD8
NBA Finals Review 2019

04:00

Chaine : Bein Sports Global
Vuelta Cycling - 2019 - Salinas de Torrevieja – Torrevieja**

04:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X